Très urgent! Message du Chef des Ba Hema Kahwa Panga Mandro de L’Ituri

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

MESSAGE DE PRISE DE POSITION DU
CHEF YVES KAHWA PANGA MANDRO

Chef de bahema de L'Ituri, R D Congo

chef de bahema

A L’OCCASION DU 57eme ANNIVERSAIRE DE L’INDEPENDANCE DE LA REPUBLIQUE DEMONSTRATIQUE DU CONGO.

Cher Frères et sœurs Congolais et Congolaises, Chers Honorables députés, sénateurs, Religieux des confessions confondues, différentes Associations œuvrant en Ituri, dirigeants et Membres de L’UNADI, Dirigeants et Membres de BARAZA des Sages de l’Ituri, académiciens et étudiants de l’Ituri, population Iturienne Issues des différentes Tributs de l’Ituri y compris Toutes les personnes vivants en Ituri, Notables des différentes communautés vivant en Ituri, Membres de l’Association Kyaghanda Yira réunissant la Communauté Nande vivant en Ituri, dirigeants et membres de LORRY réunissant nos frères Lendu de Djugu, Dirigeants et membres de la communauté Ngiti des Walendu Bindi, dirigeants et membres de la communauté ENTE réunissant ma communauté Hema pour laquelle j’ai toujours sacrifié ma vie pour sauver non-seulement la mienne mais aussi celle de nos frères manipulés par le Régime.
Mon Souhait et celui de mon équipe est de passer ce message aux personnalités précités en général, et à ma propre communauté Hema y compris celle de nos frères Lendu de Djugu associés aux frères du Sud Ngiti connus sous le nom de la Communauté Walendu Bindi.

Chers Frères et Sœurs des communautés ci-haut :
Après une longue analyse avec mon équipe issue des différentes tribus de la Rdcongo, Nous nous sommes rendus compte que les événements qui endeuillent la Rdcongo en General, et l’Ituri en particulier depuis la guerre de 1999 n’est qu’une stratégie mise en place par le pouvoir pour détruire notre cher Congo en fabriquant des guerres tribales sans fin enfin d’ouvrir des portes à des conflits interminables pour s’en servir avec des objectifs inavoués :

1. Detruire la cohabitation sociale et pacifique héritée de nos aïeux, ayant contribué à sauvegarder nos relations de bon voisinage, l’unité et la stabilité de la RD congo depuis son existence

2. Semer la confusion entre différents groupes ethniques vivant dans la paix du Nord au Sud, de l’Ouest à l’Est et plus particulièrement à Beni et en Ituri avec des massacres, pillages systématiques, enlèvements, tortures, viols et assassinats répétés de notre population civile sans armes ni défense ;

3. Exterminer notre population en vue de les forcer à quitter leur milieu d’origine pour enfin mieux piller nos ressources tout en les poussant dans des conflits meurtriers.

4. Faire taire l’opinion publique en poussant son leadership en exile ou en prison comme ce fut les cas avec moi-même et autres Congolais y compris les Leaders Ituriens.

5. Faire de l’est de la Rd Congo un champ de bataille de toutes les forces du mal venues soit de la Rd Congo soit des pays étrangers.

6. Nous soumettre au plan machiavélique des prédateurs de la Rd Congo pour mieux piller et contrôler nos richesses naturelles.

7. Pousser nos leaders d’adhérer dans la politique des divisionnistes et de la balkanisation contrairement à nos pères qui pratiquaient la politique de l’unité, paix et celle de la sécurité de tous ;

8. Organiser des guerres inter-ethniques dans le grand Kasaï, à Beni, en Ituri et ailleurs pour faciliter la MP et le Président de la République de se maintenir au pouvoir tout en présentant des excuses des guerres actives sur toute l’étendue du territoire national ;

9. Semer la confusion, entretenir la corruption, l’oppression, et l’intimidation des opposants, des tracasseries administratives, des faux procès politiques des leaders d’opinion dans le souci de les contraindre à l’exile ;
10. Créer un chaos général : recruter et financer des forces négatives congolaises ou étrangères pour faire de la Rd Congo un pays instable et ingouvernable.

Eu égard à ce qui précède, je présente mes sincères condoléances aux membres de familles de nos deux jeunes Hema assassinés sauvagement à kalyabugongo par les miliciens du FRPI en date du 23 juin 2017.

1. Je condamne avec la toute dernière énergie ces actes ignobles et barbares susceptibles de replonger l’Ituri dans un cycle de violence inter-ethnique aux conséquences incalculables ;

2. Je demande au nom de la paix en Ituri :

– Que les auteurs de ces actes soient arrêtés, jugés et condamnés par la justice.

– Que les chefs et notables de la communauté Hema et Ngiti organisent un dialogue franc dans un esprit d’honnêteté et sincérité pour qu’un climat de confiance s’instaure, car seul un dialogue franc peut nous rassurer la paix et la stabilité en Ituri.

-3. Que nos jeunes, en dépit de la douleur de pertes en vies humaines et pillages répétitifs des troupeaux, ne puissent accorder aucune chance aux ennemis de la paix dont l’objectif est de créer le chaos généralisé en entretenant des foyers de tensions en l’instar : du Nord-Kivu, de Beni, du Kasaï, du Sud-Kivu du Nord-Katanga et dans l’Ituri.

4. Que nos frères Ngiti sensibilisent les leurs pour la promotion de la paix en suivant l’exemple de mon dialogue organisé avec nos voisins Lendu de Djugu en date du 25 décembre 2004 à Chomia et à Zumbe le 01/Janvier/2005 pour mettre fin à la guerre inter-ethnique qui a ravagé l’Ituri. Je présente mes sincères Condoléances à la famille de L’Abbé Dugji tout en espérant que la justice vas élucider les circonstances de sa mort ; paix à son âme.

5. Je réitère à nos frères Lendu de Djugu le message de l’unité et de solidarité pour barrer la route à la manipulation politicienne et aux promoteurs des guerres en Ituri en particulier et au Congo en générale ; le seul ennemi de l’Ituri étant la mauvaise gouvernance et la misère généralisée. En effet, notre pacte de la paix doit être protégé par toutes les parties, car les Ituriens ne veulent rien d’autre que la paix à tout prix.

6. Que nos Députés et Sénateurs dénoncent la déportation des Hutus Rwandais vers l’Ituri, car il est injustifiable de recevoir massivement un groupe individus venus en provenance d’un pays voisin pour s’installer en Ituri anarchiquement et en violation de toute procédure y relative. Les documents, des feuilles de route en notre possession dûment signées par le gouverneur du Nord Kivu, l’Honorable Julien Paluku Kahongya, confirment les allégations ci-dessus dénoncées. Aussi en appelons-nous à la vigilance de nos députés et sénateurs pour que la lumière soit faite avant qu’il ne soit trop tard en Ituri.

7. Que les Ituriens en général et les Hemas en particulier soient au courant de notre alliance avec nos frères Yira (Nande) par l’entremise de leurs association  » Kyaghanda Yira “, que dirigeait d’heureuse mémoire le défunt Révérend Père Vincent Machozi, avec laquelle association nous continuons d’œuvrer pour la paix et la stabilité de Beni-Lubero, de l’Ituri et de l’Est en général. Car la paix et la stabilité sont une affaire de tous. Pour nous la solution pour la paix de la Rd Congo viendra de l’Unité et la sauvegarde de la souveraineté de notre pays. Je profite de cette occasion pour vous informer de notre alliance avec nos frères Yira (Nandes); et que ceux-ci se sentent acceptés par les Ituriens et adhèrent à la logique d’accepter les Ituriens vivant dans leurs milieux comme fils et filles de communauté.

8. Que nos frères Ituriens sachent que le moment est très difficile pour la paix et stabilité de notre pays. Nous devons nous unir pour dresser nos fronts en commun sans aucune distinction des tribus ou origines. La paix de notre cher beau Rd Congo viendra de la contribution de tous.
Que vive le 57eme anniversaire de l’indépendance de notre pays.
Que Dieu bénisse la Rdcongo

CHEF TRADITIONEL DE BAHEMA BANYWAGI
YVES KAHWA PANGA MANDRO

©Beni-Lubero Online.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Comments

  1. By kasimba

    Répondre

  2. By Jeconi.pc

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *