Sud-Lubero : 47 personnes tuées en un mois (27 novembre- 27 Décembre 2015)

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Après le Nord du Territoire de Beni, le sud du Territoire de Lubero est aussi depuis un mois en proie aux tueries des civils par des présumés rebelles rwandais des FDLR et des groupes armés locaux qui sont soit d’obédience rwandaise soit proches des FARDC.  Le compteur du chroniqueur de Beni-Lubero Online indique déjà 47 civils tués en un mois (27 Novembre – 27 Décembre 2015, sans compter les blessés, les disparus, etc.  Ce décompte n’est pas exhaustif car les correspondants de Beni-Lubero n’accèdent pas aux zones rouges et inaccessibles contrôlées par divers factions FDLR et Groupes armés. La moyenne des tueries est ainsi de plus d’une personne tuée par jour. Notez que toutes les victimes du Sud-Lubero répertoriées au martyrologue de Beni-Lubero  sont toutes de l’ethnie Nande (Yira). C’est cet acharnement contre l’ethnie Nande qui pousse à qualifier les massacres en cours de génocide de l’ethnie Nande.

Qui tue les Nande en Beni-Lubero ?

Depuis bientôt un an, les deux territoires de Beni et de Lubero sont complètement encerclés par des  groupes armés. Au début de cet encerclement, ces groupes armés se contentaient d’occuper les forêts et brousses où ils exploitaient les minerais tels l’Or, la cassitérite, le coltan, etc.  Depuis le mois de novembre 2015, il s’observe un mouvement de ces groupes armés de forêts  vers les villages, cités, et villes de Beni-Lubero où ils attaquent et tuent les civils à la machette et à la kalachnikov, mutilent des corps des victimes comme ce fut le cas lors du génocide rwandais de 1994, incendient les maisons et les récoltes dans les champs, et provoquent un déplacement massif  des populations vers les centres urbains. Du Sud du Territoire de Lubero, les populations fuient vers Butembo. Du Nord du Territoire de Beni, les populations fuient vers les villes de Beni et de Butembo. Si rien n’est fait pour arrêter ce phénomène, on assistera à une grave catastrophe humanitaire à Beni-Lubero.

Dans la partie Nord du Territoire de Beni qui était jadis une base-arrière de la rébellion ougandaise ADF/NALU, les tueurs qui y opèrent aujourd’hui n’ont pas de peine à se faire passer pour ADF/NALU. Mais les prisonniers de guerre de cette soit disant rébellion ougandaise  que la coalition FARDC/MONUSCO avait montré à la population à Oïcha après l’attaque d ‘Eringeti du 29 Novembre 2015 se sont révélés être des rwandais qui parlent Kinyarwanda. Ce constat a depuis lors conforté l’opinion locale qui, se basant sur le témoignade des rescapés des massacres, affirment et confirment que ceux qui tuent à Beni sont des rwandais ou des troupes commandées par des rwandais faisant partie d’une force d’occupation rwandaise. C’est ainsi que sur les medias sociaux des congolais, les tueurs  de Beni s’appellent ADF Rwandais, Faux ADF, force d’occupation rwandaise, etc.

Seule une enquête internationale indépendante permettra de départager les officiels  pour qui les  tueurs sont de s ADF ougandais et l’opinion locale selon  laquelle il s’agit bien d’une force d’occupation rwandaise, laquelle force serait déjà, de manière encore dormante, présente aussi en Territoire d’Irumu, dans la province voisine de l’Ituri pour la même mission de génocide, si l’on en croit des sources de la société civile de l’Ituri.

Au Sud du Territoire de Beni, soit en Chefferie des Bashu, groupement Isale-Kasongwere, villages Karuruma/Kavasewa/Mwighalika, des lieux qui n’ont jamais été des bases pour une rébellion ougandaise, la milice qui s’apprêterait às’en prendre àla population civile de la chefferie des Bashu s’appellerait « wakombozi » (libérateurs en français). Cette milice en gestation serait d’obédience FARDC. Le fait que les éléments de cette milice tracassent les populations civiles au vu et au su des FARDC qui choisissent de ne pas prendre partie pour les populations civiles fait conclure que les wakombozi et les Fardc sont des oiseaux du même plumage. Dans ce cas aussi, seule une enquête internationale indépendante permettrait de faire la part des choses

Au Sud-de Lubero : Plus on est loin des terres habitées par les Nande, plus on s’enfonce dans les forêts de Walikale ou de Masisi, les tueurs s’appellent  FDLR ou Mai-Mai àla solde du Rwanda comme les MAI-MAI NDC de CHEKA.

Parmi les groupes FDLR :

1.       FDLR  FOCA du Colonel KIZITO (frère du Commandant Fardc de Kirumba) et du Général Victor BIRINGIRO (à la solde des FARDC issus du Mixage avec les CNDP)

2.       FDLR RUD du Général MUSARE (àla solde du Rwanda).

Maintenant que les FDLR ont décidé d’attaquer les villages, cités, et villes habités par les Nande, on assiste àl’émergence  des nouveaux groupes armés Mai-Mai (Union des Patriotes pour la Défense des Innocents, UPDI de Mr MARUNGU MULIRO) ou àla résurgence des anciens groupes armés Mai-Mai qu’on croyait déjà démantelés par les FARDC (c’est le ca  du PARECO de Kakule LAFONTAINE). Ces groupes armés surgissent comme des cheveux sur la soupe au point qu’on se demande pour quoi ils se battent entre eux, et de surcroit pourquoi ils s’attaquent aux civils ? Par définition, les Mai-Mai sont des défenseurs de l’intégrité territoriale de la R.D.Congo contre l’agression Rwando-Burundo-Ougandaise. Les Mai-Mai sont connus comme des défenseurs des populations congolaises contre les agresseurs. Mais cela n’est plus le cas au Sud de Lubero. Le NDC de CHEKA s’attaque aux populations civiles, toutes les ethnies confondues. Il en est de même de l’UPDI de et du PARECO de Kakule Lafontaine. En quoi sont-ils encore mai-mai ? Tout laisse penser que cacher l’identité du vrai tueur àla justice internationale, l’ennemi s’achète un costume cousu àla mode local.

L’inaction des FARDC lors des combats entre factions Mai-Mai au Sud de Lubero est la même que celle de Fardc de la Chefferie des Bashu vis-à-vis des exactions perpétrés par des miliciens « wakombozi ».

Les analystes voient le mode opératoire de la diversion du régime de Kigali/Rwanda depuis le génocide de 1994. Le FPR de Paul Kagame qui a aussi participéau génocide rwandais selon les enquêtes indépendantes  actuelles a réussi àfaire porter le chapeau de 800 000 milles morts aux seuls HUTU reconnus non seulement  comme les génocidaires de 1994 mais aussi comme auteurs de l’attentat sur l’avion de Feu Juvénal Habyarimana. L’acharnement des officiels congolais et onusiens àappeler les tueurs des civils par les noms empruntés aux rebellions d’antan ou aux groupe armés locaux (Mai-Mai) est perçu comme une tentative de refaire l’exploit tutsi de 1994 sur le sol congolais. Autrement, la force d’occupation rwandaise peut espérer rééditer en R.D.Congo l’exlpoit génocidaire rwandais en faisant porter devant l’histoire le massacre des Nande aux Nande. Cet exploit le Rwanda l’avait fait en Ituri en 2002-2003. Le Rwanda via Bosco Ntaganda armait les Hema/Gegere pour tuer les membres des autres ethnies. Apres 60 000 tueries d’ituriens, la Justice  saisit le dossier et condamna les Hema (Chef KAWA) et Gegere (de Thomas Lubanga) comme responsables des massacres odieux de l’Ituri. Bosco Ntaganda est le premier rwandais àêtre jugépour des crimes commis en R.D.Congo. Il est l’exception qui confirme la règle. 

La piste de l’identification des tueurs de Beni-Lubero nous mène ainsi au Rwanda de Paul Kagame. La complicité des Fardc  dans le ravitaillement des groupes armés locaux ainsi que l’inaction des Fardc face aux exactions des groupes armés locaux contre les civils, nous mènent vers Joseph Kabila àKinshasa.  Seule une enquête internationale indépendante peut permettre d’arriver àd’autres conclusions que celles-ci.

Liste des 47 personnes tuées au Sud de Lubero entre 27/11 – 27/12/ 2015

Les numéros d’ordre sont ceux du martyrologue de Beni-Lubero. Nous n’avons repris ici que ceux relatifs au Sud de Lubero.

