Auteur/autrice : Beni Lubero

Selon un adage, c’est dans le malheur qu’on reconnaît ses vrais amis! Au moment où le diocèse de Butembo-Beni est le théâtre d’un génocide oublié au niveau national et international, par sa visite qui a pris fin dimanche dernier, S.E. Mgr ANTONIO STAGLIANO du diocèse de NOTO en Italie, s’est révélé être un vrai ami du peuple Nande. A part sa visite, Mgr ANTONIO a révélé avoir déjà déposé, en collaboration avec les maires de villes du Diocèse de NOTO, un mémorandum dénonçant le génocide des Nande au gouvernement italien, à l’Union Européenne et à l’ONU. Par ce mémorandum, Mgr…

Read More

Les Fardc déployées actuellement à MAYIMOYA, Groupement Bambuba Kisiki, Secteur de Beni-Mbau, en Territoire de Beni ont renoué avec l’honneur d’une armée nationale et républicaine engagée dans la défense de l’intégrité territoriale de la R.D.Congo. Elles ont été ovationnées par la population de MAYIMOYA après avoir gagné la bataille de MAYIMOYA contre les rebelles rwandais qui tentaient, une fois de plus, d’accéder à leur proie de tous les jours, à savoir, la population civile. Pour une fois, il n’y a pas eu mort d’hommes parmi les civils et parmi les Fardc. Les rebelles rwandais ont été mis en déroute. Quatre d’entre…

Read More

Selon des proches d’un jeune de la ville de Goma recruté par la nouvelle rébellion en gestation au Sud-Kivu, un certain Mr Clovis KALONDA serait son porte étendard. Le nom de cette nième rébellion n’est pas encore connu. Sauf changement de dernière minute, la sortie officielle de cette rébellion interviendrait au courant du mois de février 2016 ! Qui est Clovis KALONDA ? La quarantaine révolue, Clovis KALONDA, serait un Mubembe du Sud-Kivu. Après quelques années passées aux USA, Clovis résiderait à Kigali au Rwanda où il travaillerait dans une ONG internationale dénommée « Tabitha Christian Revival Ministries » dont il est le Vice-président …

Read More

C’est une véritable leçon de Non-violence que les Yira (Nande) sont entrain de donner aux vagues des Hutu qui passent actuellement par Beni-Lubero pour l’ITURI où ils iraient chercher des champs pour l’agriculture et l’élevage. Le 17 janvier 2016 : 22 Hutu en route pour la Province de l’Ituri sont interceptés par la population à Kanyabayonga, au Sud du Territoire de Lubero. Ces voyageurs Hutu sont aussitôt remis aux agents de sécurité de la place. Le lendemain, le Comité de Sécurité de Kanyabayonga annoncera sa décision de les renvoyer en territoire de Masisi qu’ils avaient cité comme lieu de leur provenance.…

Read More

Le génocide des Nande au Sud du Territoire de Lubero se poursuit au vu et au su du gouvernement congolais, de la Monusco, et des ambassadeurs des pays dits des droits de l’homme. Combien des Nande devront-ils périr pour que le gouvernement congolais agisse ou fasse appel à une aide militaire d’un pays ami de la R.D.Congo ? Après le génocide de Miriki du 7 janvier 2016, la découverte de deux fosses communes à BULEUSA le 20 janvier 2016 avec 36 corps des personnes qui étaient kidnappés, c’est aujourd’hui le tour de deux villages VITIMBA et VIRIRA, en localité IVIMBO, Groupement MUSINDI,…

Read More

Réagissant au Génocide des Nande de Miriki du 7 janvier 2016, le Général de Division Jean Baillaud, Chef intérimaire de la force militaire des Nations Unies en République Démocratique du Congo, a reconnu que la réponse des casques bleus sud-africains était « inadéquate » et « tardive ». En effet les casques bleus sud-africains qui étaient basés à environ 500 m du village n’étaient pas intervenus pour empêcher le massacre des civils. Tenant compte du fait que la protection des civils dans les zones des combats fait partie de la mission primordiale de la Monusco en R.D.Congo, les casques bleus sud-africains devraient justifier leur inaction lors…

Read More

La chefferie de Babila-Babombi, Territoire de Mambasa en Province d’Ituri est en deuil à la suite de l’assassinat de son chef de chefferie Mwami Jules ASUNIA SELEMANI. Dans la soirée du Lundi 13 janvier, sa Jeep avait été la cible d’une attaque par balles à BUTSA, sur l’axe routier LWEMBA-ALIMA en Territoire de Mambasa. Il se rendait à BIAKATO. Le chef réussi à se sauver sain et sauf de sa Jeep pendant l’attaque (une dizaine des balles). Sa Jeep fut gravement endommagée. Les assaillants (une dizaine) le poursuivirent dans la brousse en tirant à balles réelles dans sa direction. Son…

Read More