Assassinat de Mr Bienvenu Kambale (32 ans)

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
La série des assassinats continue à Beni-Lubero au point que l’on se demande combien des beniluberois doivent-ils être assassiner pour que les assassins soient satisfaits ?
Dans la nuit du mercredi 09 au Jeudi 10 juin 2010, Mr Kambale Muyisa Bienvenu, taximan de son état, né le 12 /08/1978, fils de Kambale et de Kahambu, Habitant du Q. Vutsundo MUNZAMBAYE, cellule Ngengere, n° 77, a été lâchement abattu par les hommes en armes en plein travail de taxi moto. 
                                         
                                                                              R.I.P
                                                             Bienvenu Kambale (1978-2010)
Le jour de l’assassinat était spécial pour Bienvenu. Il venait de s’acheter une moto pimpant neuf qu’il utilisait pour la première fois. De son retour à la maison vers 19h00, un autre motard trouvera  son cadavre le long de la route Vutsundo.
               
Les habitants du quartier où le corps sans vie de Bienvenu a été retrouvé, disent avoir entendu deux coups de balles un peu avant qu’ils n’attendent parler d’un corps sans vie d’un jeune taximan. 
Aussi les amis de la victime qui avaient récupéré le corps pour le conduire à la morgue de l’Hôpital Général de Matanda, disent que le corps de la victime portait un trou d’une balle et plusieurs plaies de poignard. Aussi les souliers de la victime étaient du côté de la tête. A part la disparition de la moto neuve de la victime, les premiers témoins de l’assassinat disent que la  ceinture de la victime avait été aussi emportée.
                     
La Police locale quant à elle parlerait d’un accident de circulation, une possibilité que refutent ceux qui ont vu les premiers le corps sur le lieu du crime! 
[ NDLR: Cette contradiction entre le point de vue des témoins oculaires et celui des services de securité ou de la Monuc est monnaie courante au Kivu. La question de l’identité des assaillants qui continuent de semer l’insécurité à Beni-Lubero comme ailleurs dans la région divise depuis le début de la guerre d’agression les populations congolaises d’un côté, la Monuc et le gouvernement de Kinshasa de l’autre. Là où les populations victimes voient la main des Fardc et des Policiers congolais toutes les tendances confondues, la Monuc et Kinshasa voient les FDLR même au cœur d’une ville comme Butembo ! Si les populations ont déjà plus d’une fois arrêté et transféré à la police les militaires et les policiers assassins, la MONUC n’a jamais arrêté et présenté au public des FDLR qui reste une nébuleuse ésotérique ! Seulement par la voie des ondes, on apprend de temps à autres que quelques FDLR auraient été tuées sans images ou qu’ils auraient été transférés au Katanga, etc. Ce manque de transparence dans la gestion des FDLR et des assassins qui ont élu domicile à Beni-Lubero devrait constituer une matière de débat pour les élus de la région s’ils veulent sécuriser la région !   Autrement, il y aura toujours un FDLR qui apparaitra ça-et-là pour porter des crimes commis par d’autres barbouzes ou pour servir d’alibi pour une nouvelle attaque ! Un jour la recherche s’intéressera sur ce qu’on peut appeler « bouc-emissairisation » des FDLR dans le conflit congolais où les soi-disant pacificateurs ne s’interessent pas aux causes premières du conflict mais seulement aux conséquences. La cause première du conflit congolais c’est l’agression rwando-ougandaise! Tout le reste fait partie des conséquences de cette agression!]
 .
Adieu Bienvenu ! Là où tu es, demande aux ancêtres de pacifier Beni-Lubero !  
 .
Correspondance Particulière de Vutsundo- Butembo
 
©Beni-Lubero Online
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*