tshipasa

Voici un franc parler qui crache la vérité au sujet de massacres de Beni-Lubero

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

COMMUNIQUÉ DU PRÉSIDENT NATIONAL DE LA COFEDEC

Pour la paix et la sécurité de mon peuple, je ne me tairai point.
Quoique :je viens de ressusciter de la mort, je pense qu’un bon berger est celui qui ne craint pas de donner sa vie pour son peuple.
Ce qui se passe à BENI, s’est déjà passé à LUBERO, MASISI, et à RUTSHURU.
Le sang du peuple NANDE a donc trop coulé,et ceci doit nous pousser à beaucoup plus de courages et nous encourager à banir la peur.


Nous connaissons tous d’où viennent les egorgeurs et quels sont leurs objectifs (occuper nos terres ), ainsi ,nous devons nous oganiser et nous préparer à nous défendre contre leurs attaques,car, ils peuvent tuer 1000 ou 10.000 personnes parmi nous, mais, ils ne peuvent pas nous exterminer tous.


J’en appelle donc à la population de BÉNI de ne pas tendre un autre joue aux Génocidaires en abandonnant les terres de nos encêtres entre leurs mains ,mais ,ils doivent se défendre, car ce n’est qu’à cette seule manière que les Génocide cessera contre nous et que les Génocidaires fuiront loin de nos terres.


Je rejete donc tout idée de négociation avec ces Génocidaires, et demande à la Monusco de devenir une véritable force de maintien de la paix et de la sécurité au lieu de continuer à se comporter en touriste.
Nili Musindi, je fais donc appel à tous les groupes de pression ,qu’ils soient en RDC ou à l’étranger, de s’impliquer davantage pour que les grandes puissances prennent enfin des bonnes décisions contre ceux qui tirent des ficelles sur le sang de MUNANDE.

Enfin, j’en appelle au président Rwandais PAUL KAGAME de cesser d’encourager et de faciliter l’exode des réfugiés Rwandais vénus de kaguera, vers BENI-LUBERO,mais,de privilégier l’harmonie entre le MUNANDE et le MUNYARWANDA,car le MUNANDE ne cédera aucune partie de sa terre à ce peuple Rwandais en exode en RDC.

Fait en Inde, le samedi 20 octobre 2018

HonorableTSHIPASA VANGI SIVAVI VENANT
Député National élu de Lubéro

©Beni-Lubero Online.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Un commentaire

  1. Bien dit! Mais cessez de fiare appel aux Organisations Intrernationales car ils sont complice dans cette drame que nous peuple congolais subissons.

    C’est le moment de nous lebver et de nous battre pour que aucun centimetre de nos terres soient occuper par des etrangers.

    C’est le moment de agir et defendre les terres de nos ancetres.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*