N.B. Nous complétons les noms des victimes au fur et en mesure qu’ils nous arrivent

1034. 27 Novembre 2015 : Mr Kambale Vughunda est tué par balles à Kyambala (entre Buleusa et Kanune) au Sud du Territoire de Lubero, par des présumés FDLR en plein jour. Les tueurs lui coupèrent la tête après l’avoir abattu.

1035. 27 Novembre 2015 : Mr Kambale Sangala est tué par balles à Kyambale (Sud de Lubero) par des presumés FDLR dans les mêmes circonstances que Mr Kambale Vughunda.

1055. 7 Décembre 2015 : Mr Benito est égorgé dans son champ à Kilalo-Bubangwe à 15 km de Miriki au Sud du Territoire de Lubero, Localité Mulinde, Groupement ITALA, Chefferie des Batangi,  par des présumés FDLR. Il était 8h00 dans la matinée.

1056. 7 Décembre 2015 : Mr Abel Katsuva est égorgé dans son champ à Kilalo-Bubangwe à 15 km de Miriki au Sud du Territoire de Lubero, Localité Mulinde, Groupement ITALA, Chefferie des Batangi,  par des présumés FDLR. Il était 8h00 dans la matinée.

1057. 7 Décembre 2015 : Mr Mahamba est égorgé dans son champ à Kilalo-Bubangwe à 15 km de Miriki au Sud du  Territoire de Lubero, Localité Mulinde, Groupement ITALA, Chefferie des Batangi,  par des présumés FDLR. Il était 8h00 dans la matinée.

1058.7 Décembre 2015 : Le corps d’un homme non autrement identifié est égorgé dans son champ à Kilalo-Bubangwe à 15 Km de Miriki au Sud du Territoire de Lubero, Localité Mulinde, Groupement ITALA, Chefferie des Batangi, par des présumés FDLR. Il était 8h00 dans la matinée.

1059. 14 Décembre 2015 : Le corps sans vie d’un homme habitant du Quartier KIVIRI, Mighobwe, au Sud du Territoire de Lubero a été retrouve le lundi 14 Décembre 2015 vers 15h00. L’illustre disparu avait été apparemment étranglé. Son enterrement est intervenu le même lundi dans la soirée à Mighovwe. 

1062. 16 Décembre 2015 : Mr Célestin KASUKA originaire de Mbughavinywa est retrouvémort avec son corps en état de décomposition le 21 décembre 2015 à BULEUSA, dans la localité de MIRUNGI, en Groupement IKOBO, Secteur des WANYA, Territoire de WALIKALE, Province du Nord-Kivu. La décomposition de  son corps nous pousse à situer son massacre au 16 décembre 2015. Les 32 autres personnes tuées dans les mêmes circonstances seraient pour la plupart des otages ou des prisonniers parmi les civils kidnappés par les présumés rebelles rwandais de la branche FDLR-FOCA. (description relative au 32 numéros suivants).

1063.16 Décembre 2015 : Mr NGIMA est retrouvémort avec son corps en état de décomposition  à BULEUSA, dans la localité de MIRUNGI, en Groupement IKOBO, Secteur des WANYA, Territoire de WALIKALE, Province du Nord-Kivu.

1064. 16 Décembre 2015 : 1 corps sans vie en état de décomposition découvert à BULEUSA, dans la localité de MIRUNGI, en Groupement IKOBO, Secteur des WANYA, Territoire de WALIKALE, Province du Nord-Kivu.

1065. 16 Décembre 2015 : 1 corps sans vie en état de décomposition découvert à BULEUSA, dans la localité de MIRUNGI, en Groupement IKOBO, Secteur des WANYA, Territoire de WALIKALE, Province du Nord-Kivu.

1066.16 Décembre 2015 : 1 corps sans vie en état de décomposition découvert à BULEUSA, dans la localité de MIRUNGI, en Groupement IKOBO, Secteur des WANYA, Territoire de WALIKALE, Province du Nord-Kivu.

1067. 16 Décembre 2015 : 1 corps sans vie en état de décomposition découvert à BULEUSA, dans la localité de MIRUNGI, en Groupement IKOBO, Secteur des WANYA, Territoire de WALIKALE, Province du Nord-Kivu.

