kanyabayongalourdes0

Assassinat de l’Abbé BAKULENE Christian, Curé de Kanyabayonga

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Les tueries quotidiennes au Nord-Kivu n’épargnent personne. L’Abbé BAKULENE Christian, Curé de la Paroisse Saint Jean-Baptiste de Kanyabayonga, en Territoire de Lubero, vient d’être abattu ce soir du Lundi 8 Novembre 2010, à 18h50’, heure locale, par deux militaires Fardc issus du CNDP. 

L’abbé Bakulene Christian venait de Kirumba pour Kanyabayonga. Il était à Moto et transportait un ami. Le correspondant de Beni-Lubero Online de Kaina qui donne ce flash info ne sait pas si cette autre personne était prêtre ou pas. Arrivé au niveau du village de Mapera, l’abbé Bakulene qui se pressait pour être dans son presbytère avant 20 h00, heure à laquelle l’insécurité élue domicile sur toutes les routes du coin, ne savait pas que les tueurs étaient sortis plus tôt pour lui ôter la vie. Arrivé au lieu du crime, les deux militaires lui barrent la route. Avant même que l’abbé Bakulene ne range sa moto au bord de la route, un de deux militaires l’avait criblé de plusieurs balles. Il est tombé sur le champ. Comme si ces deux militaires étaient sortis pour tuer l’abbé Bakulene, l’ami qui était avec lui sur la moto n’aurait pas été touché. Il est resté pour raconter l’assassinat du curé de Kanyabayonga. Etait-ce un assassinat ciblé ou tout simplement une façon de faire peur aux trois jeunes prêtres qui animent la paroisse de Kanyabayonga ? 

kanyabayongalourdes0

                                       Grotte Mariale de Kanyabayonga

Après le forfait, les deux militaires assassins ont fui sans rien emporté. Ils ont donc tué pour tuer comme partout ailleurs au Nord-Kivu. Le rescapé qui ne savait que faire, a eu le courage d’alerter le village voisin de Kinyondo. En apprenant l’assassinat du curé de la paroisse, tous les habitants du village seraient venus s’incliner devant le corps sans vie de leur curé. Le corps de l’Abbé Bakulene a été conduit au village de Kinyondo en attendant que d’autres dispositions funéraires soient prises. A suivre sur BLO ! 

Que l’âme de ce serviteur de l’Eglise repose dans la paix du Seigneur !

Kanyabayongacite0

         Une vue de la cité de Kanyabayonga au Sud du Territoire de Lubero

. 

Correspondance particulière de KAINA /Lubero

 

©Beni-Lubero Online

.

MESSAGE DES CONDOLEANCES

Juste une semaine après notre retour des vacances du pays, nous venons de lire avec amertume la nouvelle de l’assassinat de l’homme de Dieu, l’Abbé BAKULENE Christian, Curé de la Paroisse Saint Jean-Baptiste de Kanyabayonga. Ce dernier vient s’ajouter à la longue liste des victimes dont les cas plus récents comme celui des regrettés Dr Muliro, Paluku Mastaki et les autres. 

Comme croyant, j’ose croire que la coupe de ceux qui ont choisi les assassinats comme style de leadership est entrain de vouloir atteindre son comble lorsqu’ils s’attaquent même aux serviteurs de Dieu, qui pourtant intercèdent pour toute la nation y compris ces assassins pour qu’ils arrivent à la repentance. 

Ce niveau de criminalité devra interpeller le pouvoir et les tous les représentants du peuple congolais. 

Que l’âme de l’illustre disparu repose en paix dans la bienheureuse espérance de la résurrection des saints. 

Katembo K. Thaddée

Philippines / Extrême-Orient

 

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*