00aaaaaaaafardc100

Attaque des Positions FARDC d’ABYALOS/BENI

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Quelque chose couve sous la cendres en territoire de Beni. La matinée de ce mercredi 06 juillet 2011 s’est annoncée d’une grande surprise pour les militaires de l’armée régulière Congolaise positionnés à ABYALOS, non loin d’ERINGETI, dans le Groupement de Bambuba-Kisiki, en Secteur de Beni-Mbau, soit environs 55km-nord de Beni.

Pour le Porte-parole des Operations Ruwenzori, le Lieutenant-colonel Célestin NGELEKA, un raid des rebelles ougandais de l’ADF-NALU a ciblé leur position entre 5h30 et 6h15. Sans en avance le moindre bilan, le Lieutenant Col. NGELEKA indique que les FARDC ont riposté farouchement pour repousser l’ennemie jusque dans les forets de MAKEMBI, à une dizaine de kilomètre. Et pour tenter de dissiper les inquiétudes de la population, il a dit que la situation est sous contrôle totale des forces loyalistes.

00aaaaaaaafardc100

Lieutenant-colonel Célestin NGELEKA et l’un de ses gardes du corps

Pendant ce temps, la Société Civile Coordination de la Societe Civile Territoire de Beni se préoccupe de la panique qui a gagné de l’ampleur dans le chef des habitants d’ABYALOS ainsi que de ceux de localités et agglomérations voisines d’ERINGETI, KOKOLA et MAYIMOYA.

Selon le Président de cette Structure citoyenne, l’on observe en présent un afflux des populations vers la Cité d’Oïcha (Chef-lieu du Territoire de Beni). En effet, les explications des Fardc ne rassurent pas la population car elles ne sont suivies d’aucune mesure visible de protection. Les Fardc appellent toujours au calme en attendant la prochaine attaque. Entretemps, les pillages, les enlèvements (cas du Dr Mukokongoma), les viols, etc. continuent. A Kinshasa, on déclare que la paix est revenue partout au Congo. C’est comme un status quo entretenu pour une finalité quelconque.

Maitre Omar’ KAVOTA, en appelle ainsi à l’implication des autorités et de la MONUSCO (dont le mandat a été renouvelé d’une année pour protéger les civils à p droie à cette insécurité) pour limiter un nouveau drame humanitaire.

En dernière minute, nous apprenons que les FARDC par le biais de son Porte-parole vient de disponibiliser le bilan de diverses attaques sur les positions des FARDC ce mercredi 06 juillet 2011. Le Colonel Célestin NGELEKA avance ce soir un bilan de 9 ADF-NALU tués parmi lesquels leur Commandant Compagnie et quelques matériels militaires récupérés. Coté FARDC, il signale 1mort et 2blesses. Ce bilan précise-t-il est consécutif aux attaques simultanées lancées sur les positions FARDC de MAKEMBI et TSUTSUBO, apres celle d’ABYALOS la matinee qui n’aurait pas fait des victimes. 

Comme d’habitude, aucune source indépendante ni du coté ADF-NALU mi des Fardc n’a confirmé ce bilan. Pour plusieurs observateurs, il s’agirait soit d’un montage de guerre soit d’une guerre des dupes entretenue jusqu’à la région soit déclarée ingouvernable et sujette à une intervention spéciale de…  On ne peut comprendre que des rebelles ADF-NALU recherchés et par l’Ouganda, la RDC, la MONUSCO résistent si longtemps sans qu’on en attrape un seul qu’on montre au public ou qu’on jette en prison. Une guerre sans journalistes independants, une guerre sans prise d’otages, une guerre où les noms des victimes militaires ne sont jamais connus, une drôle de guerre…

Obède Bahati

OICHA

©Beni-Lubero Online

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*