Vol du Saint Sacrement (Eucharistie) à l’Église catholique de Rwahwa

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Des bandits en arme ont fait incursion dans le village de Rwahwa situé en territoire de Beni, en Chefferie des Bashu, Groupement Malyo, à plus ou moins 20 km au Nord-Ouest de la ville de Butembo la nuit de jeudi à vendredi 28 juin 2013. Ils se sont dirigés vers l’Église  Catholique du Secteur Rwahwa de la Paroisse Kitatumba. Ils ont d’abord forcé les portes de l’Église puis emporté le tabernacle contenant le Corps du Christ (Eucharistie).

Ces bandits ont pris la destination inconnue et courent toujours dans la nature. Personne ne sait s’imaginer à quoi leur serviront le Tabernacle et les hosties volés. Jusqu’à présent, aucune déclaration n’a été faite par Mgr l’Évêque de Butembo-Beni. Pendant ce temps les chrétiens de cette paroisse se demandent s’ils peuvent continuer à prier dans leur église à suite de cette profanation. Visiblement l’on sent que l’Église catholique est sous menace.

0aa1_EGLISE_DE_RWAHWA_VERS_VURONDO

Eglise du secteur Rwahwa

Quelle décision va prendre Mgr l’Évêque face à cet acte de profanation notoire ? Va-t-il se contenter  d’une simple aspersion d’eau bénite par le curé ou par la fermeture pure et simple ? Mais  si c’est cette deuxième alternative qui est adoptée, c’est donc l’Évêque qui procédera aux cérémonies de purifications de ce lieu saint. Mais comment va-t-il y arrivé dès lors que depuis des années, Mgr l’Évêque ne sait pas mouvoir dans son propre diocèse craignant pour sa sécurité ? La partie Nord et la partie Sud de son Diocèse sont déjà coupées du reste de la RDC. Heureusement que, apparemment, l’Évêque de Butembo-Beni est de ceux qui côtoient le Président de la République. Nous espérons qu’il pourra plaider pour la libération de son diocèse, surtout qu’il a déjà identifié ceux qui l’insécurisent, notamment les preneurs d’otage de ses 3 prêtres assomptionnistes de la Paroisse de Mbau.

Correspondance particulière,

Rwahwa

©Benilubero Online

 

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *