00aaaaaaaaaMaisonMambasachefbamate00

Assassinat de KAMBASU Vianney sur le tronçon Alimbongo-Mbingi

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Dans la journée du mardi 12 juillet 2011, un groupe des cyclistes et commerçants-ambulants congolais qui voyageaient sur la route Alimbongo-Mbingi en Territoire de Lubero est tombé entre les mains des malfrats armés et en uniforme militaire des Fardc au niveau de la localité de KASINGIRI en chefferie des Bamate. 

00aaaaaaaaaMaisonMambasachefbamate00

Mambasa, Chef-lieu de la Chefferie des Bamate en Territoire de Lubero

Les malfrats ont alors procédé à la fouille systématique de chacun de voyageurs congolais, confisquant la marchandise sur vélo, tout ce qui était dans les poches, montres, téléphones portables, etc. En dernier lieu, les malfrats ont voulu faire de même à Mr Kambasu Vianney, la trentaine révolue. Pris de colère, Mr Kambasu n’a pas voulu qu’on le fouille les poches. Au contraire, il a giflé un des malfrats. Voyant leur camarade humilié et surpris par un tel comportement auquel les malfrats armés qui endeuillent la région depuis 2009 ne sont pas habitués, un autre malfrat a ouvert le feu sur Kambasu. Trois balles dans la poitrine ont eu raison de Kambasu. Il s’est écroulé. Les malfrats ont pris la fuite. Ses compagnons de fortune qui avaient été pillés avant lui et qui s’éloignaient déjà du lieu de l’embuscade ont suivi à distance ce meurtre crapuleux d’un innocent qui était chaque jour sur la route pour nourrir sa famille. Il n’était ni FDLR, ni Mai-Mai mais un commerçant-ambulant. Il a été tué par des militaires Fardc qui sont dans la région soit-disant pour la sécuriser (la securité du cimetière) ! 

Adieu Kambasu ! Ton combat à mains nues contre les malfrats armés démontre bien ta résistance jusqu’au bout contre l’occupation de la terre de tes ancêtres. Tu es un vrai martyr de Beni-Lubero car tu as été tué en pleine action d’auto-défense et jamais tu n’as cédé aux caprices de l’ennemi. Tu as gardé ta liberté jusqu’au bout car pour toi il faut vivre libre ou mourir ! 

Correspondance particulière de Mbingi/Lubero

©Beni-Lubero Online

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*