Ouf ! Joseph Kabila trouve 28 Provinces en R.D.Congo au lieu de 26!

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Lapsus ou pas, l’opposition congolaise comme tous les téléspectateurs ont  noté que  le Président Joseph Kabila s’est trompé sur le nombre des provinces de la R.D.Congo. Dans son discours à la nation, il a, en effet, parlé de 28 provinces au lieu de 26 ! D’où la question : Celui qui se trompe sur le nombre des Provinces de son pays, ne peut-il pas se tromper aussi sur le nombre des mandats présidentiels tels que prévus dans la constitution  de son pays? Comme Joseph Kabila semble être plus friand de l’addition que de l’égalité  ou la soustraction, sait-il que la constitution limite le nombre des mandats présidentiels à deux et non à trois?

On a aussi constaté que, dans son discours,  Joseph Kabila était plus dur envers l’opposition politique congolaise, les mouvements citoyens ( Lucha et Filibi) ainsi que tous ceux qui refusent de participer à son dialogue qu’envers les rebelles pro-rwandais du M23 (devenus ASP = Alliance pour le salut du peuple) à qui il a toujours tendu la main pour des dialogues, des accords, des brassages et mixages des rebelles criminels avec les troupes de l’armée congolaise, en dépit de crimes de guerre et des crimes contre l’humanité commis par ces rebelles sur le territoire congolais. Pourquoi l’opposition politique et les mouvements citoyens qui n’ont pas de sang congolais sur leurs mains sont-ils mal aimés par le Président Joseph Kabila qui s’appelle aussi « père de la nation » ?

A Beni comme à Butembo, les téléspectateurs n’en croyaient pas à leurs yeux quand Joseph Kabila a  plus parlé des victimes des catastrophes naturelles que des centaines des victimes des rebellions rwandaises et ougandaises qui dépeuplent Eringeti, Mayi-Moya, Oïcha, Kainama, Mbau, Luhanga, etc. Comme d’habiture, il a cité les noms des pays frontaliers de la R.D.Congo en ommettant de citer nommément le Rwanda, principal agresseur de la R.D.Congo de 1996 à nos jours. Joseph Kabila s’est limité à parler des ‘zones frontalières du Nord-Kivu et du Sud-Kivu » pour ne pas citer son parrain le Rwanda dans son discours à la nation. Il craignait peut-être un autre lapsus fatal sur le Rwanda!  Heureusement que les congolais tiennent à l’oeil le Rwanda et ses 30 000 troupes qui occupent  actuellement  l’Est du pays de Kalemie au Parc National de la Garamba.

De l’avis des téléspectateurs de Beni-Lubero et des usagers des medias sociaux,  le discours de Joseph Kabila n’a fait qu’enfoncer les populations de Beni-Lubero dans l’opposition radicale contre son régime qui prendra fin le 19 Décembre 2016 !

Safari Inchimatata

Oïcha

©Beni-Lubero Online

1kabiladiscours

 1oppositon

2opposition2

© Beni-Lubero Online

Email: benilubero@benilubero.com

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *