00aa0Image_phare_873878235570sl6

5 chefs coutumiers assassinés à moins de 6 mois en chefferie de watalinga

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Le mode opératoire des Ougandais n’est pas différent de celui des Rwandais. Partout où ils veullent occuper une terre, ils éliminent d’abord les chefs coutumiers et tous les hommes influents, avant d’installer les leurs pour faire disparaître les données historiques, mais aussi pour échapper à la force coutumière de la place. Ils brûlent les livres d’histoire et les archives dans plusieurs bureaux. C’est ce qu’ils ont fait au sud du territoire de Lubero, à Nyiragongo et à Rutshuru,… Ils viennent de commencer la même manœuvre en Territoire Beni, dans la chefferie de Watalinga, occupée actuellement par les UPDF qui se font passer pour ADF/NALU.

00aa0Image_phare_873878235570sl6

                    Photo archive

Le dernier cas en date remonte du soir de vendredi 10 janvier 2014. En effet, il a été assassiné vers 20h locale, le Chef de la localité de KAHONDO, dans le Groupement BAWISA, en Chefferie de WATALINGA, au nord-est du Territoire de BENI.

Monsieur MPIGWA NGEYISILIA, âgée d’environs 55ans, père d’au moins 15 enfants a été tué à son domicile par 4 hommes armés qui avaient fait incursion chez lui (à KAHONDO, à 8km de KAMANGO, sur l’axe NOBILI). Les assaillants, en tenues civiles, se seraient passés pour Adf-Nalu, une identité qui reste tout de même à confirmer. Jusqu’à présent, les inciviques n’ont pas encore révélé le mobile de leur action.

Le moins qu’on puisse dire, les agresseurs du Congo qui entrent par la Chefferie de WATALINGA s’en prennent spécifiquement aux chefs coutumiers, perçus comme obstacles à la guerre d’occupation et d’exploitation menée en ces jours par l’OUGANDA et le RWANDA

Il y a environs deux semaines, le 25 décembre 2013 qu’un autre Chef coutumier a été abattu.  Mr JOHN NIVEBO, Chef de localité de BUNKOKO, en Groupement de BATALINGA avait été tué vers 10h, en pleine noël à l’occasion de l’attaque menée contre KAMANGO, chef-lieu de la chefferie de WATALINGA, une attaque de la coalition ADF/NALU-M23-UPDF. Il aurait été égorgé chez-lui, à 5km-nord de KAMANGO ;

Le 13 décembre 2013, Mr SIMEON KUBEWA, Chef de Villageü KITIMBA 4, en localité de BUNKOKO avait été tué. L’assassinat a été signé par ces agresseurs usant toujours le labelle ADF-NALU ;

Deux moisü avant, soit en octobre dernier, dans les conditions presqu’identiques, c’était Mr MASUMBUKO SINDANI qui a été abattu. Le Chef de village BUVATA, en localité de même nom, dans le Groupement de BATALINGA, à environs 19km-ouest de KAMANGO a été enlevé de chez-lui avant que son corps sans vie ne soit retrouvé abandonné en brousse par ses ravisseurs qui s’étaient passés pour Adf-Nalu ;

Enfin, rappelez-vous, il y a à peine 6 mois que le Chefü de Groupement BAWISA a été sauvagement tué. Mr Nelson BALIEBULIA KWAMBUKA avait été lâchement égorgé par la coalition UPDF-ADF/NALU-AL-SHEBAAB lors de l’attaque sur KAMANGO en date du 11 juillet 2013.

Bien que pour l’instant, le chef de la Chefferie de WATALINGA annonce que les militaires-FARDC viennent d’être déployés à KAHONDO depuis l’assassinat du coutumier MPIGWA NGEYISILIA en vue de renforcer les mesures sécuritaires sur place, l’inquiétude persiste quant à sécurité de chefs coutumiers, cibles actuels des agresseurs de la RDC.

La Société Civile du Nord-Kivu alerte le Gouvernement Congolais et la Communauté Internationale sur la menace qui guète en ces jours les chefs coutumiers et leurs populations en chefferie de WATALINGA.

Maître OMAR KAVOTA, Vice-président et Porte-parole de la Société
Civile du Nord-Kivu ; Tél : +243 993 53 53 53 ; 810 75 75 11.

Benilubero Online

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*