Testament du Père Vincent Machozi

On comprend ainsi le grave danger de toute rallonge au pouvoir de Joseph Kabila.
Les congolais dignes de ce nom doivent refuser toute forme de transition. 
En effet, au vu de ce qui passe au Kivu-Ituri, toute transition au-delà de décembre 2016, 
donnerait du temps et des moyens au gouvernement congolais qui est, de toute évidence, 
complice de l’occupation rwandaise du Kivu-Ituri en cours.