PRÉSENTATION DE VOTRE NOUVELLE RÉDACTRICE EN CHEF DE BENILUBERO Online

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Chers lecteurs et chères lectrices, amateurs et supporters de Béni-Lubero Online,

Bonjour !

Je m’appelle KAHAMBU KAMAVU Brigitte.
J’ai 47 ans d’âge.
Je suis originaire du village de Vusamba,
En territoire de Lubero,
Province du Nord-Kivu,
Dans l’Est de la République Démocratique du Congo.

Je suis actuellement résidente aux Etats-Unis d’Amérique, Etat de Florida, Ville de Tampa.
Du point de vue académique, je suis détentrice d’un Diplôme de License en Droit International.
Sur plan linguistique, je suis bilingue, parlant Anglais et Français, mais mieux l’Anglais, à cause de mon environnement social essentiellement anglophone, car j’ai passé la plus grande partie de ma vie aux USA.
Je ne suis pas nouvelle dans la boîte de Béni-Lubero Online. En effet, il fait cinq ans depuis que je participe au service de rédaction de Béni-Lubero Online. Le feu Révérend Père Vincent MACHOZI était en fait mon chef.

Maintenant que ce monument de BLO s’en est allé « ad Patres », il a plu au Conseil d’Administration du Site Web Béni-Lubero Online de me hisser à son fauteuil, en qualité de Rédactrice en chef. Je voudrais ainsi exprimer toutes mes gratitudes pour la confiance dont j’ai été bénéficiaire, tout en promettant de tenir loyalement cette responsabilité en dépit de mes multiples occupations parallèles.

A tous, lecteurs, amis, supporters et sympathisants de BLO, je voudrais donner l’assurance et la garantie de donner le meilleurs de moi-même, en les servant avec autant et même plus de fierté que pendant les cinq précédentes années que j’ai passé à vos services aux côtés du Père Vincent. Je tiens à me maintenir dans le profile idéologique de mon prédécesseur, car rien ne me semble aussi noble que de se battre pour la LIBERTE et les DROITS des peuples en général, mais en particulier pour ceux de nos compatriotes congolais, spécialement ceux qui sont meurtris de nos jours par des crimes et violences injustes à l’Est du pays, dont l’espace de Béni-Lubero fait partie.

D’où, ma principale préoccupation consistera à approfondir les enquêtes sur les crimes, les massacres, l’insécurité, les violations des droits des personnes,… tout en dévoilant leurs astuces politiques. L’objectif de toutes ces démarches se résume en un effort pour promouvoir la réconciliation et la paix entre les communautés et couches sociales, dans le noble but de faire émerger un développement intégral dans nos milieux de base.
Voilà la mission sublime de BLO dont nous nous approprions. Elle requiert le concours de tous les personnes de bonne volonté. Nous avons donc besoin de vos soutiens sur tous les plans pour surmonter les défis et les obstacles sur ce chemin du combat à mener pour le bien-être commun. Soutenez BLO par vos contributions morales, spirituelles, intellectuelles et même financières car la mission de dénoncer – jusqu’à le déraciner – le mal qui ronge notre société est une responsabilité qui incombe à chacun et à tous. Les ennemis de notre paix et de notre bonheur se camouflent partout parmi nous (dans le milieu politique, dans l’administration, dans les services de défense et de sécurité, dans nos milieux de commerce, dans nos églises, dans nos écoles etc.), ils sont comme « des Anges des ténèbres qui se font passer pour des Anges de lumière ». Soyons vigilants.

Conscients que la détermination de BLO aura pour effet ultime de faire tomber définitivement leur voile, ils se sont à maintes reprises emportés à détruire son Site Web en l’attaquant de plusieurs manières. Depuis 2011, le Site de BLO a enregistré plus de cinq attaques très virulentes. A titre illustratifs, les derniers cas en date :

– Le 02 janvier 2016, des « Hankers » tentent sans succès de détruire le moteur du système du site ;
– Durant ce même janvier 2016, le site reçoit des demandes anonymes sollicitant l’achat du site BLO en proposant unilatéralement d’abord 350.000 dollars américains, ensuite 750.000 dollars américains, enfin en demandant au responsable du site de proposer le prix qu’il voudrait pour cette transaction, pourvu qu’il livre le site avec toutes ses données ainsi que ses archives. Après le refus catégorique de céder à une telle « pression », les attaques contre le site n’ont fait que se multiplier jusqu’à présent.
– Rappelons, en outre, que l’assassinat du Père Vincent se range logiquement dans la série des mêmes attaques.

C’est avec pleine conscience de toutes ces menaces et cet acharnement, que nous dressons nos fronts pour la lutte commune en vue du bonheur de demain, convaincus que la vérité triomphera bientôt.

KAHAMBU KAMAVU Brigitte,

©Beni-Lubero Online.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*