YIRA DU MONDE ENTIER, UNISSONS-NOUS! L’HEURE EST GRAVE!

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

MESSAGE DE CIRCONSTANCE A LA COMMUNAUTE

Pere V Machozi avec le vieux sage

Chères filles et chers fils de « BUYIRA »,

Règles de comportement de Kyaghanda en cette période de Génocide anti-Yira.

La tragédie qui caractérise notre histoire actuelle a plongé notre communauté dans une situation plus délicate que jamais. En ce temps précis, il est important d’adopter un genre de comportement susceptible de lever le défi de notre vulnérabilité collective, en assumant positivement la responsabilité de notre destin.

Le génocide qui menace notre peuple n’est pas un fait qui nous est propre, car l’histoire nous apprend que plus d’une fois la folie des hommes a poussé les uns à entreprendre, toujours sans succès, des campagnes d’extermination d’une catégorie sociale. C’est pourquoi, aujourd’hui, le peuple Nande également, loin de se courber sous le poids du désespoir, a à s’inspirer des valeurs et des vertus de ceux qui l’ont précédé dans ce genre d’épreuve.

La priorité des priorités à prendre en compte reste la « non violence » : c’est un comportement qui a porté bien des victimes à un « esprit » éminemment plus supérieur par rapport à celui de leurs bourreaux. Nous en lisons le témoignage dans Martin Luther King, Nelson Mandela, Gandhi (1869-1948) et dans tant d’autres. Ainsi, ceux qui semblaient faibles ont-ils été reconnus les plus forts, ceux qu’on croyait vaincu sont devenus victorieux à jamais, imprégnés d’un sceau éternel d’héroïsme. Telle est, entre autre, la réalité énigmatique du peuple Juif dont le reflet domine actuellement l’humanité entière.

Aussi, en ce temps difficile et douloureux, inspirée de tout ce qui précède, la communauté Yira-Nande devrait-elle faire siennes les recommandations suivantes pour ne pas tomber dans le piège de l’ennemi :

1/ Raffermir les liens d’unité et de solidarité interne en se laissant conduire par une harmonie qui porte tous les membres à penser et à agir comme un seul homme.

2/ Éviter toute autre préoccupation secondaire et toute distraction pour se concentrer unanimement sur les efforts de mettre fin aux massacres qui se pérennisent encore.

3/ Tenir bon et résister fermement par la non violence, malgré les stratégies de l’ennemi qui est déterminé à amener et à forcer la communauté à adopter une méthode violente de résistance.

4/ Protéger le patrimoine terrien des ancêtres et ne jamais oser vendre un seul lopin de terre à un inconnu pendant cette période de confusion.

5/ Sensibiliser tous les membres de la communauté, de manière particulière la jeunesse, de ne point se laisser tromper par des intrus qui leur proposent d’organiser une résistance armée. Que tout le monde le sache : la
Communauté Nande-Yira n’a pas une milice d’autodéfense et ne rêve même pas en avoir une, malgré le fléau d’insécurité qui s’abat sur elle. Les Mai-mai Kyaghanda-Yira qui fait la une est une création des tueurs des Nande qui veulent trouver un instrument des massacres au sein même de la communauté. Benilubero.com a eu à plusieurs reprises à dénoncer ce mensonge !

6/ Que ces exhortations soient vulgarisées partout, en utilisant toutes les opportunités sociales telles que les églises, les écoles, les radios communautaires et toutes autres formes de mass-média.
A tous et à chacun, persévérance et courage. Car, dit-on, « quelle que soit la longueur de la nuit, le jour finira par apparaître ».

Fait à Bruxelles

Le 10 Juin 2016

Pour la Communauté YIRA

Jacques Mumbere Vithi

Coordonnateur Général de la Communauté Yira
Comité International de Pilotage.

Lisez l’original signé du Message ici : Declaration CIP page 1 (2) Declaration CIP page 1 (1)

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Comments

  1. By kambale Muhasa

    Répondre

  2. By Emmanuel Tavulyandanda

    Répondre

  3. By Kambale Mathias

    Répondre

  4. Répondre

  5. By PALUKU MUSAVULI

    Répondre

  6. Répondre

  7. By Didier Kambale

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *