Appel pour la marche du 25 février 2018 partout en RDC

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

« C’est par votre persévérance que vous serez sauvés », a dit Jésus à ses disciples (Matthieu chapitre 24 verset 13).


« Les chrétiens catholiques congolais, mobilisant toute la nation par le biais du Comité Laïc de Coordination, se sont affermis dans la Parole du Maître. C’est par l’endurance des épreuves de tous genres imposés par le régime en place, que les congolais gagneront leur conquêtes de la liberté, de l’état de droit, de la justice et de la démocratie.


Le 25 février 2018, le peuple congolais devra encore marcher pour des causes nobles et justes. Les flots de la colère (répressions sanglantes, intimidations, actes terroristes, massacres, etc.) des bourreaux continuent à bouillonner, mais ne submergeront jamais le souverain primaire, tant l’héroïsme demeure un idéal irréfutable.


Bien plus, il n’est point question de céder aux campagnes mensongères des autorités au pouvoir qui cherchent à dénigrer et discréditer les responsables religieux épris du souci de liberté, de la démocratie, du progrès social en faveur d’un peuple réduit par ses dirigeants en état de servitude. D’ailleurs, les événements quotidiens ne font que multiplier des raisons de la persévérance du peuple congolais dans le programme de marche telle qu’organisée par le Comité Laïc de Coordination; ces événements sont entre autres la nouvelle page de massacre qui s’est ouverte en Ituri en plus de ce qui est déjà vécu à Beni, au Kasaï ou ailleurs dans le pays, l’irruption quasi mystérieuse des éleveurs non autrement identifiés au Bandundu, la perte totale du pouvoir d’achat de la population et la misère qui a atteint son degré le plus fort, les kidnappings et braquages partout, le phénomène d’égorgement humain déclenché en pleine ville de Goma, l’escalade vertigineuse de l’insécurité à travers toutes les villes importantes de l’Est de pays, etc.


Finalement l’interview que Monseigneur Fridolin Ambogo, nouvelle Archevêque Co-agiteur de Kinshasa, a offerte à Radio Vatican explicite suffisamment la nécessité pour le peuple congolais de persévérer jusqu’au bout dans la lutte amorcée. En voici l’extrait sonore:


Judith KACHURA
Kinshasa

©Beni-Lubero Online.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*