Appel

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
SYMPOSIUM DE LA SOCIETE CIVILE DE LA RDC: L’IDEAL D’UNE SOCIETE CIVILE RESPONSABLE
 
La question de la refondation de la société civile congolaise était au centre du symposium National qui s’est tenu au centre NGANDA de Kinshasa du 25 au 27 Mai 2009.
 
Les Acteurs de la société venus de toutes les Provinces du pays ont plaidé pour une Société civile responsable et indépendante.
 
Trois objectifs à savoir :
 
1. Doter les organisations professionnelles de la société civile d’un cadre fédérateur ;
 
2.Définir un cadre de dialogues sur les politiques Nationale de développement entre la société civile et ses partenaires ;
 
3.Etablir la position de la société civile par rapport à l’aide publique au développement en RDC étaient assignés afin d’aboutir à l’idéal.
 
Environs 165 délégués d’organisations de la société civile de la RDC , des Experts en matière économique et du développement ainsi que des délégations étrangères des organisations de la société civile à l’instar de celles du :Bénin, Mozambique , Cameroun ont pris part à ce premier symposium de l’histoire e notre pays .
 
Parmi ces 165, 6 étaient venus du Nord KIVU dont 2 des territoires de Beni-Lubero.
 
 Cette activité de grande envergure a été organisée par le Ministre du Plan avec de l’appui de la MONUC , du PNUFD( du Canada, de la Suède , du Japon et de la Belgique ).
 
La volonté de sortir le pays d’une situation de conflit , de non paix afin de lui permettre  un essor de développement durable a motivé les acteurs de la société civile animés de patriotisme pour un Congo prospère .
 
Et pour y parvenir , la société civile doit rester « politiquement neutre ,mais socialement impliquée » jouant son rôle traditionnel ,celui de participer au renforcement des institutions par un contrôle vigilent et constitutif , tout en étant un modèle de gestion transparente et responsable.
 
Selon Messieurs TEDDY KATALIKO et MUTSUVA MALIKIDOGO respectivement Secrétaire Exécutifs de la société civile Territoire de Beni et Président de la société civile Territoire de LUBERO qui ont représentés la Zone Nande à ses assises et qui se sont livrés à « benilubero.com », les participants à ce symposium ont estimé que sans une société civile digne de ce nom, forte et indépendante , la paix, la sécurité et le développement seront loin d’être atteints.
 
Mr. Mutsuva Malikidogo,
Président de la Société Civile du Territoire de Lubero
Au cour de leur restitution du 18juin2009 à Butembo à l’intention de membres de la société civile de BENI-LUBERO et quelques Autorités Administratives de BENI-BUTEMBO à la Salle de l’ISEAB/KAMBALI-BUTE MBOI , les 2 délégués ont appelé à la redynamisation de la société civile à la base.
 
UNE SOCIETE CIVILE ENGAGEE
 
Les Acteurs de la société civile ont été appelés à leur responsabilité envers le peuple Congolais , à se préoccuper plus de son quotidien, de l’éducation des jeunes , de la santé de la population et surtout de sa sécurisation négligée en ce temps par l’autorité publique.
 
Les priorités de la société civile doivent être clairement définis aux niveaux national, provinciale et local, notamment dans la mise en œuvre des axes prioritaires. Elle doit s’investir dans la mise en œuvres du DSCRP. Enfin de promouvoir le développement dans le cadre d’un Etat de droit et de la Démocratie.
 
Cela contribuerai à asseoir la paix, mettre fin l’impunité, veillez au caractère démocratique de processus électoraux, soumettre de reformée en profondeurs des institution et des pratiques de gouvernances notamment par l’application de lois essentielles pour promouvoir le bien être public et renforcer les libertés publiques.
 
Et, si cet idéal est atteint, d’aucuns croient que les gouvernés se reprocheront des gouvernants et développer de ce fait la bonne gouvernance
 
O .BAHATI
Beni
benilubero.com
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*