Territoire de Lubero : Des rebelles mai mai de Lafontaine se rendent aux Fardc

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

33 éléments maï-maï dont quatre filles se sont rendus aux FARDC basées à VUYINGA, ce mardi 25 mars. Ces éléments maï-maï sont porteurs de sept armes AK47, une grenade et plusieurs cartouches. Ils sont conduits par le lieutenant KABONGO.

0_Lafo

Mr Lafontaine avec ses troupes may-may(Photo archive BLO)

Il était 14 heures, heure locale, lorsque ces miliciens se sont rendus. Le chef de l’agglomération de VUYINGA a déclaré qu’ils viennent de Walikale et qu’ils étaient actifs dans le groupe maï-maï du général autoproclamé KAKULE SIKULI alias LA FONTAINE. Les FARDC et les policiers sont allés récupérer ces maï-maï à KATANGA. Ces derniers ont été transférés ce même mardi au camp militaire de MAMBANGO en ville de Beni via à Butembo, a fait savoir le colonel ILUNGA commandant FARDC ville de Butembo. Ces maï- maï ont déclaré qu’ils ont longtemps souffert en brousse, indique NJOY VUGHESE secrétaire de la société civile de Vuyinga.

Par ailleurs, le sous commissariat de la police nationale congolaise de NJIAPANDA garde depuis le mardi 25 mars, un homme présenté comme un maï-maï déserteur de la milice de Paul SADALA alias Morgan. Le nommé MUMBERE KABEMBA déclare avoir fui le maquis de Morgan à MUMBIRI-ILOTA pour rejoindre sa famille, indique le commandant du sous-commissariat de la PNC/NJIAPANDA. Pendant ce temps, la population de BILULU a mis la main sur un autre élément du même groupe armé le dimanche 23 mars et l’a remis avec son arme aux FARDC basées dans la contrée.

Eve Masimengo

Butembo

Beni-Lubero Online

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *