Rutshuru: Le sang coule en grand flot à Kibirizi !

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

La tragédie du Nord-Kivu est loin de s’arrêter. Le matin de ce 23 novembre 2017 a sonné un réveil de cauchemar sur les habitants de Kibirizi, une localité située au nord-ouest du territoire de Rutshuru, dans le Nord-Kivu. Les miliciens Nyatura se sont passionnés à égorger de manière la plus cruelle possible six personnes. Les victimes sont une fois de plus exclusivement des ressortissants de la communauté Nande, une preuve que le génocide amorcé contre le peuple Yira-Nande n’est nullement l’apanage du seul espace de Beni-Lubero, mais il embrase toute la région du Nord-Kivu par ces débordements que l’on constate à Rutshuru, à Masisi, à Nyiragongo et même dans la ville de Goma.

Les victimes du dernier cas sont les suivantes:
1) Kanyere Kavugho Zawadi, 30 ans;
2) Kasereka Maliro Jean-Marie, 43 ans;
3) Kanyere Nelly Mukulumoja, 12ans;
4) Kahindo Kahalagi Henriette, 55 ans;
5) Ngulu Matanda Faustin, 60 ans; et une sixième personne dont le nom a été oublié par la source de BLO à Kibirizi.

Les images de ces massacres sont horribles à voir et démontrent clairement le degré de cruauté du génocide en cours. Les esprits sensibles ne sauront pas résister au choc de l’émotion qui en émane; néanmoins, si l’un ou l’autre se sent emporté par la curiosité, il y a lieu de palper la gravité de ce crime en cliquant sur les liens ci-dessous:

Image à Kibirizi 1
Image à Kibirizi 2
Image à Kibirizi 3

Que deviendra une telle Nation transformée en une boucherie humaine? Et pourtant les assoiffés du pouvoir prennent eux-mêmes plaisir à alimenter de telles tragédies par toutes sortes de stratégie comme moyen de régner à la tête du pays le plus longtemps possible. Le peuple congolais devrait se sentir solidaire d’une telle souffrance et en tirer les conséquences qui s’imposent, en l’occurrence en se levant unanimement pour stopper la pérennisation des dirigeants assoiffés du sang des innocents.

Julius Kapitula Kamwenge
Kiwanja

©Beni-Lubero Online.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*