Un bandit ougandais tu

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Pour une fois dans la ville de Beni, la Police Nationale Congolaise à l’honneur pour avoir mis hors d’état de nuire des criminels qui seraient d’après les enquêteurs, de nationalité ougandaise et dont un a été tué pendant l’opération.  
                                               Le corps du bandit ougandais à la morgue de Beni
Tout se passe dans la nuit du mercredi au jeudi 8 octobre 2009. Vers 3 h du matin, les balles crépitent pendant une vingtaine de minutes aux environs de la Banque Commerciale Congolaise (BCC en sigle).
.
Le lendemain matin, la population de Beni apprendra que des criminels ougandais avaient assiégé la BCC avec l’intention de cambrioler et d’emporter le coffre-fort. Pour réussir leur coup, les bandits ont à l’aide d’une bombonne aspergé les trois policiers de garde  avec du gaz somnifère. Deux des trois policiers tombèrent évanouis dans un sommeil de mort. Heureusement pour la BCC, l’effet du gaz somnifère avait été plus lent à agir sur le troisième policier, le héros Mbenza Mbala. Quand les bandits entrent dans l’enclos de la BCC, pensant avoir neutralisé tous les policiers de garde, le vaillant policier tire sur un bandit qui succombe sur le champ. Les autres bandits ripostent par des tirs pour se frayer un chemin de sauvetage.
Le vaillant policier MBENZA MBALA bénéficiera de l’aide d’un autre policier du nom de Jacques Bayonne commis à la garde d’un cadre de l’OFIDA voisin à la BCC qui appellera le Commandant de la Police en Ville de Beni, à savoir, le Colonel Eric Nzongomeka. Le renfort de la Police Nationale ne tardera pas à venir sur le lieu du drame. Sans tarder, les policiers victimes somnolentes du gaz somnifère seront conduites à l’Hôpital Nyakunde de Beni. Sur le lieu du crime, la Police a récupéré du matériel abandonné par les bandits en fuite, entre autres, des bures, une bombonne, des scies à métaux, l’identité du bandit tombé sur le champ dont le nom serait Peter. Selon la déclaration du Colonel Eric Nzongomeka le bandit tué est de nationalité ougandaise et son corps se trouve dans la morgue de l’Hôpital Général de Beni. Des enquêtes plus fouillées seraient en cours pour retrouver les autres bandits qui seraient toujours cachés dans la ville de Beni.  
 
MBUSA KAYITULA
Beni
Beni-Lubero Online 
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *