Un incendie souffle l

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Le Dimanche 11 janvier 2009 vers 19h00, heure de Butembo, un incendie dont on ne connait pas encore l’origine s’est déclaré dans un Magasin de l’Immeuble Commercial de Mr Kambale Ngesera, avant de se propager comme un feu de paille dans tous les autres magasins de l’immeuble. 

Cet immeuble, un des milliers qui poussent comme des champignons dans la capitale économique du Nord-Kivu, est situé au croisement de l’Avenue Matokeo avec la Rue d’Ambiance, en face de l’ancien CINE PERUZI. Le plus éprouvé par cet incendie, à savoir Mr. Kambale Ngesera, est un homme d’affaires de la première génération des commerçants de Butembo, plus connu pour ses divers dépôts de PRIMUS à travers la ville de Butembo.  

Le Bilan de l’incendie est très lourd. Neuf Magasins ont tout perdu. Cette incendie dévastatrice a rappelle aux bubolais que la ville de Butembo qui a prés d’un million d’habitants a grandement besoin des sapeurs pompiers et du matériel anti-incendie. Malgré les efforts de la Police urbaine et des Casques Bleus de la MONUC descendus sur les lieux, pas grand-chose a été sauve des flammes. Même les petits voleurs qui souvent profitent de telles circonstances n’ont pas été capables d’accéder aux articles de magasins. 

La question que l’on se pose est celle de savoir si l’immeuble de Ngesera avait une assurance-incendie pour espérer reconstruire son immeuble et pour que les commerçants locataires se fassent rembourser leurs biens perdus. Une ville comme Butembo en appelle à tous les services publics pour assurer la securité des personnes et des leurs biens. Et c’est en fonction de la disponibilité de ses services que l’on devrait juger les bourgmestres et les maires de nos villes et nos cités.
 
Notre sympathie va à Mr. Ngesera ainsi qu’à tous ces locataires qui ont perdu leurs biens dans l’incendie !
.
Juvénal Paluku
Butembo
Beni-Lubero Online
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *