Beni-Lubero En Bref (Avril 2006)

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
 

1. La semaine 09/04/2006 au 14/04/2006 a été celle du Jury Pratique (Dissertation, Examen Oral) comptant pour l’édition 2006 des Examens d’Etat 2006. Les finalistes venus de tous les coins de Butembo et tous vêtus de leurs uniformes bleues et blanches se dirigeaient chaque matin vers les différents centres retenus pour cette épreuve, en l’occurrence, Mukuna, Katwa, Kasongomi, Itav, Mahamba, Mapendano, et Kambali. Un fait malheureux a cependant marqué cette période, à savoir, la mort de Mr. Léopold Kandondo, à quelques heures du début des épreuves, soit le 09/04/2006 à 4h du matin à l’Hôpital de Référence de Kyondo. Mr Léopold Kandondo était jusqu’alors l’Inspecteur Provincial du Nord-Kivu pour le Grand Nord. Avant d’être promu à ce poste, il était pendant longtemps Inspecteur Chef de Pool de l’Enseignement Primaire et Secondaire et Professionnel en Beni-Lubero. Son enterrement avait eu lieu à Kyondo le même jour dans l’après-midi après l’épreuve de Dissertation du 09/04/2006.

 

2. Un jeune homme du nom de Richard MUHINDO du Quartier Vutalirya, 140, Commune de MUSUSA, Ville de Butembo a mis le feu sur la maison familiale le samedi 15 avril parce que, dit-il, les parents ne lui avaient pas donné à manger en cette veille de Pâques des chrétiens. La disproportion entre le fait et l’acte criminel révèle que ce forfait relève plutôt de la délinquance juvénile qui commence à se faire des victimes dans cette mégapole de Butembo où l’encadrement de la jeunesse devrait occuper une place de choix sur la liste des priorités de l’autorité urbaine.

 

3. Pendant la période de carême, les Frères Croisiers du Scolasticat de Philosophie de Mulo ont animé à l’intention des élèves du Centre de Mulo une matinée de récollection suivie de débat autour du thème : Comment redresser la société congolaise par la vie et l’exemple de la Bienheureuse ANUARITE Nengapeta tuée pendant la rébellion de 1964 à cause de son courage et de sa fidélité à ses vœux de religion. Un constat a été fait que, vivant dans les mêmes circonstances aujourd’hui, les congolais manquent de courage et de fidélité à leurs engagements. Pour résister a la chosification actuelle du congolais pour qui on décide de tout sur tous les plans et qui a cesse de croire en sa puissance, Anuarite a été reconnu comme un modèle pouvant aider les congolais a affronter le mal congolais jusqu’à le vaincre afin de redonner au congolais sa dignité…

 

4. Mr. José Makila, Ministre des TPAT issu du MLC était de passage à Butembo le 7 Avril 2006 en provenance de Beni où il était parti s’enquérir de l’état d’avancement des travaux de la réhabilitation de la route nationale Beni-Kisangani estimée a environ 500 Km. Notez que les travaux sont conduits par une firme chinoise dénommée SINHYDRO. Jusqu’à présent cette société chinoise a réussi à rendre praticable 100 Km à partir de Beni vers Bunia. Le Ministre José Makila s’est dit satisfait de l’état des travaux mais a souhaité que le maître du chantier accélère les travaux. Les habitants du tronçon Beni-Eringeti n’en croient pas à leurs yeux en voyant avec quelle rapidité ils peuvent se mouvoir en vélo comme en voiture sur cette tronçon qui de fois était impraticable surtout en saison de pluie au niveau de Matembo, Ngadi, Kipiriani, Mavivi, Kokola, etc… Cependant chaque bonne chose apporte son lot de malheur. En l’espace d’un mois que ce tronçon est praticable plus de 20 personnes ont été renversées par les véhicules roulant à toute allure avec une négligence des conducteurs.

 

5. En ville de Beni, Commune Ruwenzori, Quartiers Kasabinyole et Boikene, un animal féroce qui rappelle les ravages des hommes-léopards ou « Vihokohoko » a dévoré 15 chèvres à la belle étoile. Les rumeurs vont bon train dans ces quartiers faisant croire à ce qui les écoutent que l’animal féroce est un homme qui se transforme en léopard la nuit et qui la journée va dans son champ à Mayangos. Mais qui est cet homme ! Personne ne le connaît. Devant ce mystère, les habitants de ces quartiers au Nord de la Ville de Beni ne dorment plus car ils craignent que ce kihokohoko ne vienne ravager leurs étables d’animaux domestiques… Des folles rumeurs de ce genre, il y en a des milliers dans nos villages du Grand Nord. Plusieurs notabilités de la Ville de Beni notamment les cadres de l’ONG PDI ont demandé à l’autorité urbaine de faire couper court à ces affabulations en offrant la sécurité aux habitants de Kasabinyole-Boikene et à leurs biens. Autrement, quelqu’un soupçonné de kihokohoko risque de subir la justice expéditive d’une foule sans berger et livrée à ses affabulations.

 

6. Dans le même quartier de Boikene, une vielle maman a été sauvée de justesse au lieu d’un deuil accusée de sorcière derrière la mort d’une jeune maman qui a laissé derrière elle un mari et deux enfants.

 

7. Depuis Samedi 15 Avril 2006, les opérateurs économiques de Beni sont en grève suite aux multiples taxes imposées par des services illicites qui persistent à l’unique TCB existant encore au Grand Parking de Beni.

 

8.Vol d’offrande : Le Dimanche de Pâques, un diacre d’une Eglise de Réveil (appelée communément Kinzambi Nzambi) de la Ville de Beni a été appréhendé la main dans le sac entrain de déplacer un téléphone portable donné comme aumône lors de l’offrande par un fidèle.

 

9.Accident Mortel à Eringeti : Le Samedi 8 Avril 2006, un camion marque FUSO transportant des marchandises et des personnes s’est renversé à Eringeti (51 Km de Beni) sur la route Beni-Bunia et a occasionné la mort de 17 personnes et 37 blessés. La cause de cet accident grave est attribuée à l’état d’ivresse du chauffeur.

 

10. Camp de démobilisation à Katongo-Kasindi : L’ONG PDI vient d’obtenir auprès des chefs terriens de Kotongo et de Kasindi un terrain où ériger un centre pour encadrement des enfants soldats et des miliciens démobilisés. Ce centre comprendra un champ pour la riziculture afin d’apprendre aux ex-combattants à se réinsérer dans la communauté par le travail manuel et en gagnant leur vie par le travail de leurs mains. Le terrain acquis par le PDI a une superficie de 100 hectares dans les localités de Kotongo – Kasindi, Collectivité Secteur Ruwenzori à 63 Km de Beni. Après l’obtention du terrain, le PDI est engagé maintenant dans la recherche des sponsors capables de soutenir ce projet qui est au bénéfice des ex-combattants qui sont très nombreux dans le territoire de Beni.

 

11. Les déplacés de guerre venus de l’Ituri au plus fort de la guerre il y a trois ans et qui se trouvent dans les camps de la ville de Beni, notamment dans la Commune MULEKERA, Quartier TAMENDE KATI, dans le site KANGAYIMBI ont révélé qu’ils n’ont plus reçu d’aide de toute sorte du Gouvernement de Kinshasa ainsi que des ONG humanitaires ( SOLIDARITES,CESVI,WOLD VISION,COAD, LWF,etc.) qui s’occupaient d’eux et cela depuis le mois de juin 2005 au point que même les bâches qui leur servent de toit commencent à suinter de partout. Les enfants de ces déplacés ont été presque tous renvoyés des écoles primaires et secondaires de la place faute de frais de scolarisation.

 

Nouvelles brèves transmises à la Rédaction de BLO par :

 

– Juvenal Paluku (Butembo)

– Fr. Richard Kombi.O.S.C. (Mulo)

– Esther Soki ( Beni )

 

Beni-Lubero Online

.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*