assassinatkambalemulekya000

Assassinat de KAMBALE MULEKYA (37ans) sur la route Mambasa-Butembo

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Le martyrologue de Beni-Lubero Online s’allonge chaque jour d’un ou plusieurs martyrs de la souveraineté de la R.D.Congo. Après le massacre de Maymoya en Territoire de Beni, voici l’assassinat de Mr Kambale Mulekya (37ans) hier mercredi 16 Février sur la route Butembo-Mambasa. L’assasssinat de Kambale Mulekya est le 330 ième du Martyrologue de Beni-Lubero Online, le 22 ième depuis le début du mois de mois de Février 2011, et le 52ième depuis le 1er janvier 2011. En 48 jours de l’an 2011, Beni-Lubero Online enregistre donc déjà 52 assassinats, sans tenir compte des assassinats perpétrés dans les coins et recoins de la province du Nord-Kivu inaccessibles aux fins limiers de Beni-Lubero Online. On peut dire ainsi qu’il y a en moyenne 1,08 assassinats par jour dans le secteur couvert par Beni-Lubero Online.

             assassinatkambalemulekya000

             Feu Kambale Mulekya (1974-2011) de son vivant

Feu Kambale Mulekya, un beniluberois du Quartier Katwa, Cellule Mitoya en Ville de Butembo, était chauffeur de l’Agence de Transport « Les enfants d’abord ». Le mercredi 16 Février 2011, il revenait d’un voyage de Kisangani. Lors du parcours du tronçon routier Komanda-Mambasa vers 5h00 du matin, un groupe de 7 militaires Fardc surgit de la brousse et arrête le véhicule que conduisait Feu Kambale Mulekya. La pointe du fusil braqué sur son front, le chef de la bande Fardc lui demande 500 US$ cash. Feu Kambale donne tout ce qu’il avait comme argent en poche, soit 30 US$. Le chef de la bande accuse Feu Kambale de se moquer de lui et ordonne son meurtre. Un militaire Fardc tire sur Kambale à bout portant. Kambale meurt sur le champ! 

Pendant la panique provoquée par le meurtre du Chauffeur Kambale, les 7 militaires ont procédé à une fouille systématique de chaque passager à la recherche disaient-ils de l’or, du diamant, de l’argent, des téléphones portables, etc. Quelques femmes qui voyageaient à bord du camion ont été violées au vu et au su des autres voyageurs. Les Voyageurs-hommes ont quant à eux étés torturés de plusieurs manières. 

Les militaires Fardc auteurs de ce nième assassinat et coupure de route appartiendraient au contingent chassé d’Oïcha après le massacre de Maymoya et l’opération « nuit blanche » qui avait poussé les chefs militaires à exiger le départ du triste contingent militaire vers Bunia. Le camion de transport de Feu Kambale serait ainsi tombé entre les mains de ces Fardc qui pendant deux semaines ont endeuillé toute la région d’Oïcha. 

Feu Kambale Mulekya laisse derrière lui une veuve et trois orphelins. Son enterrement a eu lieu ce jeudi 17/02/2011, sous une grande émotion et colère au cimetière de Katwa.

 askambalemulekyaepouse00

La veuve de Feu Kambale Mulekya

 askambalemulekyaenfants00

Les Orphelins de Feu Kambale Mulekya et leur Grand Père

Petit à petit, Butembo devient une cité des jeunes veuves et des orphelins. Sachant que dans la plupart des cas, le père de famille est le seul gagne-pain de sa famille plus les membres de la famille élargie, chaque assassinat d’un fonctionnaire ou d’un salarié comme Kambale déstabilise plusieurs familles et en conséquence toute la société.

 askambalemulekyafemmes00

askambalemulekyagdpere00

askambalemulekyacercueil00

La Fondation Beni-Lubero Online remercie tout ceux qui passent par son canal pour venir en aide aux veuves et aux nombreux orphelins du Nord-Kivu. Pour en savoir plus sur cette possibilité d’aide aux orphelins de Feu Kambale Mulekya, appeler le secrétariat de la Fondation Beni-Lubero aux numéros suivants : 00 243/997-799-020   ou 00 243/ 994-080-531 ou écrivez tout simplement à benilubero@benilubero.com.

Que la terre des ancêtres soit douce à notre illustre disparu, muthunga Kambale Mulekya.

 .

Tembos Yotama

Butembo

©Beni-Lubero- Online

.

Message des condoléances  la famille de KAMBALE MULEKYA

C’est bien triste ce qui se passe dans notre Pays et qu’on a tendance à considérer comme normal. Ici en Extrême Orient, les assassinats ciblent majoritairement les politiciens. En RDC, ce sont les paisibles citoyens qui en sont victimes.
Que Dieu  le Père des orphelins et le Consolateur des veuves soutienne cette famille qui attendait le retour de papa de son voyage, mais hélas!
Qu’il repose dans l’espoir de la bienheureuse résurrection des saints.

 

Thaddee Katembo,
Extrême Orient
                           » People don’t care how much you know until they know how much you care »

  

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*