Génocide de Beni. Les FARDC et la MONUSCO prises mains dans le sac – Une honte historique!

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Une honte historique pour les Nations Unies : La MONUSCO et les FARDC négocient la reddition des terroristes ADF

tracte de Monusco et Fardc

En cette journée du 27 août 2016, un aéronef de la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la Stabilisation du Congo, MONUSCO a passé son temps à survoler plusieurs contrées du territoire de Beni supposées abriter le retranchement des terroristes ADF, en train de larguer un tract.

fardc - monusco 1

Ce tract est une grande leçon morale que FARDC et MONUSCO se sont mises ensemble pour rédiger en Français à l’intention des terroristes ADF, comme s’il était possible de voir un homme quitter son village pour aller parler à un lion qui, de sa jungle, est habitué à venir dévorer ses chèvres, le mettant en garde et que ce lion l’écouterait et se soumettrait, rien qu’en écoutant cette exhortation. Oh, non ! ça c’est trop ridicule !

Et pour s’en convaincre, il y a lieu de décortiquer les points de cette lettre de la honte. Et, d’emblée, déjà la langue utilisée démontre en suffisance le degré de velléité de ceux qui l’ont initiée. En effet, étant des anglophones, il serait insensé de s’adresser aux ADF en Français, à moins qu’on ait volontairement choisi d’établir un dialogue des sourds. Un message sérieux devrait être formulé en Anglais ou en Swahili ou tout au moins en Luganda qui sont des langues de leur provenance. Bien plus, en leur qualité de terroristes musulmans, d’après l’identité que leur confère le gouvernement congolais, l’Arabe leur conviendrait davantage. Arrêtons-nous là pour la forme.
Et le fond, voilà ce qui est encore plus intéressant :

1/ « Dirigeants et combattants ADF, sortez de la brousse pour rejoindre le processus de DDRRR… Une meilleure vie vous attend », ordonnent les FARDC et la MONUSCO.

Ah bon ! S’il était si facile que ça d’intimer l’ordre à un terroriste pour qu’il obéisse aussitôt, pourquoi a-t-on attendu qu’il y ait plus de 1500 morts d’homme pour le faire? Mais hélas ! Où a-t-on vu à travers le monde un terroriste traité avec une si grande tendresse, douceur considération? Le seul nom de « terroriste » suffit pour comprendre de genre de créature il est, quel barbare il est, pour qu’on prétende se faire écouter par lui par une telle parole si amadouante.

Par ailleurs, depuis quand le monde (les Nations Unies) a-t-il instauré un programme de DDRRR en faveur des terroristes? Depuis quand ce programme existe-t-il typiquement pour le cas de la RD Congo? Oui, un tel programme avait été mis en marche pour des groupes armés nationaux et pour l’unique rébellion étrangère de FDLR qui n’ont jamais revêtu l’identité de terroristes, malgré les crimes qui leur sont reprochés.

Enfin, la MONUSCO et les FARDC sont simplement ridicules en prétendant donner une leçon morale à des individus qui connaissent cette leçon mieux qu’elles-mêmes, qui n’ignorent pas qu’il y a une vie meilleure dans l’insertion sociale (communion et paix avec les autres), mais qui ont délibérément opté pour la jungle et pour une vie criminelle.

fardc 4

2/ « Si vous ne vous rendez pas, les FARDC et la MONUSCO vous prendront pour cible… »

Ceci veut-il dire que jusque-là (depuis les deux ans de l’opération Sokola 1), l’armée congolaise et les troupes onusiennes ne se sont pas encore engagées en guerre contre les terroristes ADF ? Quelle farce!!! Alors, on comprend pourquoi maintes fois la population civile en danger s’est toujours heurtée contre l’indifférence des FARDC et de la MONUSCO lorsqu’elle criait au secours contre ses égorgeurs. France 24 dans son dernier reportage n’est pas allé par quatre chemins pour parler de la complicité des FARDC voire de la Monusco (http://www.france24.com/fr/20160826-reporters-rdc-massacre-beni-impunite-onu-monusco-ouganda-adf).

fardc  1

« ADF vous n’êtes pas capables de résister à leurs armes sophistiquées. »
Logiquement, on peut alors demander aux FARDC et à la MONUSCO où avaient-elles disposé ou déposé les armes sophistiquées qu’elles vantent maintenant. Fallait-il attendre deux ans de massacres, totaliser au moins 1500 victimes décédées, sans compter des milliers de déplacés, pour enfin brandir ces armes de décoration???

Le chef Bamkoka a eu raison de dire que les vrais tueurs ne sont pas des ADF (http://www.radiomotofm.info/lirearticle.php?billet=1785Social). Et moi d’ajouter : ils ne sont non plus des terroristes. Ils sont partenaires des FARDC et de la Monusco.

crane de beni

En 2014, le chef de l’Etat promettait la paix aux habitants de Beni : « Je vais tout mettre en œuvre pour imposer la paix à Beni ». Mais en lieu et place, on a plutôt vu prendre naissance les massacres massifs des civils dès le mois d’octobre de cette année. Il y eut alors quelques morts.
En 2015, le Raïs revient sur la même promesse : « Je vais tout mettre en œuvre pour imposer la paix à Beni ». On remarque l’initiative d’implanter l’opération « sokola 1 ». Cependant, paradoxalement, le nombre de morts des civils massacrés grossit de manière scandaleuse.
En 2016, le président de la République reprend son refrain : « Je vais tout mettre en œuvre pour imposer la paix à Beni ». C’est alors que les massacres ont atteint son apogée avec des chiffres vertigineux de victimes.

Ainsi, pourrait-on comprendre que le « Je vais tout mettre en œuvre pour imposer la paix à Beni » n’était qu’un slogan destiné à retarder la prise de conscience de la population martyre ainsi qu’à distraire les opinions internationales. Aujourd’hui, nul ne saura réfuter la complicité des autorités congolaises (Gouvernement): les FARDC se vantent d’avoir retenu les « armes sophistiquées » pour laisser mourir nos frères et sœurs comme des mouches des mains des ennemis. Effectivement ils l’ont fait! Certains rares soldats gouvernementaux qui ont osé contourner ce sadisme ont été punis par leur hiérarchie; point n’est besoin de rappeler les illustrations.

3/ « La guerre apportera la perte, le chagrin et la souffrance… »
Est-ce pour dire que jusque-là les FARDC et la MONUSCO ne se sont pas encore aperçues de la perte humaine et matérielle) et de la souffrance subies par la population de Beni pour projeter ces fléaux au futur ? Quelle insensibilité !!!

4/ « Arrêtez les activités économiques illégales… »
5/ « Arrêtez la guerre et les souffrances que vous avez causé… »
6/ « Arrêtez le recrutement d’enfants soldats… Ceci est un crime ».
Voilà les paroles et les ordres qui, selon les FARDC et la MONUSCO, ont la force de l’action et qui, par conséquent porteront vers la victoire tant attendue sur les égorgeurs de notre peuple.

Voilà comment la MONUSCO et les FARDC (gouvernement congolais) apprennent aujourd’hui à l’humanité la nouvelle manière de faire la guerre aux terroristes, à savoir transformer les « armes sophistiquées » en décoration, puis se mettre à genou devant le barbare et supplier à pleine voix sa grâce. Peut-être que si les Etats-Unis, l’Angleterre, la France etc. étaient instruits de cette leçon au moment opportun, le monde aurait évité les dégâts records subis des mains des terroristes jusqu’à ces jours.

Mais, faudrait-il encore que les FARDC et la MONUSCO prouvent ici leur génie. Sinon, cette honte dont elles viennent de couvrir la Nation congolaise et les Nations Unies restera la plus insupportable du siècle. Car, ce n’est pas jusqu’à ce niveau qu’un Etat (la RDC) ou une organisation mondiale (MONUSCO) pourrait exposer sans scrupule ses faiblesses et ses échecs.

Nzuva Kanyere Adéline
Beni.

« On comprend ainsi le grave danger de toute rallonge au pouvoir de Joseph Kabila. Les congolais dignes de ce nom doivent refuser toute forme de transition. En effet, au vu de ce qui se passe au Kivu-Ituri, toute transition au-delà de décembre 2016, donnerait du temps et des moyens au gouvernement congolais qui est, de toute évidence, complice de l’occupation rwandaise du Kivu-Ituri en cours » (Père Vincent MACHOZI, le 19 mars 2016, parole qui a valu son assassinat le jour suivant).

©Beni-Lubero Online.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Comments

  1. By ben

    Répondre

  2. By abe

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *