SOS! La Journaliste Rose KAHAMBU court le léchage de l’ANR

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Pour avoir annoncé des actions et des grandes manifestations en vue de contraindre les autorités à se pencher sérieusement sur le dossier de l’enlèvement des prêtres catholiques de la paroisse de Bunyuka, Madame la journaliste Rose Kahambu Tuombeane est actuellement très recherchée par les agents de l’ANR/Butembo. Cette dame est l’initiatrice de la Radio communautaire SALAMA, dont les antennes n’émettent plus depuis bientôt une année et demi. Mais cette coupure de signal de son émetteur-Radio n’a soustrait en rien la montée de sa popularité et sa capacité de mobilisation populaire dans la région.

Or, sous son initiative, une grande manifestation est attendue ce vendredi 08/09/2017 à Butembo et à Bunyuka, pour exiger la libération de ces prêtres pris en otage depuis plusieurs semaines. En effet, la population a compris que les autorités officielles de l’État ont abdiqué à leurs responsabilités. En bien des circonstances, elles (les autorités) n’hésitent pas de se comporter en ennemies de la population, en suivant des consignes du pouvoir sanguinaire qui les oblige à se ranger aux côtés des bourreaux qui massacrent, pillent, kidnappent, violent et saccagent des villages entiers, au détriment de la paisible population.

Il est déplorable de constater que l’ANR soit devenue un instrument redoutable d’intimidation et de violation des droits de l’homme, de restriction de liberté et du droit d’expression des citoyens. Ce service, qui fut au départ un des plus nobles dans le pays, est actuellement appelé à tort « service de renseignement et de sécurité », car il a fini par revêtir une image de bête noire qu’aucun congolais ne souhaiterait voir.

Quoi qu’il en soit, la lutte doit continuer pour arracher la liberté du peuple, malgré les intimidations des autorités barbares. D’où, les actions populaires annoncées pour ce mercredi 06 septembre 2017 afin de dénoncer l’insécurité récurrente ainsi que les manifestations du vendredi 08 septembre 2017 devant exiger la libération des innocents serviteurs de Dieu enlevés à Bunyuka sont bel et bien maintenues.

Didier Mastajabu
Butembo

©Beni-Lubero Online.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *