RDC: PASSEPORT BIOMETRIQUE, PURE ESCROQUERIE DE L’ETAT

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

C’est ce lundi 02 Octobre 2017 à 12:00 que le vice-ministre des affaires étrangères ira à l’Assemblée nationale (au Palais du peuple) répondre à la question orale avec débat lui posée par l’honorable Munubo Juvenal, sur le retrait des passeports dits semi-biométriques au 16 octobre 2017.

C’est une arnaque, mieux, une escroquerie d’État. Il nous faut faire échec à cela.

Il revient à chacun de rappeler à tout Député qu’il connait (surtout les membres de la mouvance kabiliste), que son premier rôle est la défense de l’intérêt général du peuple et non celui particulier, d’un individu ou groupe d’individus.

Dois-je aussi vous rappeler que; » les pleinières de l’Assemblée nationale sont publiques » c’est-à-dire, tout le monde peut aller assister, sous réserve du port d’une veste pour les hommes et de s’abstenir de porter un pantalon ou toute tenue moulante pour les dames ou demoiselles.

L’affaire des passeports nous concerne tous. Si sous d’autres cieux, la population se lève après l’augmentation du prix d’un pain ou pour revendiquer l’espace pour le parking des étudiants, à fortiori nous congolais, pour cette escroquerie XXXL ?

De très bonnes fois, les détenteurs du passeport congolais, l’ont obtenu pour cinq ans de validité. Si l’Etat congolais, pour une raison ou une autre, change ce document, il ne doit donc pas surprendre sa population.

Il lui revient donc, soit de le délivrer gratuitement, soit de rembourser à chacun, l’argent de son acquisition, au prorata du délai restant encore à courir pour ses bénéficiaires.

CONGOLAIS ! Reveillons-nous et levons-nous.
Il n’est pas interdit d’exercer une pression sur ses députés, même hors mandat…

Ne me dites pas que je ne vous ai pas avertis.

Me Albert Fabrice Puela, élu de Matadi
Kinshasa

©Beni-Lubero Online.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *