STOP AU COMPLOT DE BALKANISATION! LES HUTU ENVAHISSANT L’ITURI DOIVENT ETRE RETOURNES A LEURS EXPEDITEURS…

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Les députés de l’Ituri s’opposent à la migration des Hutus vers leur Province Ituri.

Les députés nationaux, membres du caucus parlementaires de la province de l’Ituri s’opposent à la nouvelle vague de migration «massive et incontrôlée» des Hutus-rwandais en provenance du Nord-Kivu vers Ituri.

Dans une déclaration faite ce lundi 22 mai 2017, les parlementaires de la province de l’Ituri disent non à la Balkanisation de la RDC en se servant de la province de l’Ituri comme élément déclencheur.

«Les parlementaires de l’Ituri affirment leur détermination à s’opposer à tout schéma et à toute personne qui tentera de balkaniser la RDC en se servant de la province de l’Ituri comme élément déclencheur ».

A en croire les élus de l’Ituri, les migrants interprètent mal l’article 30 de la constitution qui garantit la libre circulation des personnes sur le territoire national.

«L’identité de «Banyabwisha» leur attribuée n’est qu’une distraction et une stratégie pour leur permettre d’envahir la province de l’Ituri et de déposer les Ituriens de toutes leurs terres natales et ancestrales sur base d’une interprétation erronée de l’article 30 de la constitution de la RDC », ont-il ajouté.

Les parlementaires de la province de l’Ituri se rallient à la décision du Gouverneur de la province du Nord-Kivu de mettre en place une commission mixte de vérification et d’identification afin de déterminer avec précision les villages d’origines de ces milliers Hutu-rwandais.

CI-CONTRE LES DECLARATIONS DES ELUS DE L’ITURI EN PDF: DECLARATION DES DEPUTES DE L’ITURI

Christine Tshibuyi

« On comprend ainsi le grave danger de toute rallonge au pouvoir de Joseph Kabila. Les congolais dignes de ce nom doivent refuser toute forme de transition. En effet, au vu de ce qui se passe au Kivu-Ituri, toute transition au-delà de décembre 2016, donnerait du temps et des moyens au gouvernement congolais qui est, de toute évidence, complice de l’occupation rwandaise du Kivu-Ituri en cours » (Père Vincent MACHOZI, le 19 mars 2016, parole qui a valu son assassinat le jour suivant).

©Beni-Lubero Online.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Comments

  1. By a

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *