Alerte: Bient

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Vrai ou Faux, la rumeur persistante sur le plan de l’ONU de mettre le Kivu sous sa tutelle circule parmi les congolais,  politiciens, cadres administratifs,  députés nationaux et provinciaux, membres de la société civile, etc.
 
Selon ce plan dont tout le monde parle sans avoir lu son texte ( un texte qui ne peut pas exister car le plan n’est pas encore proclamé), le Conseil de Securité de l’ONU se préparerait à annoncer dans les prochains jours que les deux provinces du Kivu sont de l’avis des experts ingouvernables par le gouvernement congolais qui n’a pas d’armée bien formée et disciplinée et des gouvernants à la hauteur de la tache.  Pour éviter que les deux Kivu ne menacent la securité régionale et internationale, l’ONU prendrait ses responsabilités pour administrer ce coin de la R.D. Congo.  
 
La recrudescence des tueries et l’incendie des maisons en territoire de Walikale et de Lubero serviraient d’alibi pour cette annonce.  
 
Les congolais se rappellent qu’en septembre 2007, le plan d’un statut spécial du Kivu sous tutelle de l’ONU avait circulé dans les couloirs de l’Assemblée Générale de l’ONU. Les blogs congolais avaient alors réagit en fustigeant ce qu’ils appelaient la «Kosovisation du Kivu ».  Voilà que deux ans après, la rumeur de la kosovisation du Kivu réapparait. Tout le monde espère qu’elle se révélera de nouveau une rumeur comme seuls les congolais peuvent en entretenir !
 
Une des conséquences de la mise du Kivu sous-tutelle de l’ONU serait l’expulsion de toutes les ONG humanitaires du Kivu vers les autres provinces de la R.D. Congo. On sait que depuis quelques semaines,  la Monuc et certaines de ces ONG n’émettent plus sur la même longueur d’ondes quant à la lecture des massacres des populations et d’autres abus des droits humains au Nord-Kivu. Le moins que l’on puisse dire est que le torchon brule déjà entre les ONG de droits humains et la Monuc.
 
Si la Monuc qui jouit du pouvoir du gros fusil cesse de sécuriser les convois des ONG humanitaires, celles-ci n’auront d’autre choix que de plier bagages et de dire au revoir au Kivu !
 
Les futuristes ne manquent pas de donner des dates : 19 mai, 30 juin, 3 septembre, etc.
 
Mr Rumeur….
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*