Retour fracassant sur scène des mouvements Mai-mai dans Beni-Lubero

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Plusieurs agglomérations de la région de Beni-Lubero à l’Est de la R.D. Congo, en province du Nord-Kivu, font face ces derniers temps à des attaques répétitives des présumés rebelles Mai-mai. Aucune nuit ne passe sans que le mouvement de ces miliciens ne soit signalé par la population, mais rien n’est fait par des personnes censées protéger les personnes et leurs biens.

Pas plutard que ce mercredi 30 Aout 2017, le village de Lukanga situé dans le groupement Bukenye, chefferie des Baswagha, territoire de Lubero, à environ 28 km de Butembo, a été attaqué par des Mai-mai. Le fait s’est passé entre 04h30 et 05h du matin. Selon un habitant de ce coin contacté par la rédaction de Beni-Lubero Online, le bilan de cette incursion fait étant du bureau de la Police Nationale Congolais, PNC sous-commissariat de Lukanga et tous les documents brulés ainsi que le déplacement massif de la paisible population. Ces rebelles, dénombrés en une trentaine, sont entrés à Lukanga vers 17heures 30 minutes du mardi 29 Août 2017 sous l’œil impuissant des éléments de l’ordre. Malgré des alertes lancées ça et là rien n’a été fait, déplore cet habitant.

L’attaque de Lukanga est survenue quelques heures seulement après celle de Kalunguta, route Butembo-Beni dans le territoire de Beni. Cette entité du groupement Buliki a été sous les coups de balle depuis 14heures. Les rebelles Mai-mai se sont affrontés aux FARDC. Le bilan provisoire de ces affrontements font état de deux présumés rebelles Mai-mai tués et leur arme lourde PKM garnie des munitions récupérée par l’armée loyaliste, informe le porte parole des opérations Sokola1. Du côté de Fardc, aucun bilan n’a été livré. Selon la même source, ces assaillants voulaient piller les passagers des véhicules embourbés dans le trou à ce niveau. Ils ont été repoussés par les éléments de l’ordre.

Des affrontements encore depuis la matinée ce mercredi 30 Aout 2017 opposant un groupe Mai-mai aux Fardc à Mukondi/Pabuka en groupement Buliki, Secteur de Rwenzori. Selon notre source dans cette partie du territoire de Beni, les militaires Fardc poursuivaient les miliciens qui s’y seraient retranchés après leur attaque d’hier contre la position FARDC de Kalunguta. Les combats se poursuivaient encore jusqu’à heures sans interruption. La conséquence directe de ces affrontements est la provocation de l’exode de la population qui abandonne les villages sous la guerre et se rend vers les zones supposées sécurisées.

Barthélemy SASITA
Lubero

©Beni-Lubero Online.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *