Artiste 4×4 : Un protégé des filles de l’UCG

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Il est cool, charmant, négro. Il s’appel Isma. Congolais de son vivant, il a du sang musicien.
Donnez à votre fils le nom d’Isaac, vous ne le regretterez jamais. Pensez à Isaac de la Bible qui avait suscité une postérité à Abraham, notre Isaac lui, certes, ne rêve pas engendrer une famille nombreuse, mais des nouveaux sons pour les amoureux de la musique.
La raison qui a fait qu’il soit appelé « Artiste 4×4 »est qu’il compose ou interprète des chansons de plusieurs styles du genre R&B, Hip-hop, Reggae, Zouk voire même Rumba,…
 
Naissance et situation familiale.
Né à Butembo, le 5 novembre 1980, un certain mercredi à 07heure 30’. Isaac est le premier fils de sa famille composée de sept enfants dont deux filles et cinq garçons. Il a pour surnom : « Isma » qui est la jonction de ses deux noms Isaac Makalamba.
 
Etudes faites
Il est encore étudiant à l’Université Catholique du Graben « UCG » en sigle en Fac’ d’Rconomie où il fait la 3eme année Graduat.
 
Passions culturelles
C’est un garçon qui adore s’amuser avec les autres jeunes. Encore au Collège il faisait du théâtre, beaucoup plus tard il a joué le basket dans l’équipe Butembo Light Club « NLC » où il n’avait jamais gagné de trophée. Aujourd’hui, il fanatise une équipe qui porte le nom de leur groupe « New Life Club» car n’ayant plus d’temps d’jouer pour des raisons d’études. Il a été trésorier de l’entente de basket de Butembo, cela prouve en suffisance qu’il est jovial…ha ha ha… coucou !
 
Genre de musique préféré
 
Un amoureux de R&B mais aussi du Free Style et des trucs de Lokwa Kanza qui est son artiste préféré pour les Congolais. Pour les stars célèbres, il nous a révélé qu’il préfère Usher, Jay-Z, P-Square,…
Au début, il était d’abord chanteur à l’Eglise Protestante où il a appris à jouer à la guitare, puis a intégré le groupe « DFC » (Doctor’s Friends Club) chapeauté par Doctor Mughongo qui est devenu MC (Professionnel dans l’animation des spectacles, conférences) et la production de certaines œuvres des artistes locaux. Là, le groupe faisait la musique du style « Reggae » avec les amis tels Madingo, Mathe, Tembos Dube…
Le leader a renoncé au groupe et directement le groupe a changé le nom pour prendre celui de « YOP » qui veut dire en toute lettre Youngs’ Organisation for Progress Club. Sorgho Denge chapeaute à son tour secondé par son vice Kios Baba et les amis tels Kokson, Tchakwa, Dembu, Flaurant, Leticia,…
 
Pour les réalisations dans le YOP, ils rendent visite aux personnes démunies, aux prisonniers, aux orphelins… Il ont sorti l’album avec l’intervention matérielle, financière et morale des membres du club tels Ir. Bondowe Roots, Sorgho et les autres.
 
Beaucoup plus tard, il commença à apprendre la danse avec Maître Koumbo et ses co-danseurs étaient Franklin, Koulio, Moise et Fiston.
 
Après, il fut initié au Hip-hop dans le groupe « Racines des Noirs » où il rencontre David guitariste arrangeur du groupe. Il était originaire de Goma. Isaac joue à la guitare basse et David, lui, fait des accords acoustiques et le solo qui ont aidé Isaac à se façonner avant de commencer une vie nouvelle en intégrant le « New Life Hip-hop» chapeauté par l’organiste Lwanga.
Genèse du group
Le group a vu le jour au collège Kambali avec environ cinq membres dont : Lwanga, Jackson, Hugues, Tembo K, Hecson vers 2000. C’est vers 2003 qu’Isma est venu pour la coalition. Aujourd’hui, le group évolue avec Lwanga au clavier, Jackson, Lil Kas, Ezdras, Nixon à l’attaque chant, et Mathe, Jeannot à la défense, Samson joue la batterie. Hugues, quant à lui est momentanément hors le groupe, pour raison d’études.
 
Un album ou une réalisation
 
Isaac et le groupe sont en studio pour l’album «Tuna taka amani » qui se traduit par «Nous voulons la paix », un thème qui tombe bien dans un pays où le calme est très fragile. L’album comporte 8 titres dont les plus sensibles ; « Tuna taka amani, gouvernement, non à la corruption vue leur fond et forme ».
 
Ambitions culturelles
 
Il désire entrer en scène sur l’échiquier mondial, devenir un artiste de la world music en caressant le rêve d’être un acteur du cinéma. 
 
Ses relations avec les filles
 
Il raconte qu’avant (les années 90), il se méfiait d’elles, mais il a appris plein d’choses depuis son arrivée à l’UCG. Lors de son bleusaille, c’étaient les filles qui l’ont protégé le plus. Cela lui a permis d’avoir de la certaine sympathie envers elles.
 
Discipline sportive préférée
 
Pratiquant du Kung-Fu dans le club Hiroshima, Isaac est en outre un brigadier à l’Université. Il aime tous les autres sportifs et a une affection particulière envers l’équipe nationale de foot, les Simba. Quant à ce qui concerne les joueurs professionnels en foot et en basket préféré, il a adore  Shabani Nonda et Mutombo Dikembe.
 
Son point de vu sur la politique dans le Congo
 
Nos politiciens devraient avant tout songer à l’avenir du pays avant de songer à gagner l’argent par le détournement des biens publics.
 
Son meilleur souvenir
 
Sa rencontre avec David qui lui a appris à jouer à la guitare.
 
Son mauvais souvenir
 
Il raconte qu’il était une fois, il fut arrêté innocemment pour une histoire des mephs…
New Life Club œuvre avec 3 branches ; d’abord l’une de la musique, celle du sport et l’autre du théâtre. Lwanga chapeaute toutes les activités du club. Isma fait le leadership de la branche musicale, Papy coordonne les activités sportives, Jacques quant à lui s’occupe des acteurs pour le théâtre. Le groupe a enfin un club des fans présidé par Kalandos. Tous sont encore étudiants à l’UCG Butembo.
 
Réalisation du NLC
 
Réalisation d’un album, participation au concours du 27 juillet 2006 où ils sont sorti premier avec le groupe MBD Loves de Mr. Poa, concert du 21 mai 2007, du 01 octobre 2007 et celui en cours de préparation pour le 16 décembre 2007 pour clôturer l’année.
 . 
NLC Musical
UCG-Butembo
Beni-Lubero Online

.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*