Beni: 10 Dol

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Annoncé pour 10h, le Président de la République Joseph Kabila a foulé le sol du Territoire de Beni à 14 heures, hier mardi 4 août 2009. Au sortir de son avion, Joseph Kabila a été reçu à l’Aéroport de MAVIVI par le Gouverneur du Nord-Kivu, Julien PALUKU KAHONGYA.  
 
Dans sa suite, le Chef de l’État Congolais était accompagné  entre autres, de l’Abbé Apollinaire MALUMALU, Président de la Commission Électorale Indépendante et de Pierre NUMBI, Ministre des Travaux Publics et Infrastructures.
 
Comme prévu, Joseph Kabila a procédé au lancement officiel de l’asphaltage de la route nationale n° 04, route reliant la ville de BENI à KISANGANI, longue de 800 km et dont les travaux sont exécutés par la Société Chinoise SYNO-HYDRO. Des sources officielles, le coût de cette œuvre serait de 50 millions de dollars américains.
 
Après,  Joseph Kabila est allé inaugurer un pont au Quartier MALEPE de BENI, œuvre du gouvernement provincial. Ce pont d’environ 30 m de longueur a été baptisé « Pont JOSEPH KABILA » suite, selon ses courtisans, aux efforts qu’il a consentis pour ramener la Paix au Nord Kivu. Il n’y a pas pire ironie que cette paix retrouvée qui ne se trouve que dans la tête des gouvernants mais que la population civile martyrisée attend toujours.
 
Comme pour flatter le Rais, et pour justifier les milliers de dollars qui ont été bousillés, l’on a placé à côté de ce pont la veille de son arrivée un monument avec le Rais portant une colombe dans sa main droite, signe qu’il est pacificateur, dit –on. La coupure du ruban symbolique de ce gigantesque pont de Beni a été faite par le Président de la République quelques temps avant qu’il ne visite la Caillasse de Syno-hydro de SOBIEDE à 7 km au Nord du Centre Ville de Beni.
Le Président a quitté la ville de Beni vers 10h30 de ce mercredi 5 août 2009 pour la ville de Goma.
 
LA SOCIETE CIVILE de BENI
 
A l’occasion de la visite du Chef de l’État, la Société Civile de Beni lui a remis un mémorandum des doléances concernant la situation critique du Territoire de Beni. Selon des sources proches de la Société Civile, ce mémorandum aurait été remis à mains propres au Président le mardi soir.
Pour ses lecteurs, benilubero.com a reçu une copie de ce document, dont voici l’intégralité. 
 
O.BAHATI
Beni
©Beni-Lubero Online
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*