Assassinat de Mbusa Makasi et de H. Yambuka

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Deux assassinats dans la cité de Kasindi en l’espace de 24 heures. La population locale est en colère.
Le matin de ce mardi 22 avril 2010 vers 3h00, un Déclarant en Douane a été abattu à son domicile de KASINDI, une agglomération frontalière de l’Ouganda, située à environ 80 km à l’Est de la ville de Beni, en secteur de Ruwenzori. La victime n’est autre que Mr Honoré YAMBUKA, âgé d’une trentaine d’années et originaire de la localité de MASAMBO, en Groupement de Basongora, dans le Secteur de Ruwenzori, toujours en Territoire de Beni. Les assassins en treillis militaires des Fardc lui avaient logé deux balles assassines dans la poitrine lui laissant zéro chance de survie. L’épouse et les enfants de la victime qui ont été témoins de cet ignoble assassinat ont les cœurs brisés et meurtris. Les assassins courent toujours et aucune enquête n’a encore été diligentée pour les retrouver.
.
Un jour avant l’assassinat de Yambuka soit le Lundi 21 juin, le corps sans vie du Taximan MBUSA MAKASI avait été retrouvé dans la rivière Lubiriha dans la même cité de KASINDI. Les traces sur son corps démontraient qu’il était mort certainement par étranglement avant d’être jeter dans la rivière.
Frontière R.D.Congo – Ouganda : Douane de Mpondwe ( Côté Ougandais)
Ces deux actes ignobles ont provoqué la colère de la population locale qui a choisi de paralyser toutes les activités économiques dans la cité de Kasindi au cours de la journée de ce mardi 22 juin 2010. Des sources sur place, nous apprenons que des boutiques, magasins sont resté fermés, des pneus brûlés sur les voies publiques, les Bureaux de la Police et du Service de l’Economie incendiés par les manifestants en colère.
.
Il a fallu l’implication de la Société Civile locale ainsi que du Comité local de Sécurité pour apaiser les manifestants et rétablir le calme tard dans la journée.
Contacté à ce sujet, le Président de la Société Civile Territoire de Beni s’est dit scandalisé par ces actes d’insécurité et a annoncé avoir alerté les autorités compétentes pour leur demander de s’impliquer dans la sécurité de la zone.
.
Obède Bahati
Beni
©Beni-Lubero Online
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*