1068. 16 Décembre 2015 : 1 corps sans vie en état de décomposition découvert à BULEUSA, dans la localité de MIRUNGI, en Groupement IKOBO, Secteur des WANYA, Territoire de WALIKALE, Province du Nord-Kivu.

1069. 16 Décembre 2015 : 1 corps sans vie en état de décomposition découvert à BULEUSA, dans la localité de MIRUNGI, en Groupement IKOBO, Secteur des WANYA, Territoire de WALIKALE, Province du Nord-Kivu.

1070.16 Décembre 2015 : 1 corps sans vie en état de décomposition découvert à BULEUSA, dans la localité de MIRUNGI, en Groupement IKOBO, Secteur des WANYA, Territoire de WALIKALE, Province du Nord-Kivu.

1071.16 Décembre 2015 : 1 corps sans vie en état de décomposition découvert à BULEUSA, dans la localité de MIRUNGI, en Groupement IKOBO, Secteur des WANYA, Territoire de WALIKALE, Province du Nord-Kivu.

1072.16 Décembre 2015 : 1 corps sans vie en état de décomposition découvert à BULEUSA, dans la localité de MIRUNGI, en Groupement IKOBO, Secteur des WANYA, Territoire de WALIKALE, Province du Nord-Kivu.

1073. 16 Décembre 2015 : Le corps de Mr Paluku Jean de Dieu est retrouvé en état de décomposition à BULEUSA, dans la localité de MIRUNGI, en Groupement IKOBO, Secteur des WANYA, Territoire de WALIKALE, Province du Nord-Kivu.

1074.16 Décembre 2015 : 1 corps sans vie en état de décomposition découvert à BULEUSA, dans la localité de MIRUNGI, en Groupement IKOBO, Secteur des WANYA, Territoire de WALIKALE, Province du Nord-Kivu.

1075. 16 Décembre 2015 : 1 corps sans vie en état de décomposition découvert à BULEUSA, dans la localité de MIRUNGI, en Groupement IKOBO, Secteur des WANYA, Territoire de WALIKALE, Province du Nord-Kivu.

1076.16 Décembre 2015 : 1 corps sans vie en état de décomposition découvert à BULEUSA, dans la localité de MIRUNGI, en Groupement IKOBO, Secteur des WANYA, Territoire de WALIKALE, Province du Nord-Kivu.

1077.16 Décembre 2015 : 1 corps sans vie en état de décomposition découvert à BULEUSA, dans la localité de MIRUNGI, en Groupement IKOBO, Secteur des WANYA, Territoire de WALIKALE, Province du Nord-Kivu.

1078.16 Décembre 2015 : 1 autres corps d’un homme originaire de Kanyabayonga (Sud de Lubero) a été retrouvé à MASHUTA, dans la localité MIRUNGI, Groupement IKOBO, Territoire de Walikale, Province du Nord-Kivu.

1079.16 Décembre 2015 : 1 autres corps d’un homme originaire de Luofu (Sud de Lubero) a été retrouvé à MASHUTA, dans la localité MIRUNGI, Groupement IKOBO, Territoire de Walikale, Province du Nord-Kivu.

1080. 16 Décembre 2015 : 1 autres corps d’un homme originaire de Luofu (Sud de Lubero) a été retrouvé à MASHUTA, dans la localité MIRUNGI, Groupement IKOBO, Territoire de Walikale, Province du Nord-Kivu.

1081.16 Décembre 2015 : 1 autres corps d’un homme originaire de Luofu (Sud de Lubero) a été retrouvé à MASHUTA, dans la localité MIRUNGI, Groupement IKOBO, Territoire de Walikale, Province du Nord-Kivu.

1082.16 Décembre 2015 : 1 autres corps d’un homme originaire de Luofu (Sud de Lubero) a été retrouvé à MASHUTA, dans la localité MIRUNGI, Groupement IKOBO, Territoire de Walikale, Province du Nord-Kivu.

1083. 16 Décembre 2015 : 1 autres corps d’un homme a été retrouvé à MASHUTA, dans la localité MIRUNGI, Groupement IKOBO, Territoire de Walikale, Province du Nord-Kivu.

1084.16 Décembre 2015 : Mr MUHINDO MULEBA originaire de Kanyabayonga (Sud de Lubero) a été retrouvé mort à MASHUTA, dans la localité MIRUNGI, Groupement IKOBO, Territoire de Walikale, Province du Nord-Kivu.

1085.16 Décembre 2015 : Mr MUHINDO FUNGA originaire de Kanyabayonga (Sud de Lubero) a été retrouvé mort à MASHUTA, dans la localité MIRUNGI, Groupement IKOBO, Territoire de Walikale, Province du Nord-Kivu.

1086.16 Décembre 2015 : Mr MUMBERE MULISHA originaire de Kanyabayonga (Sud de Lubero) a été retrouvé mort à MASHUTA, dans la localité MIRUNGI, Groupement IKOBO, Territoire de Walikale, Province du Nord-Kivu.

1087.16 Décembre 2015 : 1 autres corps d’un homme originaire de Kanyabayonga (Sud de Lubero) a été retrouvé à MASHUTA, dans la localité MIRUNGI, Groupement IKOBO, Territoire de Walikale, Province du Nord-Kivu.

1088.16 Décembre 2015 : 1 autres corps d’un homme originaire de Kanyabayonga (Sud de Lubero) a été retrouvé à MASHUTA, dans la localité MIRUNGI, Groupement IKOBO, Territoire de Walikale, Province du Nord-Kivu.

1089. 16 Décembre 2015 : 1 autres corps d’un homme originaire de Kanyabayonga (Sud de Lubero) a été retrouvé à MASHUTA, dans la localité MIRUNGI, Groupement IKOBO, Territoire de Walikale, Province du Nord-Kivu.

1090.16 Décembre 2015 : Mr Kayenga  à été abattu MUKEBERWA, localité MULINDE, dans le Groupement ITALA, Chefferie des BATANGI,  Territoire de LUBERO. Ce massacre est attribué aux rebelles rwandais des FDLR.

1091. 16 Décembre 2015 : Mr LUHOTA Sylvain (28 ans) à été tuéMUKEBERWA, localité MULINDE, dans le Groupement ITALA, Chefferie des BATANGI,  Territoire de LUBERO. Ce massacre est attribué aux rebelles rwandais des FDLR.

1092.16 Décembre 2015 : Mr Kambale Karefu (45 ans) à été tuéàMUKEBERWA, localité MULINDE, dans le Groupement ITALA, Chefferie des BATANGI,  Territoire de LUBERO. Ce massacre est attribué aux rebelles rwandais des FDLR.

1093. 16 Décembre 2015 : Mr Kambale Mukeberwa Tafuteni (originaire du Quartier Makangala de Luofu) à été tuéàMU1105. 27 Décembre 2015 : 1 militant de l’Union des Patriotes pour la Défense des Innocents (UPDI en sigle) tombe sur le champ de bataille àMbughavinywa/Kanyatsi, au Sud du Territoire de Lubero.

1106 : 27 Décembre 2015 : 1 militant de l’Union des Patriotes pour la Défense des Innocents (UPDI en sigle) tombe sur le champ de bataille àMbughavinywa/Kanyatsi, au Sud du Territoire de Lubero.

1107. 27 Décembre 2015 : 1 militant de l’Union des Patriotes pour la Défense des Innocents (UPDI en sigle) tombe sur le champ de bataille àMbughavinywa/Kanyatsi, au Sud du Territoire de Lubero

1108. 27 Décembre 2015 : 1 militant de l’Union des Patriotes pour la Défense des Innocents (UPDI en sigle) tombe sur le champ de bataille àMbughavinywa/Kanyatsi, au Sud du Territoire de Lubero

1109. 27 Décembre 2015 : 1 militant de PARECO/LAFONTAINE tombe sur le champ de bataille àMbughavinywa/Kanyatsi, au Sud du Territoire de Lubero.

1110. 27 Décembre 2015 : 1 militant de PARECO/LAFONTAINE tombe sur le champ de bataille àMbughavinywa/Kanyatsi, au Sud du Territoire de Lubero.

1111. 27 Décembre 2015 : 1 militant de PARECO/LAFONTAINE tombe sur le champ de bataille àMbughavinywa/Kanyatsi, au Sud du Territoire de Lubero.

1112. 27 Décembre 2015 : 1 militant de PARECO/LAFONTAINE tombe sur le champ de bataille àMbughavinywa/Kanyatsi, au Sud du Territoire de Lubero.

© Beni-Lubero Online

Email: benilubero@benilubero.com

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*