Top secret : la véritable raison de massacres à Tshimbulu (Kasai)

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Une vérité choquante et scandaleuse pour la population témoin et victime du génocide en cours au Kasai.

La Monusco, la Banque Mondiale et d’autres ONG internationales ont fait un rapport sur les minerais du Kassai. D’Après les données de ce rapport, des occidentaux ont payé pour l’exploitation des concessions et carrières minières à Tshimbulu, à Kananga, dans la circonscription du chef Kamwena Nsapu, située vers l’axe de la frontière de la République Démocratique du Congo avec l’Angola.

Selon nos sources, Samy Badibanga à été placé au cœur des démarches à entreprendre pour faciliter la réalisation de ce grand projet d’exploitation. Ainsi, en sa qualité de Deputé et consultant dans les mines, il avait eu l’opportunité de conduire la délégation dudit projet auprès de Kabila en 2016. Aussi, un partenariat a-t-il été signé à cette occasion moyennant le versement de 4 Milliards de dollars americains par des hommes affaires américains pour le compte des multinationales, afin d’ exploiter les minerais visés. Quant à Badibanga, une récompense lui avait été promise, en l’occurrence une nomination au poste du Premier Ministre ou, à défaut, à celui du Ministre de mines tout en restant commissionnaire d’affaires.

Pour permettre le démarrage des travaux d’exploitation, Kabila avait mandaté en 2016, Boshab et Kalev pour demander au Chef coutumier Kamwena Nsapu de déplacer la population pour laisser le territoire libre en vue d’être exploité.

Comme le chef Kamwena Nsapu avait refusé, il fallait alors le mettre hors d’état de nuire; voilà pourquoi il avait été tué. Aussitot le président Joseph Kabila adjoignit instamment à ses strateges de créer immediatement une fausse milice pour vider la population qui s’oppose à ce projet …

Le 27/01/2017, la population locale de Kananga s’insurgea contre la présence du commissionnaire Samy Badibanga sur place, c’est pourquoi il a été attaqué par les hommes de Kamwena Nsapu des son atterrissage à l’aéroport, à cause de sa traîtrise. Par la suite, les 2 experts de la Monusco, à leur tour, ont bien découvert la vérité des trafics miniers de multinationales dans cette region. Ils venaient aussi d’entrer en possession de cette verite scandaleuse au sujet des massacres qui ont eu lieu à Tshimbulu, l’objet principal de leur mission sur terrain au Kasai. Voilà pourquoi ils ont ete tues, et personne n’ose clarifier les points d’ombre de la circonstance de leur mort, même pas les complices de la MONUSCO et d’autres médias occidentaux corrompus par le monde des affaires.

Jusques à quand le sang du congolais coulera encore pour les minerais et d’autres ressources naturelles de son pays? Ces richesses seraient-elles vraiment une benediction ou une malediction de la Providence?

Ah! Comme Kabila est decidemment determine à exterminer son peuple au nom de sa propre cupidite insatiable!

Roger KALALA KUNDA
Kananga

©Beni-Lubero Online.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *