Annonce du Proc

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
L’annonce de la date du Procès public des  présumés assassins du  commerçant Kambale Kisonia a coupé court aux rumeurs selon lesquelles certaines autorités du pays seraient entrain de faire pression sur les services de sécurité de Butembo pour que ces derniers laissent  s’échapper les présumés assassins détenus à la prison centrale de Kakwangura. Le Colonel Josée Bakatolo, auditeur supérieur en charge du dossier « Assassinat Kambale Kisonia », est sorti de son silence aujourd’hui pour annoncer que le procès public aura bel et bien lieu à Butembo, le Vendredi 20 juillet 2007, au Stade Matokeo. Cette annonce qui a confirmé celle faite auparavant par l’Honorable Wabunga Singa, Maire de la Ville de Butembo, le jour de l’enterrement de Kambale Kisonia, a été reçu avec joie par la population impatiente de voir la justice s’appliquer dans toute sa rigueur à l’encontre des auteurs de  l’ignoble assassinat de l’homme d’affaires Kambale Kisonia, alias Kidubai.
 .
D’après le Colonel Jose Bakatolo, un auditeur supérieur ayant derrière lui 25 ans d’expérience dans la même fonction, les enquêtes vont bon train et toutes les mesures nécessaires ont été prises pour empêcher tous ceux qui seraient impliqués de loin ou de près de s’échapper. L’interrogatoire serré des présumés assassins, a-t-il ajouté, a mis les enquêteurs sur des bonnes pistes des auteurs du crime.
 
C’est ainsi que, d’après les résultats préliminaires de l’enquête, la maman congolaise Kahindo Marcella qui était jusque-là détenue avec les 3 ougandais et les deux kenyans comme complice dans l’assassinat de Kambale Kisonia a été retrouvée innocente et mise en liberté hier jeudi 12 juillet 2007.
En effet, il s’est avéré que les malfrats ougandais et kenyans dans leur fuite, cherchant où se cacher après leur crime de plein midi, ont voulu se débarrasser de leur voiture blanche afin de se confondre aux milliers des piétons bubolais et de s’évader à pieds. C’est donc un pur hasard qui les aurait conduits dans la parcelle sans portail de Maman Kahindo Marcella.
 
L’auditeur Josée Bokotolo s’est dit confiant de l’évolution des enquêtes et a remercié le Gouverneur du Nord-Kivu, Son Excellence Julien Paluku Kahongya de son appui total pour faciliter le travail des enquêteurs.  
 
La Population salut le courage des enquêteurs et espère que leur travail servira la noble cause de la justice. Evidemment pour la population dans son ensemble, le procès public des assassins de Kidubai signifie punition exemplaire de tous les coupables pour que pareil carnage ne se répète dans la ville de Butembo. Mais y-a-t-il d’autres coupables ou auteurs du crime à part les 5 détenus ougandais et kenyans? C’est la question que tous se posent !
 
Entretemps, les nouvelles de la prison Kakwangura où sont incarcérés les présumés assassins font état d’un prisonnier du nom de Kahindo Mathe (60 ans)  décédé à la suite d’une diarrhée sanglante que la prison n’a pas pu soigner faute des médicaments.  Mr Kahindo Mathe était arrêté à Muhangi (territoire de Lubero) il y a 7 mois. Il n’avait jamais été entendu par un juge. On déplore aussi les conditions hygiéniques de ce centre pénitencier qui laisse à désirer. La capacité d’accueil de la prison de Kakwangura a déjà été largement dépassée au point que les pensionnaires vivent dans une promiscuité sans pareille.
Par ailleurs, l’insécurité fait des ravages dans toute la région. Hier, les habitants de Kyambogho, sur la route de Musienene, ont retrouvé un corps sans vie et en pleine décomposition aux abords de la rivière Mutinga. Les enquêtes seraient en cours pour déterminer l’identité de la victime ainsi que les causes probables de sa mort.
 
Juvénal Paluku
Butembo
Beni-Lubero Online

.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*