Immigrés rwandais qui viennent renforcer les égorgeurs à Beni et en Ituri

Alerte! Important convoi de renfort des égorgeurs de Beni-Ituri au gouvernorat de Goma

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Le calendrier des égorgeurs pour la finalisation de leur mission à Beni et en Ituri connaît de plus en plus d’accélération. Sur terrain, les massacres gagnent davantage des zones où, jusque-là, cette tragédie n’était pas encore signalée. Aussi, au fur et à mesure que le champ d’opération de ces terroristes génocidaires s’élargit, se ressent-il un besoin de renfort humain.


D’où, il est urgent d’alerter toutes les opinions que des flots des multitudes des rwandais continuent à arriver illicitement à Goma, orientés par des commanditaires officiels dont on ne saurait immédiatement vulgariser les noms juste par respect. C’est encore au niveau du gouvernorat de Goma que tout le mouvement d’invasion de Beni et de l’Ituri s’organise. Les infiltrés rwandais y sont accueillis par centaines et par milliers, d’où ils sont nuitamment embarqués pour rejoindre les équipes de semeurs de la mort qui les ont précédés dans la région de Beni ainsi qu’à Boga et Tchabi en province de l’Ituri.


Nous en appelons à la vigilance des autochtones partout où ces convois sont en train de forcer leur passage suivant l’itinéraire Goma-Lubero-Beni-Eringeti-Irumu, tout en signalant que seule ce genre de vigilance et d’action dissuasives peuvent pourra aider à couper le cordon ombilical de ces assassins, vu que ce sont des mains officielles de la République qui continuent hypocritement à les protéger et à les soutenir au détriment et au mépris des citoyens du pays.


Voilà tout ce qui justifie l’expansion facile des égorgeurs affectant, dans la région de Beni, les contrées de Ruwenzori ces jours; et pareillement, la manière dont les mêmes violences gagnent actuellement du terrain en Ituri en passant du territoire de Djugu vers celui de Mahagi et en affectant de plus en plus la région minière de Mongbwalu.

Brigitte Kahindo
BLO

©Beni-Lubero Online.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

3 plusieurs commentaires

  1. Vraiment les autorités congolaises se comportent comme des étrangers dans leur pays. Comment quelqu’un choisit soutenir un ennemi au détriment de son peuple? c’est ça le patriotisme?

  2. LA FEMME UNE BOÎTE A BAC ET NOIRE!!!

    FEMME MERVEILLE AU MONDE!
    Notre vie, en elle, aujourd’hui nous rendons hommage aux légendaires qui ont donné vie au monde et qui continuent à donner cette vie!
    Au commencement, la femme à nouer la vérité, la loi divine, et peu bien après, Dieu se servi de cette même femme pour participer au salut universelle !!!
    A toutes les femmes du monde, qui ont existé, qui existent et qui existeront nous leur dedions notre message ! C’est une redevance que nous leur confions !

    Les femmes souffrent dans beaucoup des entités en guerre !
    Les femmes souffrantes, ce sont les premières victimes de guerre !
    Pendant celle-ci, nos femmes sont violées sexuellement par des indisciplinés , torturés, voir même tuées! Mais quelle genre d’hommes sont nous pour faire ça? Le docteur Denis Mukwenge, l’homme qui répare les femmes lors de son discours du prix Nobel de la paix, il a renconté l’histoire d’une femme nommée Sarah ! Femme violentée par des assaillants nuit et jour déliée sur un arbre! Nous savons qu’il y a beaucoup des sarah dans ce monde!!!

    Femmes congolaises, vous avez encore du pain sur la planche pour toutes ses femmes qui sont dans des zones en guerre et en particulier celle de la Zone de Benilubero, Ituri soit dans le Kivu-Ituri!!!
    Tout les jours violées sexuellement par 10 ou plus des assaillants, imaginez-vous ces douleurs ?
    Soit les enfanté quand elles sont grosses, tué le fœtus, soit inserer des bois dans leur partie Génitale ou des pierres!!!!
    Et bien jusqu’à quand ces drames, tragédies ????

    Nous avons un peu parler de la souffrance des femmes !
    Qui font tout ça????
    Nous devons respecter la dignité de la femme !!!!

    Nous ne passerons pas sans encouragé toutes femmes émergentes au rythme de la technologie et de la vie sociale mais aussi politique !
    Nous en citons quelques unes:
    Technologie : Sandrine Mubenga (congolaise)
    Activiste : Francine Mukwaya ( Congolaise )
    Politique : Christelle Vuanga
    Politique : Rose Kahambu Tuombeya
    Musique : Sarah Kalume
    Social: Maman Miphy
    Mobilisation : Clemence Masumbuko
    Révolutionnaire : Maggy Ngahinga
    Étoile briante : Soeur Winny
    Management : Evelyne Musiba
    Économie: Anne Marie
    Journalisme: Elza Vumi
    Humanisme: Greta thurgnsbour
    Et tant d’autres, la liste est longue !!!

    Pour terminer, le monde est devenue complémentarité, les femmes et les hommes tous égaux avec partage de responsabilité !!!
    Nous sollicitons l’engagement de tous, pour l’égalité, la dignité, la liberté, la complémentarité dans ce monde!!!
    Femme, sans vous rien n’est et ne sera!!!
    Vraie femme, nous t’embrassons!

  3. HOMMAGE AU RÉVÉREND PÈRE VINCENT MACHOZI KARUNZU

    20/03/2016- 20/03/2020, 4 ans jour pour jour que notre vaillant comptant père Vincent Machozi a été lâchement abattu par des hommes lourdement armée au village de VITUNGWE!

    Nous pouvons tous rendre hommage à nos victimes d’hier et d’aujourd’hui ou laisser à d’autres le soin de le faire à notre place !

    C’est déjà le cas:
    * Les massacres de Beni-Lubero ; aucune journée mémorielle nationale aux citoyens congolais.
    * Les massacres de Beni-Lubero ; aucune reconnaissance officielle mondiale faisant d’une GÉNOCIDE contre le peuple NANDE, un crime contre l’humanité.
    * Les massacres de Beni-Lubero ; aucune solution nationale et régionale face à l’urgence, absence d’un plan d’envergure afin de trouver des solutions aux massacres des beniluberoux en proie à tous les crimes contre l’humanité.

    C’est pour décrire la lutte du révérend père Vincent Machozi, d’heureuse mémoire, qui c’était engagé à être au côté du peuple de Beni-Lubero, et cela jusqu’au sang !
    Le père Vincent Machozi, a porté plus haut la voix des victimes de massacres de Beni-Lubero !
    A travers cet hommage, nous nous rappelons également des autres victimes qui nous ont déjà quitté ou portés disparu à l’occurrence les trois prêtres assomptionistes de Mbau, les deux abbés de Bunyuka, les paisibles citoyens de Beni-Lubero sans oublié les mémoires des généraux Mamadou Ndala et Jean- Lucien Bahuma!
    A quoi bon un chien qui n’aboie pas?
    A l’honneur de cet hommage, nous lançons un cris d’alarme au premier citoyen et patriote de la RDC de mettre fin aux souffrances des populations de Beni-Lubero et à la communauté internationale de déclarer de ces massacres d’un Génocide.
    On nous humilie depuis des siècles, on s’humilie depuis des siècles et nous restons silencieux, on courbe l’échine on se soumet, on est bourré de complexes et après on va danser, s’amuser, s’enjailler!!! Mais quel genre d’êtres humains sommes nous?
    Voici l’heure de se prendre en charge pour libérer notre terre de Beni-Lubero entre les mains de nos oppresseurs ! Comme le père Vincent Machozi avait déjà débité avec cette lutte!

    le Testament du Père Machozi :
    « « On comprend ainsi le grave danger de toute rallonge au pouvoir de Joseph Kabila. Les congolais dignes de ce nom doivent refuser toute forme de transition. En effet, au vu de ce qui se passe au Kivu-Ituri, toute transition au-delà de décembre 2016, donnerait du temps et des moyens au gouvernement congolais qui est, de toute évidence, complice de l’occupation rwandaise du Kivu-Ituri en cours » (Père Vincent MACHOZI, le 20 mars 2016, parole qui a valu son assassinat)

    S’unir pour bâtir c’est grandir ensemble

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*