000_DEPLCCCCCCCCCC

Beni: des milliers de villageois fuient leurs villages

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Les populations civiles fuient une dizaine de villages où ils vivent dans le secteur de Beni Mbau, territoire de Beni, depuis jeudi 14 mai. Selon des sources locales, ces habitants répondent à l’appel des autorités qui leur demandent de quitter les milieux reculés pour se rapprocher des positions de l’armée loyaliste. Des massacres à répétition sont perpétrés dans cette région dont les plus récents ont fait une quarantaine de tués.

000_DEPLCCCCCCCCCC

Le sort de ces habitants en fuite préoccupe la société civile qui affirme qu’aucune structure n’est prévue pour les recevoir. Ces civils ont abandonné les villages de : Sikwaila, Makumbo, Mangoko, Sabu, Katimboko, Upende, Mutube, Mapiki, Kudukudu, Mbau centre.

Selon des sources locales, la population civile répond ainsi à l’appel des autorités qui lui demandent de quitter les milieux les plus reculés pour se rapprocher des positions des Forces armées de la RDC (FARDC). Un appel lancé à la suite d’un énième massacre d’une vingtaine de personnes à Mapiki et Sabu il y a deux jours. D’après les mêmes sources, les familles qui ont abandonné leurs domiciles se dirigent vers la cité d’Oicha et la ville de Beni. Elles s’installent dans les familles d’accueil et d’autres dans certaines écoles.

La société civile du territoire de Beni parle de milliers des personnes qui viennent de fuir leurs maisons. Son président, Teddy Kataliko se dit inquiet de leur sort. Selon lui, aucune disposition n’est prise par les autorités pour les accueillir et les assister. Le gouverneur du Nord Kivu, Julien Paluku indique pour sa part que la question de la protection des civils et leur prise en charge a été soumise au vice-Premier ministre et ministre de l’intérieur lors de sa mission à Beni. D’après lui, Evariste Boshab a promis d’inscrire la question à l’agenda du prochain conseil de ministres.

Lire aussi sur radiookapi.net

Beni-Lubero online

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*