Pierre PAY-PAY, l’homme dont le silence terrorise les prédateurs au pouvoir.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Un adage dit : « un sorcier suspecte tout le monde d’être sorcier, pareillement un voleur et un menteur »

Le 18 juin 2016, à 19 heures, des tops cadres du cercle sécuritaire du président Joseph KABILA ont tenu un conclave officieux dans une habitation privée d’un de leurs membres située à la Gombe, à Kinshasa. Un témoin de cette réunion a tenu à rapporter à Beni-Lubero Online l’essentiel du débat tenu à cette occasion en soulignant essentiellement son caractère conspirateur contre une personne qu’il a jugé personnellement toujours loyale et innocente devant le peuple congolais, en dépit de sa carrière professionnelle qui plonge ses racines profondes dans la période du feu président Mobutu. Cette personne, c’est l’honorable Pierre PAY-PAY.
Selon ce témoin, le verdict secret est tombé ce soir-là afin que le laboratoire politique et sécuritaire de la présidence mette sur pied toutes les stratégies d’harcèlement devant le forcer non seulement à perdre ses biens, mais encore à rejoindre en exile d’autres victimes qui l’ont précédée dans ce genre de complot par lequel le régime en place aux abois espère baliser son environnement politique.

Voici les trois motifs avancés pour traquer Mr. Pay-pay :

– Son silence. Le pouvoir en place s’inquiète du silence de l’honorable Pierre Pay-pay, ce silence qui le maintient exceptionnellement dans l’innocence politique, le préservant de la prostitution politique qui caractérise ces fanfarons et ces perroquets politiciens incapables de cacher leur face prédatrice et leur cupidité dans leur course derrière le pouvoir. Et comme leur cœur est rempli de malice envers les autres, ils suspectent, de ce fait, toutes personnes à caractère responsable et autoritaire, de constituer une menace potentielle ou réelle à leurs ambitions.

– Pierre Pay-pay compte parmi les grandes figures susceptibles de relever l’emblème du leadership de la communauté Nande. En effet, non seulement le pouvoir redoute le silence de Pay-pay, silence qualifié à tort comme stratégie politique des Banande, vu que Mbusa Nyamwisi est devenu étonnamment aussi redoutable pour avoir adopté la même attitude, mais Pay-pay est surtout craint pour ses qualités intrinsèques. Le pouvoir a estimé briser s’orgueil politique des Nande en contraignant Mbusa Nyamwisi à vivre loin de son bercail ; ainsi, sa base s’en retrouverait-elle comme « orpheline » au sein de la Nation congolaise. Mais le bourreau se rend vite compte qu’il existe en permanence des « forces tranquilles », dont la personnalité de l’honorable Pierre Pay-pay, pouvant relever le défi en tout moment. D’où, le projet d’harcèlement contre Pay-pay se range simplement dans le cadre du plan général d’acharnement que le régime de Kabila a élaboré contre le peuple Nande tout entier.

– Un troisième motif qui attire la foudre du pouvoir sur Pay-pay, c’est la présomption selon laquelle il financerait le site web de Beni-Lubero Online. Dommage que tout un gouvernement se passionne à prendre régulièrement des actions sur base des présomptions. En effet, absolument aucun réseau de communication ne relie Mr Pay-pay au site web de Beni-Lubero Online dont, comme tout autre lecteur, il ne peut lire les productions que sur l’internet. Bien plus, il n’en connaît même pas personnellement le conseil d’administration (ses membres) et vice-versa. Une fois de plus, une telle accusation dont il est ciblé ne reflète que la haine qu’a le régime en place pour la communauté dont il porte une étiquette, c’est-à-dire il est martyrisé uniquement pour son appartenance au peuple Nande.

Or, pour ceux qui ne possèdent pas le véritable profile de l’honorable Pierre Pay-pay, il semble important de préciser que :

Pay-pay 2

1/ Mr. Pay-pay est un des dignitaires nationaux qui ont toujours fait la fierté de ce pays, la R.D. Congo, ayant servi cette nation le plus loyalement possible depuis l’époque du feu président Mobutu. Ses bonnes œuvres continuent à faire son éloge d’une manière qui ne peut que jeter des prédateurs dans le désarroi, à cause de leur bilan catastrophique devant la nation. C’est bien à Mr. Pay-pay que l’on doit tout l’élan du développement par lequel les ressortissants du Kivu (Bukavu, Goma, Butembo, Beni) fleurissent partout à travers le pays, et même dans la ville capitale, Kinshasa.

2/ Mr. Pay-pay, dans ses qualités spécifiques, est un homme calme, pacifique, humble et sobre. D’où, son attitude « silencieuse » qui se range plus dans le cadre de sa sagesse personnelle, et non pas dans le cadre de velléité que lui prête à tort ceux qui pensent que le pouvoir devrait être un instrument servant à peser sur les autres et à écraser le peuple.

3/ Sur plan politique, Mr. Pay-pay figure parmi les rares congolais qui ont pris le souci de préserver leur loyauté face à la nation, malgré les vicissitudes politiques qu’a connu le pays. Il n’a jamais pris part à une quelconque rébellion. Bien plus, il mène une politique vraiment moderne, par opposition à la politique barbare et quasiment primitive exercée par les dirigeants de ces jours qui ne veulent régner que par et pour l’opportunisme.

4/ Sur le plan démocratie, Mr. Pay-pay sait respecter la volonté du peuple. Il fut élu Député National en 2006. Mais il n’hésita pas de céder sans beaucoup d’autres gymnastiques lorsqu’il manqua de se faire renouveler à ce poste en 2011.

Ces quelques traits non exhaustifs suffisent pour comprendre combien le pouvoir multiplie ses acharnement sur des innocents, en ciblant davantage ceux dont le profile est de nature à redonner quelque espoir pour la R.D.C. de demain. C’est un régime qui craint que les bonnes œuvres des personnes de bonne foi viennent dévoiler les secrets de ses ambitions malveillantes sur la Nation : dictature, trahison, pillage, détournement, massacres, spoliation du patrimoine national etc.

Que ces bourreaux sachent que le peuple les observe, et que, tôt ou tard, ils rendront un compte rigoureux de tous les maux dont ils auront été responsables.

©Beni-Lubero Online.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *