Tradiflyer00

Beni : L’UEMPM célèbre la 8ième Journée Internationale de la Médecine Naturelle en Afrique

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
 
A L’OCCASION DE LA COMMÉMORATION DE LA 8IÈME JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA MEDECINE NATURELLE EN AFRIQUE

Tradiflyer00

Mr COSMAS KAMBALE présente l’ONG UNION POUR L’ÉPANOUISSEMENT DE LA MEDECINE PHYTOTHÉRAPEUTIQUE ET MODERNE (UEMPM en sigle).

 Tradicosmaskambaleyeux00

Sous la coordination de Mr Kambale SIVULOLERE Cosmas, chercheur herboriste, l’ONG/UEMPM ayant son siège social en ville de Beni, Commune de Ruwenzori, Q Mabakanga en face du Centre d’Accueil Au Bercail, à Moins de 500 m du Rond Point Beni, en direction de Mupanda ou Terminal. Elle a été créée le 16 Janvier 2004 et est reconnue par l’office national sous le numéro JUST-3072/177/NOT/UR/VB/2004,

En cette occasion de la commémoration de la 8ième journée internationale de la médecine naturelle en Afrique, Mr Cosmas présente les activités de l’ONG UEMPM cadrant avec la santé qui est l’un de ses domaines d’intervention. Il faut rappeler que l’UEMPM intervient dans les domaines principaux ci-après :

         La santé

         L’éducation et la formation

         L’agriculture et l’élevage

         La justice (domaine juridique) et

         Le commerce (pour l’auto prise en charge)

 

POURQUOI l’ONG UEMPM A-T-IL ÉTÉ CRÉÉE ? 

 

Vue l’insuffisance financière et économique des exploitants de la médecine naturelle et des chercheurs locaux dans ce secteur,

Vu le manque d’expérience et des techniques appropriées à la phytothérapie et au diagnostic,

Vue la prolifération des maladies incurables (des épidémies, endémies et pandémies en cours en ce début du 3ième millénaire) qui sont un grand problème dans la société nécessitant la mobilisation et l’engagement de tous,

Il est impérieux que les efforts de tous ainsi que l’implication des communautés entières soient associés pour cette lutte en vue de maintenir l’équilibre, le développement et l’éducation de la société en perte de vitesse.

Le besoin étant énorme,

Vue la misère dans laquelle la plupart des victimes se trouvent,

Etant donné qu’aucune solution ou remède efficace à tous les niveaux n’est disponible,

L’ ONGD dénommée « UNION POUR L’ÉPANOUISSEMENT DE LA MEDECINE PHYTOTHÉRAPEUTIQUE ET MODERNE » (UEMPM en sigle) a été créée sous la coordination de MR KAMBALE SIVULOLERE Cosmas

SA VISION 

Cette ONG vise la lutte contre les maladies incurables (des épidémies, endémies et pandémies de ce début du 3ième millénaire) dans ses dimensions intégrales de la vie humaine, conformément à la définition de la santé prônée par l’OMS comme étant un état de bien être physique, mentale, psychologique et social. Cette vision va de la base au sommet dans le respect de la structure de la santé en RDC en particulier et du monde entier en général, à savoir de la base au sommet c.à.d. du village aux grandes localités, aux villes jusqu’à couvrir la province et de là le pays et le monde entier en général.

 SES OBJECTIFS 

La mission essentielle de l’UEMPM est la promotion des conditions sanitaires pour l’épanouissement de la médecine phyto-thérapeutique (orientale) et moderne (orthodoxe ou orientale) par les objectifs ci après :

 – Faire le pot entre les chercheurs locaux du secteur et ceux du monde pour une collaboration dans les échanges d’expériences, 

– Permettre aux chercheurs locaux (exploitant ce domaine) d’avoir toutes les mérites d’un chercheur scientifique en initiant et participant aux séminaires de renforcement des capacités, des symposiums ou en négociant avec des grandes universités du monde développé ayant des facultés cadrant avec nos objectifs pour venir s’installer dans nos milieux dans le but de former des cadres scientifiques du domaine et d’encourager la création des centres crédibles de recherche en médecine phytothérapeutique. 

– Défendre les droits des exploitants du domaine qui sont dans l’ignorance de leurs droits violés du jour au lendemain pour poser les bases d’un développement durable, 

– Créer des hôpitaux, des centres et postes de santé exploitant les deux médecines dans les milieux urbains et ruraux jusqu’aux villages les plus reculés,

– Installer des laboratoires d’analyse, de production pharmaceutique,…, des bibliothèques afin d’atteindre le but visé ci-dessus, 

– Promouvoir la santé des communautés par la vulgarisation des techniques appropriées de prévention et par les soins curatifs, 

SES MEMBRES 

Est membre de l’UEMPM toute personne faisant parti des fondateurs et signataires des statuts de l’Organisme qui continue à soutenir activement la politique de développement de l’UEMPM ou qui adhère à la philosophie de l’UEMPM, s’acquitte régulièrement de ses cotisations, participent volontairement et bénévolement aux actions de l’ONG.

Il est aussi membre, toute personne physique ou morale qui contribue à l’honneur de l’ONG d’une manière ou d’une autre et dont la participation au projet de l’UEMPM est sans faille, 

Ainsi, il y a trois catégories des membres : les fondateurs, les adhérents et les honorables ou membres d’honneur

 Tradigroupepersonnel00

QUI PEUT DEVENIR MEMBRE DE L’UEMPM

Toute personne touchée par la vision, la mission et les objectifs de l’UEM et surtout qui sent en elle une attraction vers la politique et la philosophie de l’organisme et qui est animé de l’esprit philanthropique.

Toute personne ayant un esprit humanitaire, douée de volontariat, exempt de tout esprit extrémiste, conflictuel, colonialiste, tribal, raciste, n’ayant pas d’ambition politique, habitant le champ d’action de l’UEMPM et ailleurs en RDC peu importe le village, la cité, la ville ou la province ; en Afrique, Amérique, Asie, Océanie, Europe. En bref, toute personne qui peut adhérer à la philosophie philanthropique et de développement de l’UEMPM. 

Tout congolais, fils et fille qui vie dans la diaspora, peut animer et contribuer à l’avancement de cette œuvre philanthropique par quelque moyen que ce soit, notamment par son savoir faire, son expertise, ses conseils et recommandations et qui peut faciliter l’implantation de l’UEMPM partout au monde pour élargir le cercle du lobbying national et international de l’UEMPM.

DEVOIR DES MEMBRES DE L’ONG UEMPM 

Chaque membre de l’UEMPM a le devoir de :

Participer aux réunions et assemblées générales

Contribuer activement à l’autofinancement de l’ONG

S’acquitter de ses cotisations mensuelles et ponctuelles

Respecter les résolutions adoptées par les différents organes de l’ONG

Se conformer à la philosophie de l’l’UEMPM, statuts et ROI

Soutenir pleinement le programme d’action et participer activement à son exécution

 Traditouspancarte00

MÉTHODOLOGIE DE TRAVAIL ET REALISATION

En effet, depuis sa création jusqu’en 2009, l’ONG a traversé des moments difficiles car fondant sa politique jusque là sur l’auto-prise en charge, chose qui n’a pas permis à l’ONG d’évoluer rapidement et d’atteindre ses objectifs tels que prévus par les tradi-praticiens dont 71,5% sont illettrés et analphabètes. Parmi le reste des membres, il n’y avait que 14,25% qui avaient terminé les études secondaires jusqu’au diplôme d’état.

Bref, les membres fondateurs sont au nombre de 14 parmi lesquels 4 seulement avaient étudié et dont deux ont obtenu le diplôme d’ETAT. A nos jours, ces deux ont amélioré leur niveau d’étude jusqu’à obtenir pour l’un, le diplôme de licence et l’autre deux diplômes supérieurs de spécialisation. Malgré cela, 80% de ses membres ont démissionné chacun pour des raisons propres, tout en incriminant pour la plupart la mégestion au sein du bureau de la coordination. Lors des assises du 10 septembre 2009, il a été adopté par l’assemblée générale extraordinaire des nouvelles méthodes de travail et un nouveau coordonateur à la tête de l’ONG et à nos jours le centre a un personnel fait de 9 agents dont :

         Pharmacien: 1

         Infirmier de niveau A1: 1

         Technicien de laboratoire de niveau A2: 1

         Comptable de niveau A2: 1

         Le chargé de réflexologie et massage du niveau D6 et breveté en médecine naturelle: 1

         Informaticien de niveau D6 avec brevet en formation en informatique: 1

         Le chargé de collection des plantes médicinales: 2 et tous possèdent des brevets d’aptitude professionnelle en médecine naturelle après formation de 3 ans et aident le pharmacien.

         Le centre a aussi à son sein un directeur général diplômé en logistique de développement humanitaire et en management de terrain, breveté en médecine naturelle et qui est la coordonnatrice chargée des relations extérieures de l’ONG, MME LUSINE KAVIRA.

Tradimmecoordo00

         L’ONG s’appuie sur un peintre Mr Kavis pour l’élaboration des toutes les

 pancartes et les messages publicitaires qu’elle produit pour son identification et son marketing,

 TradipeintreUEMPM00

LES RÉALISATIONS :

 

L’exploitation du Centre depuis septembre 2009 a permis à l’ONG de réaliser ce qui suit :

1.         Réhabilitation du centre médical tradi-moderne dénommé HIGH LIFE ayant les services ci-après: Laboratoire biomédical, officine, comptabilité, consultation assistée avec machine informatisée, réflexologie et massage et un département de recherche sur le VIH/SIDA par les plantes médicinales.

TradiproduitsVIHSIDA00

2.         Achat de 6 parcelles en ville de Beni dont deux prévues pour abriter le Centre de Santé et 4 pour le jardin botanique.

3.         Achat d’un terrain pour ériger un barrage hydro-éléctrique à Bunyuka, collectivité des Bashu, à 15km à l’Est de la ville de Butembo,

4.         Production d’un VCD contenant des chansons chantées en Kinande, Swahili, Français, Anglais de type « Reggae » pour la promotion de la médecine naturelle au sein de l’ONG par l’artiste MOSES MWASENDWA.

Tradimusicienmosescoordo00

5.         L’ONG par son centre a été en ordre avec l’Etat et paie ses agents un salaire total de 600$ par mois sans compter les frais de location. 

PROJETS D’AVENIR 

1.         Prise en charge d’un enfant pour sa scolarisation et les soins médicaux,

2.         Ouverture d’un laboratoire pharmaceutique,

3.         Construction en début de 2011 d’un centre de santé à Kasanga, à 5 km vers l’est de la ville de Beni,

4.         Construction d’un barrage hydroéléctrique à Bunyuka, collectivité des Bashu,

5.         Création des activités génératrices des recettes pour l’auto-financement par la production des vins, l’ouverture d’un cyber café, des postes de santé et des centres de santé,

6.         Collaboration inter et intra sectorielle avec d’autres ONG au niveau national et international.

 Tradiproduitsetages00

BESOINS 

Les plus pressants :

1.         Partenariat avec les ONG et les autres secteurs (La recherche des bailleurs de fond afin d’élargir les relations, la collaboration)

2.         Financement des activités génératrices des recettes

3.         La recherche de l’expertise tant nationale qu’internationale pour la coopération entre ONG

 tradiproduitsverts00

Mr Kambale SIVULOLERE Cosmas

Beni

Contact :   +243 992 46 933, +243 81 93 44592 ; +243 994 204 049

E mail :   k_sivicosmas@yahoo.fr

©Beni-Lubero Online

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*