Rebecca KAVUO, militante de la LUCHA/Goma élue au prix des « Femmes de courage » de l’année 2017 par les USA

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Cette jeune fille congolaise du Nord-Kivu, à Goma, n’a cessé de faire la fierté de ses compatriotes en cette période de lutte acharnée pour le changement en R.D. Congo. Elle s’appelle Rébecca KAVUO, une militante au courage viril au sein du mouvement citoyen « Lutte pour le Changement.

Le Département d’Etat des Etats Unis d’Amérique l’a jugée digne du prix « Femme de courage de l’année 2017 »; prix normalement dénommé « International Woman of Courage Award ».

Ce prix est décerné chaque année par le Département d’Etat Américain aux femmes qui ont fait preuve de leadership, de courage et de volonté à se sacrifier pour les droits des autres. Cette année, au total huit femme ont été retenue comme lauréates de ce prix qui leur sera octroyé avant la fin de ce mois de mars.

Rebecca KAVUO, choisie parmi au moins 98 femmes, sera la première femme congolaise à recevoir de prestigieux prix international qui sera solennellement remis le 29 mars 2017 à Washington, aux USA.

Rebecca Kavuo coffrée en prison à Goma photo BLO par Georges NOKO

Rebecca Kavuo coffrée en prison à Goma
photo BLO par Georges NOKO

Elle le mérite bien. En effet, il importe de rappeler que Rebecca KAVUO est la première femme congolaise à être arrêtée et condamnée pour son engagement dévoué, mais non violent, en faveur de la « démocratie » en République Démocratique du Congo (RDC). En compagnie de six autres militants du mouvement LUCHA, elle a passé six mois en prison ferme, avant de bénéficier d’une grâce présidentielle qu’ils avaient d’ailleurs refusée. Le pouvoir a digéré ce refus courageux comme un sabotage à l’endroit du pouvoir en place, c’est pourquoi il a été décidé de les expulser de force de la prison centrale de Goma.

Que vive la RDC! Que vive le changement!

Camarades de la LUCHA
Goma/RDCongo.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Comments

  1. By a

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *