Ouganda : Intronisation du Roi Konzo IREMA-NGOMA

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Les festivités de l’intronisation du Roi des Bakonzo (Kasese-Ouganda), sa Majesté le Roi MUMBERE IREMA-NGOMA Charles Wesley, le 43ième Roi des Bakonzo, qui ont eu lieu le lundi 19 octobre dernier, ont non seulement consacré la reconnaissance officielle du Royaume des Bakonzo par le régime de Yoweri Kaguta Museveni mais aussi le lien historique qui existe entre les Bakonzo de l’Ouganda et les Nande de la R.D.Congo.
                                        Lieu d’intronisation du Roi des Bakonzo Irema-Ngoma
Les Bakonzo de l’Ouganda et les Nande de la R.D. Congo sont deux peuples qui parlent la même langue  mais qui furent séparés par une frontière étatique lors du découpage de l’Afrique. Ce lien historique jamais rompu fait que la frontière qui sépare les Bakonzo de Nande est toujours apaisée malgré l’agression de la R.D. Congo par l’Ouganda. La guerre d’agression congolaise n’a jamais rompu les échanges socioculturels   entre les Bakonzo et les Nande, deux peuples qui subissent tous les affres de l’agression de la R.D.Congo qui, on ne le dira jamais assez, n’a aucun mobile ethnique mais économique. En effet, il sied de rappeler que c’est au prix du sang que les Bakonzo ont décroché cette intronisation ou « Obusinga bwa Rwenzururu » dans le District de KASESE, consacrant la reconnaissance officielle de ce qu’on appelle le « Rwenzururu Kingdom ».
                       Sa Majesté le Roi Mumbere Irema-Ngoma sur son trône royal
Cette reconnaissance a mis fait aux luttes ethniques entre les Bakonzo et ses ethnies voisines qui ne sont pas royalistes et qui étaient parrainées par le régime de Museveni pour empêcher l’avènement du Royaume du Rwenzururu. La journée du 19 octobres 2009 sera ainsi inscrite à lettres d’or dans les archives des Bakonzo comme une journée de victoire.
 
                                               Les chefs des clans Konzo tous habillés en Jaune autour de leur nouveau roi
La participation d’une centaine des Nande aux festivités d’intronisation du Roi des Bakonzo, Mumbere Irema-Ngoma, a ainsi mis à nu le mensonge de ceux qui disent que le conflit congolais est attisé par des ethnies qui se combattent, par des rebelles qui attaqueraient l’Ouganda à partir du Congo, et tutti quanti.  Les Nande ne peuvent pas héberger des rebelles qui tuent les Bakonzo et vice-versa.  Les accolades entre les Nande et les Bakonzo pendant les festivités de Kasese ont cimenté cette relation privilégiée qui existe entre eux.
 
                         La délégation Nande autour de sa Majesté le Roi Mumbere Irema-Ngoma
Etaient témoins de cette relation privilégiée qui existe toujours entre les Bakonzo et les Nande, le Président de l’Ouganda, YOWERI KAGUTA MUSEVENI, le Ministre Congolais de la Culture et Arts, Son Excellence Esdras KAMBALE BAHEKWA, l’Ambassadeur de la RDCongo en Ouganda en R.D.Congo,  l’opposant charismatique au régime de Museveni, le célèbre Colonel KIZZA BESIGYE KIFEFE président du Parti Politique pour le changement démocratique (FDC), plusieurs sénateurs et députés ougandais et congolais, les membres élus du Kyaghanda-Kikulu des Nande, les membres-élus du Comité International de Pilotage de la Communauté Nande, les chefs-coutumiers de 7 clans Nande, etc.
 
Le Ministre de la Culture Esdras Kambale, le Maire de Butembo Hubert Syahetera parmi les Représentants du Président Joseph Kabila autour de sa Majesté le Roi des Bakonzo
Les cérémonies publiques ont eu lieu à KILEMBE Golf Course Ground. Elles ont commencé par une série de danses traditionnelles avant l’entrée de la mère génitrice du roi à 15h30’, suivie de sa Majesté le Roi à 15h45’ et du Président de la République Ougandaise à 16h00. L’hymne National et l’hymne du Royaume du Ruwenzori furent alors exécutés l’un après l’autre.
 
                                                  La véranda traditionnelle des Bakonzo
Après le mot d’accueil du Chairman LC1 de KASESE Town, une série de discours s’en est suivie :
1.     Le chairman de Kasese District a adressé ses mots de remerciement à son Excellence Mr le Président de la République YOWERI KAGUTA MUSEVENI pour avoir accepté de venir investir sa Majesté le Roi des Bakonzo.
 
2.      Le Ministre Congolais de Culture et Arts, son Excellence Esdras KAMBALEBAHEKWA  représentant le Président Joseph Kabila, a dit à l’assemblée que la manifestation était un signe de paix qui allait redynamiser les relations entre le Congo et l’Ouganda. Le Ministre a ensuite offert 3 vaches, don de la R.D.Congo à sa majesté le Roi des Bakonzo.  
 
3. Le Ministre de la Défense, un Konzo,  a  dans son discours mis la journée sous le signe de l’unité d’un peuple longtemps séparé : les Nande de la RDC d’une part et les Konzo de l’Ouganda d’autre part. Pour décrocher le « Businga Bwa Rwenzururu », c’est grâce au Président de la République que la guerre a pris fin, a-t-il ajouté.  
 
4. Sa Majesté le Roi a remercié le peuple pour avoir enduré la lutte pour décrocher la Royauté de Rwenzururu. Il a souhaité la paix, l’unité et la collaboration entre la royauté et les confessions religieuses d’une part, la royauté et le gouvernement central d’autre part pour un développement durable. Nous avons le devoir de promouvoir notre culture et notre langue. Il a ensuite salué la solidarité de ses frères et sœurs se trouvant sur l’autre face du RWENZORI (RDC.), solidarité témoignée par leur présence aux cérémonies de son grand jour.
 
                                                 Le cabinet de sa Majesté le Roi des Bakonzo
5. Le président de la République Yoweri Kaguta Museveni a, à son tour, insisté sur l’unité, la paix, la réconciliation pour un développement durable en Ouganda. Dans son speech, le Président MUSEVENI a,  à son tour, exprimé son intérêt de soutenir le Royaume Rwenzururu s’il se veut pacifique, prospère et soumis aux lois du pays. Pour le Chef d’Etat Ougandais, son UPDF (Armée nationale) est un défi contre toute tentative de déstabilisation de la paix, de la sécurité et de l’Unité Nationale. Comme tous les autres politiciens récupérateurs de la forte présence congolaise, le Président Museveni a fini son speech en saluant l’union entre les Bakonzo et les Nande de la RDC comme signe de paix et de collaboration.
 
Signalons en passant la présence remarquable de  l’Opposant charismatique KIZZA BESIGYE KIFEFE, candidat malheureux aux élections présidentielles de 2001 et de 2006 bien qu’il  n’était pas sur la liste des speakers. Le protocole l’avait tout de même placé dans la tribune officielle, non loin de son adversaire politique Yoweri Museveni. Sa simple présence était un soutien et une reconnaissance de l’opposition politique ougandaise au Royaume YIRA du Rwenzururu. Pour marquer sa présence, BESIGYE a été l’hôte le plus longuement applaudi par la foule à son entrée comme à sa sortie, bien qu’aucune parole ne sortit de sa bouche.
 
                   Les délégués du Kyaghanda-Kikulu et du CIP Nande autour du Roi des Bakonzo
La présence des Nande était très visible lors de la manifestation, notamment par l’accoutrement. Bien avant l’intronisation, les membres du CIP de la Communauté Nande, avaient déjà eu plusieurs entrevues avec sa majesté le Roi, au point que les services du protocole ont place les diverses délégations Nande à un endroit visible. L’occasion faisant le larron, les politiciens n’ont pas manque d’exploiter cette visibilité de la Présence congolaise pour parler de réconciliation, de paix entre l’Ouganda et la R.D.Congo comme si les Bakonzo et les Nande étaient en guerre. Les tribus instrumentalisées par l’Occident pour faire la guerre au Congo sont bien connues et le souhait de tous est de voir un jour une manifestation comme celle de Kasese rassembler les congolais avec les Tutsi, les Hutu et les Banyakole.
 
                        La délégation Nande en audience avec sa Majesté le Roi des Bakonzo
Le lendemain de son intronisation, le Roi du Royaume de RWENZURURU a accueilli en huit clos successivement les officiels Congolais puis les Délégués de la Communauté Nande de BENI-LUBERO tous venus rehausser de leur présence les cérémonies de son investiture.
Après des brèves allocutions des Membres du Cabinet du Mwami, la délégation Nande a eu droit à la parole. C’est ainsi que le Chef de la Délégation Nande, Ir. BALINANDE MUSAVUKA, Président-élu du Kyaghanda Kinshasa et Coordonnateur Technique du CIP, a félicité le Roi  avant de l’implorer à penser à ses frères et sœurs YIRA (ou Nande) se trouvant de l’autre côté de la frontière tracée par les colonisateurs européens. Ir Balinande a annoncé au Roi que les Nande lui avaient apporté 3 types des cadeaux symboliques, à savoir :
– le Miel : pour que de la bouche du roi sortent des paroles sages, constructives et attrayantes comme du miel ;
– la lampe : annonçant au Mwami qu’il est celui qui doit éclairer la route aux YIRA (ou Nande) de deux pays voisins en agissant  pour leurs  intérêts communs ;
– la houe et la Vache : pour rappeler au Roi que la communauté Nande a des potentialités énormes en agriculture et en élevage pour son épanouissement,
– une enveloppe avec un peu d’argent symbolisant la fortune Nande qui ne sont pas de pauvres mais des riches quand les politiciens les laissent en paix et en sécurité.  
 
Après Balinande, le Président du Kyaghanda-Kikulu des Nande a pris la parole en disant que le Kyaghanda du Congo et celui de Rwenzururu est un et indivisible.
 
                 La vache, don du Kyaghanda-Kikulu des Nande à sa Majesté le Roi des Bakonzo
– Les Délégués des Chefs Coutumiers de Beni-Lubero ont à leur tour exprimé leur sentiment de gratitude. Pour eux, leur pouvoir qui  est piétiné au Congo vient de s’élever un tout petit peu par la reconnaissance officielle du Roi des Bakonzo. Ils ont promis de faire tout ce qui est possible pour protéger le Roi.
– Enfin, le Coordonnateur Général du CIP, Mzee. HANGI BIN TALENT a salué la compréhension, la charité et l’hospitalité du Roi  qui a chaleureusement accueilli ses frères et sœurs du Congo. Il a promis que le CIP compte sur l’implication du Roi et des YIRA de l’Ouganda dans l’organisation de la 3e Conférence Internationale des Nande qui aura lieu en Août 2010 à LUBERO.
 
Au terne de ces allocutions successives, le Mwami Charles MUMERE IREMA NGOMA a pris la parole pour réitérer sa satisfaction due à ce soutien unique de son genre témoignant de la fraternité et solidarité qui existe entre les deux peuples.
Tout s’est terminé avec l’Hymne du Royaume de Rwenzururu exécuté en Kikonzo.
 
.
 O.BAHATI et Eddy M.
Kasese /Ouganda
Beni-Lubero Online
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*