kamerhesalut000

Après Nyamwisi, Kamerhe demande pardon aux Nande pour l’appel à voter Joseph Kabila en 2006

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Le candidat au poste de Président Vital Kamerhe, candidat numéro 5, est arrivé dans la ville de Butembo le samedi 19 novembre 2011, jour du marché, pour demander aux bubolais de voter massivement pour lui le 28 novembre prochain. Malgré la pluie, son parti politique a su mobiliser une foule immense pour accueillir le Président National de l’UNC. 

kamerhesalut000

Les parlementaires de FURU dont deux membres sont candidats à la députation nationale et provinciale sur le compte de l’UNC, notamment Mbindule Mitono et Mbusa Yotama, ont assuré la securité de Vital Kamerhe en ville de Butembo. 

Contrairement à Tshisekedi et à Kabange, Kamerhe a marché à pieds de la place LA CONCORDE jusqu’au Rond Point VGH pour saluer les bubolais et les bubolaises massés le long de l’Avenue Président de Butembo.

kamerhemarche00 

Le Président National de l’UNC a fait un meeting de deux heures. Dans son message, Vital Kamerhe a tout d’abord demandé pardon pour son appel de vote pour Joseph Kabila en 2006. Sa décision de battre campagne pour le poste de président est sa façon d’assumer l’histoire et de prendre ses responsabilités pour mener la RDC là où il voulait l’amener avec Joseph Kabila. Comme Joseph Kabila a démontré ses limites, Vital Kamerhe a rappelé que l’alternance au pouvoir est une nécessité en toute démocratie. Le temps de l’alternance est arrivé car tout démontre que Joseph Kabila a atteint la limite de ses possibilités de diriger la RDC. Sous Joseph Kabila, l’Etat est mort. Les 5 chantiers n’étaient que des promesses. L’état de la route qui part de l’aéroport de Rughenda jusqu’au centre ville de Butembo est là pour le démontrer. A cela, Vital Kamerhe a ajouté la fonction publique, la Police, l’Armée où la clochardisation a atteint un niveau critique par le non paiement des salaires, la précarité des structures sanitaires, l’abandon de la jeunesse à son triste sort, etc. Bref, Vital Kamerhe a conclu qu’il était temps que Joseph Kabila laisse la gouvernance à un autre candidat plus capable et qui a une vision et un programme de société et de refondation de l’Etat. Et ce candidat c’est Vital Kamerhe, le Lula de la RDC.

kamerhepublic00 

Pour mettre en pratique ce programme de refondation de l’Etat et de prospérité, Vital Kamerhe a dit être entouré par des congolais qui ont démontré leurs capacités. C’est ainsi qu’il a présenté au public les candidats députés nationaux pour la circonscription de la ville de Butembo, en l’occurrence : Mbindule Mitono, AMISI VINO, Alphonse Bwahirehi et TUNGU MASEMBE.

 Kamerhepresentembindule00

Vital Kamerhe présente le candidat député national, Mbindule Mitono, Parlementaire de FURU

kamerheTungumasembe000

Vital Kamerhe présente la candidate député nationale Tungu Masembe

kamerheBWAHIREHI00

Vital Kamerhe présente le candidat député national Alphone Bwahirehi

KamerheAMISIVINO00

Vital Kamerhe présente le candidat député national Amisi Vino 

Sur le podium, Vital Kamerhe a aussi présenté comme un allié de l’UNC le gouverneur honoraire de la Banque du Zaïre, à savoir, Honorable Pierre Pay Pay, Président National de l’U.DE.C.F, élu de Butembo, candidat  député national pour la ville de Butembo sur le compte de l’U.DE.C.F, un parti politique de l’opposition. Prenant la parole Pierre Pay Pay alias P3 a rendu l’ascenseur à Vital Kamerhe en demandant à sa base électorale du Nord-Kivu de voter massivement pour Vital Kamerhe le 28 novembre prochain.

kamerhepaypay000 

A part l’U.DE.C.F de Pierre Pay Pay, Vital Kamerhe a présenté comme allié IGWE PILIPILI, membre du MLC et journaliste préféré de bubolais pour son franc parlé mais aussi pour son éducation politique des bubolais. Le journaliste IGWE PILIPILI anime l’émission Volcan de la Radio Télé Liberté (RTL) du Chairman Jean-Pierre BEMBA.

kamerhecouplep300 

Parlant de Mbusa Nyamwisi, Vital Kamerhe a dit au bubolais que les tractations étaient en cours avec lui pour faire gagner l’opposition partout à l’Est du pays.

kamerhembindule000 

Les observateurs ont constaté que Vital Kamerhe n’a pas parlé de l’insécurité, du génocide en cours au Kivu-Ituri, des viols des femmes par les milices rwandaises, de l’afflux des refugiés rwandais dans la région, etc. A la place, Vital Kamerhe a parlé de coopération régionale, autrement dit, coopération avec les voisins de la RDC tels que le Rwanda, l’Ouganda, le Burundi, l’Angola, etc.

kamerheepouse00

Vital Kamerhe donne la parole à son épouse 

L’oubli du thème de l’insécurité qui a caractérisé toute la campagne électorale 2011 laisse perplexe plus d’un congolais averti. A part les routes, les salaires, ce qui a le plus manqué en RDC sous le mandat de Joseph Kabila c’est la sécurité des congolais et de leurs biens. Si l’Est du pays avait vote pour Joseph Kabila en 2006, c’était en vue de la restauration de la securité. Cinq ans, après, la situation sécuritaire s’est empirée. Pendant que Vital Kamerhe faisait son meeting au rond point VGH, le village de LOSE se vidait de sa population après un combat entre résistants Mai-Mai et Fardc qui a couté la vie à six résistants et deux Fardc. S’il y avait eu un temps des questions au meeting de Vital Kamerhe, plusieurs observateurs auraient voulu savoir sa position sur l’insécurité grandissante dans la région en ce moment, une insécurité dont il n’a pas parlé. 

kamerhefoule000

En dépit de cet écueil que les observateurs reprochent non seulement à Vital Kamerhe mais aussi aux autres candidats, à part Tshisekedi qui a demandé aux beniluberois de l’aider à renvoyer les rwandais au Rwanda, le nom de Vital Kamerhe est très connu à Butembo depuis sa campagne pour Joseph Kabila en 2006. L’appui des parlementaires de Furu et la consigne de vote de Pierre PAY PAY de l’U.DE.C.F. ; Igwe Pilipili du MLC constituent un atout important pour Vital Kamerhe avec sa stratégie d’encerclement de Joseph Kabila. Sans aucun doute, Butembo est une ville de l’opposition.

La question que tous se posent est celle de savoir si, dans les prochaines 48 heures, Mbusa Nyamwisi du RCD-K-ML donnera oui ou non une consigne de vote pour Etienne Tshisekedi et Vital Kamerhe, deux candidats qu’il dit soutenir, l’un comme Président et l’autre comme Premier Ministre, ou s’il se présentera lui-même comme candidat. 

Thierry L. Kambale & Tembos Yotama 

Butembo 

©Beni-Lubero Online

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*