Retour du Gouverneur de la Province du Nord-Kivu : Joseph Kabila change de stratégie !

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

img-20160910-wa0004_resized

Ce 10 septembre 16, Julien Paluku a regagné sa province après 21jours d’absence, de repos, selon ses paroles à la descente d’avion.

Benilubero se réjouit de son arrivée et souhaite au gouverneur un bon retour dans sa province. Dans notre édition du 04 septembre 2016 , nous avions alerté l’opinion tant nationale qu’internationale sur le complot que Joseph Kabila était en train de finaliser pour mettre le Nord-Kivu en feu, avec sa détermination à remplacer Julien Paluku par un des ses proches, Mr Bertin Kirivita un extrémiste Hutu très proche des services du renseignement rwandais, de Serufuli et de Seninga.

Nous terminions notre édition en ces termes : Ainsi benilubero online en appelle à tous les hommes politiques de la RDC, qu’ils soient de l’Est ou de l’Ouest ; du Nord ou du Sud, de se réveiller de leur torpeur et de faire de la situation sécuritaire au Nord-Kivu une priorité ! Car sans le Nord-Kivu et l’Ituri, la RD Congo n’existera plus. Sous le même angle d’idées, le dialogue qui ne vise que les élections mais sans avoir au menu le Kivu et Ituri, la problématique du génocide des Nandes « YIRA » à Beni et de ces immigrants inconnus dans le Grand Nord et en Ituri ne sera qu’une montagne qui accouchera d’une souris.
Kabila à Goma ! Bertin Kirivita à Rutshuru ! Fall Sikabwe à Butembo-Beni ! Mundos à Eringenti et en Ituri ! Un vrai Tsunami aux conséquences tragiques qui plane déjà dans le ciel à l’est de la République démocratique du Congo !

Notre cri a été entendu et le premier piège a été démonté ! Joseph Kabila a été surpris et s’est trouvé désarmé, grâce à l’information que benilubero avait livrée à l’opinion tant nationale qu’internationale. Mais ne crions pas tout de suite à la victoire ! Rappelons-nous d’autres retours comme ceux du feu gouverneur de l’Equateur Louis Koyiagalo, de Mr l’Abbé Malumalu, etc…

Benilubero, pour des raisons stratégiques de notre lutte, ne livrera pas les raisons cachées de ce retour.

img-20160910-wa0002_resized

Peuple du Nord-Kivu, capitalisons cette petite victoire pour renforcer notre lutte contre l’ennemi. Le Nord-Kivu appartient à tous les congolais, quelle que soit son ethnie. Et tout le monde peut devenir gouverneur du Nord-Kivu pourvu qu’il travaille pour l’intérêt de la Nation, en particulier pour l’intégrité, la paix et le développement du pays. On en a pour preuve Mr Konde, ancien gouverneur du Nord-Kivu, dont le travail et l’amour du pays ont démontré que l’intérêt vaut que tout intérêt personnel ou tribal.

Oui, l’heure est venue pour tout habitant du Nord-Kivu, en particulier ! L’heure de l’examen de conscience et du vrai repentir ! Oui, c’est le moment de recouvrer l’amour de notre peuple longtemps oublié pour des intérêts personnels. N’ayons pas peur de nous présenter à notre peuple comme fut l’enfant prodigue à son père ! Le peuple vous accueillera !

Et d’ailleurs, le gouverneur lui-même dans sa première déclaration à la presse le dit :

L’appel que je voudrais faire à la population du Nord-Kivu et celle de la RDC. Nous devons tous œuvrer pour la paix. Nous nous battons pour le pouvoir. Mais lorsque je fais l’anatomie du pouvoir, je considère que les problèmes pour lesquels nous nous battons nous ont précédés avant notre naissance. Ces problèmes existent pendant que nous sommes là et ces problèmes seront là après que nous serons là. Ça veut dire nous n’avons pas d’intérêt de devoir nous battre pour l’intérêt du pouvoir. Parce qu’avant nous ils étaient ; avec nous ils sont, après nous ils seront. Alors pourquoi nous battre pour des problèmes qui nous ont précédés qui sont avec nous et resteront après nous. Voilà pourquoi je dis, au lieu de nous battre inutilement focalisons-nous pour construire la paix. Ceux qui viendront après nous trouveront le problème. Ils feront leur part comme nous, nous venons de faire notre part… Julien Paluku doit cesser d’être confondu… avec les Institutions de l’Etat…»

Vous pouvez écouter l’intégralité de cette déclaration dans cet audio :

Cette déclaration sonne comme la fin d’un règne mais en même temps un message à la population qui doit continuer sa lutte de libération, car la RD Congo n’a jamais joui de liberté et de bonheur, malgré les discours mielleux des politiciens. Oui, dit Julien, … lorsque je fais l’anatomie du pouvoir, je considère que les problèmes pour lesquels nous nous battons nous ont précédés avant notre naissance.

Comprenne qui pourra !

MBAHENE MUSUBAO Baltazar
Goma.

« On comprend ainsi le grave danger de toute rallonge au pouvoir de Joseph Kabila. Les congolais dignes de ce nom doivent refuser toute forme de transition. En effet, au vu de ce qui se passe au Kivu-Ituri, toute transition au-delà de décembre 2016, donnerait du temps et des moyens au gouvernement congolais qui est, de toute évidence, complice de l’occupation rwandaise du Kivu-Ituri en cour

©Beni-Lubero Online.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *