A Bukavu, les FARDC tirent sur la population. Bilan : 1 mort, plusieurs blessés

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
[Vendredi 7 Avril 2006: www.benilubero.com ]
« A chaud: "Plus jamais la guerre"
Bonjour Tonton.
Dans la ville Bukavu en l’intervalle d’une semaine des personnes en uniforme surgissent dans les maisons de paisibles citoyens pour y semer mort et désolation. Pour preuve, un homme a été tué à Muhungu; une jeune femme a été assassinée dans le quartier ISGEA avec sa sœur et ses trois enfants grièvement blessés; la sentinelle de la paroisse de Ciriri a été lâchement éventré par balles, et 12 heures après, mort s’en est suivi…
Cette nuit, cette fois, le coup n’a pas abouti parce que les assaillants (tous des militaires) ont été encerclés par la population qui en avait marre. Des soldats sont venus libérer leurs collègues pris en otage par la population et n’ont réussi qu’au petit matin. La population de Kadutu a, à l’occasion déferlé sur la ville Ibanda pour aller demander auprès du commandant de la 10e région militaire, que justice soit rendue. Les soldats, plutôt que d’écouter cette population tant meurtrie, ont tiré dans la foule. Bilan: un jeune passant mort sur le champ et trois blessés grave.
A l’heure où j’écris, toute la ville est en débandade et pris en otage par les soldats de la 10e région militaire.
Voilà sur quel ton les élections se préparent chez-nous. La population veut comprendre qui donc manipule encore cette nouvelle insécurité que l’armée (FARDC) est en train de soutenir.
Plus jamais la guerre, Bukavu n’a faim que de Paix. »
From: JDM
Sent: Friday, April 07, 2006 10:36 AM
Subject: Insécurité à Bukavu ce matin
« Chers amis,
Ce matin, la Ville de Bukavu était en ébullition. Des militaires PM basés à Chimpunda ont été en effet attrapés par la population après avoir pillé des maisons de ce quartier de la Commune de Kadutu vers 1 heure du matin.
Furieuse, surtout de la complicité visible des autres PM affectés à Chimpunda, cette population s’est déchaînée sur la Ville très tôt le matin en se rendant d’abord au Gouvernorat de province et ensuite au Bureau de la 10ème Région Militaire où un militaire a tiré à bout portant sur une demoiselle du nom de PENDO. Celle-ci est décédée sur le champ. Le calme commence petit à petit à revenir dans la Ville. On entend cependant encore des coups sporadiques de balles au Centre Ville.
Il vous souviendra qu’il y a moins d’une semaine, la famille KAGISI avait été victime d’une attaque qui a conduit à la mort de deux de ses membres.
L’insécurité bat maintenant record dans tous les coins de la Ville de Bukavu. Elle est généralement le fait des militaires et autres bandits à mains armés. »
Transmis à Beni-Lubero Online par
R.P. Donatien Cicura Mushamalirwa, S.J.
Boston, USA.

[Vendredi 7 Avril 2006: www.benilubero.com ]

.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*