Ordinations sacerdotales

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Ordonner en une fois 13 prêtres et 7 diacres, est un signe indéniable de la vitalité de l’Eglise de Butembo-Beni et de sa détermination à poursuivre l’œuvre de l’Evangélisation en dépit de l’insécurité grandissante dans la région des Grands Lacs Africains. Etre Evêque et Prêtre dans cette région est un véritable defi car cela signifie vivre et proposer les valeurs évangéliques d’amour, de justice, de paix dans un contexte de guerre, de haine, et d’injustice. Ce n’est donc pas étonnant que les évêques et les prêtres constituent les cibles privilégiées des forces d’occupation dont toute l’entreprise est basée sur le mensonge en lieu et place de la vérité, la haine en lieu et place de l’amour, la mort en lieu et place de la vie.
.
La joie immense de la fête grandiose de jeudi dernier à Mulo n’a pas pu cacher l’insécurité dans laquelle vivent l’évêque et les prêtres du Diocèse. On a remarqué, par exemple, une forte présence des éléments de la Police Nationale Congolaise pour encadrer l’évêque et les prêtres en lieu et place des scouts ou des membres du protocole de la paroisse comme d’ordinaire.
.
Cependant, cette protection du clergé par la Police Nationale n’est pas sans poser de problème. En effet, quelle garantie de securité cette police peut-elle offrir à ses protégés si d’un moment à l’autre elle peut recevoir des ordres contraires de sa hiérarchie que personne ne contrôle? Chercher la protection de la Police au Diocèse de Butembo-Beni c’est agir comme cet homme qui, fuyant la pluie tomba dans la rivière…. Ce fait interpelle les hommes d’Eglise cibles des forces d’occupation. Pour sortir de cette situation, l’Eglise doit se pencher sérieusement sur la question de la securité, non pas seulement des évêques et des prêtres, mais aussi des fidèles en changeant de méthodes de travail. Il est grand temps de se réaliser que la paix dans la région ne viendra pas des institutions nationales et internationales qui prétendent en être chargées aujourd’hui. La paix véritable viendra des initiatives et des nouvelles institutions issues du peuple sacrifié aujourd’hui par les gouvernants actuels et qui ayant pris conscience de son aliénation actuelle, se lèvera comme un seul homme pour mettre fin à la tyrannie. Cette voix d’issue n’est pas aisée certes car elle exige abnégation et sacrifice mais elle est la plus sûre. C’est en effet celle que Jésus a légué à l’histoire par sa mort sur la croix pour le salut de l’humanité. Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime, dit Jésus. Devenir prêtre aujourd’hui dans le diocèse de Butembo-Beni, c’est accepter d’être un autre Christ pour le peuple de Butembo-Beni, être la voix des sans voix, le challenger des politiques occultes et sans-Dieu, etc.
.
Beni-Lubero Online
.

.

Le jeudi 19 juillet 2007, dans la cour de la paroisse catholique romaine de Mulo, S. E. Mgr SIKULI PALUKU Melchisedek, Evêque de Butembo-Beni, a ordonné pour l’Eglise locale et pour les Congrégations missionnaires œuvrant dans son diocèse, 13 prêtres et 7 diacres au cours d’une grande célébration eucharistique qui a rassemblé des fidèles venant de tous les horizons du diocèse, notamment de paroisses d’origine des lauréats du jour.
Commencé à 10 h00 heure locale, la cérémonie d’ordination a pris fin à 14h 30.
Ont été ordonnes Prêtres du Seigneur pour le Service de son Eglise :
1. Muhindo Batinde Anselme, Diocésain
2. Mumbere Misugho Pascal, Diocésain
3. Kamate Sikahwa Olivier, Assomptionniste,
4. Kasereka Kisangani Pierre, Assomptionniste,
5. Kasereka Mwendakulala Justin, Assomptionniste,
6. Nzuva Sikiliza Yves, Assomptionniste,
7. Dhondi Apunge Léandre, Diocésain,
8. Kabuyaya Mutsitsi Jacques, Diocésain,
9. Kahindo Tsongo Dieudonné, Diocésain,
10. Kanguru Kasola Floribert, Diocésain,
11. Kakule Kaingilo Aurélien, Diocésain,
12. Kambale Mughumalewa Jude, Diocésain,
13. Kambale Vuligho, Diocésain
Ont été ordonnés Diacres pour le service de la Parole et de la charité chrétienne au sein de l’Eglise
1. Malengera Mulamo Roger, Diocésain,
2. Katembo Mutokambali Daniel, Assomptionniste,
3. Sirikivuya Mumbere Aristide, Croisier,
4. Lwanzo Katembo Anselme, Croisier,
5. Kasereka Takwa Benoit, Croisier,
6. Ucim Afuru Marie-Edouard, Carme
7. Muhindo Byanjiya Benjamin, Croisier

S.E. Mgr Sikuli encadré par la police

 

 

 

 

 

.
Fr. Richard Kombi, Croisier,
Musienene
Beni-Lubero Online
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *