Beni-Lubero en Bref : Un Camerounais dans le filet de la DGM/Butembo, …

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
La Direction Générale de Migration (DGM) de Butembo est déterminée à démanteler les réseaux maffieux des étrangers Sans Papiers qui opéreraient en ville de Butembo.
 
Après l’arrestation en Janvier 2007 des 4 malfrats camerounais qui avaient escroqués 12 000 US$ d’un commerçant venu d’Isiro pour faire ses achats à Butembo, le Directeur de la DGM Butembo connu par son prénom de Désiré vient de mettre pour la deuxième fois la main sur un autre sujet Camerounais. Ce dernier s’appelle LOWA KAMONGA BRICE (31ans). Pendant l’interrogatoire auquel il était soumis, Mr. Lowa a reconnu être un professionnel en piratage de matières premières dont le Diamant.
Mr Lowa, n’a pas un seul titre de séjour en R.D. Congo. Le seul document qu’il a su utiliser jusqu’à présent pour prétendre être congolais, c’est un permis de conduire congolais en cours de validité. Si l’on en croit son permis de conduire, Mr. Lowa est né à Douala le 15 octobre 1976. 
 
Apres son arrestation, Mr. Lowa a été acheminé manu militari à la prison centrale de Kakwangura où il a rejoint ses quatre autres compatriotes Camerounais. A l’heure qu’il est, on n’a pas encore établi un quelconque lien entre Mr. Lowa et les quatre camerounais arrêtés a Butembo en janvier dernier. Le nombre des étrangers locataires a la maison correctionnelle de Kakwangura est donc porté à 5.
 
 Les spéculations vont bon train sur ce réseau camerounais à Butembo. Les gens se demandent si ces derniers sont vraiment camerounais comme ils prétendent l’être, vu qu’ils n’ont pas des titres de voyage camerounais. Peut-on les croire sur parole ? D’après Mr Désiré, Directeur de la DGM Butembo, ces étrangers attendent leur procès pour savoir leur sort qui se situe entre le refoulement du territoire congolais où la prison.
 
PHILIPPE MAKOMERA
Butembo
Beni-Lubero Online
  
 CINQ ANS DE NAISSANCE AU CIEL DE L’ABBE ROMAIN
 
Le lundi 23 Avril 2007, La Faculté des Sciences Economiques et Gestion de l’UCG/ Butembo a commémoré le 5 ième anniversaire de la mort de l’abbé Romain Kahindo KAVUYIRE qui fut doyen de cette faculté. La journée était fériée pour la Faculté. Les manifs ont commencé par une messe d’action de Grâce à la paroisse universitaire St Cyrille D’Alexandrie en mémoire de l’illustre disparu ainsi que d’autres professeurs qui sont décédés dernièrement, tels le Prof Christian Kaparayi, etc.
 
Dans différentes allocutions les orateurs du jour ont qualifié ce jour de jour de fête car les disparus ont laissé des bons souvenirs. Ils ont formé des jeunes qui vont témoigner par leur savoir faire de ce qu’ils ont reçu d’eux. Pour le prof abbé Romain KYAVUYIRE, son sang de martyr jailli encore pour purifier le cœur de ses bourreaux afin qu’ils se convertissent et croient à la bonne nouvelle. Le curé de la paroisse Universitaire, Mr. l’Abbé Vedastus, a insisté sur les différents talents que chacun a reçu du créateur et ceux acquis de l’expérience de ceux qui nous ont précède. Notre devoir est de les mettre en pratique pour le bien-être des autres.
 
Après la messe s’en est suivi une conférence débat autour de deux thèmes, à savoir: Les Banques Congolaises et les Institutions de la micro-finance et les objectifs du millénaire pour le développement de la RDC: Mythe ou Réalité.
Notons que la journée a été clôturée par un match amical qui a opposé le 1er Cycle au 2 ième, tous deux de Facultés de Sciences Economiques.
 .
PHILIPPE MAKOMERA
Butembo
Beni-Lubero Online 
 
LA CAMMIONNETTE POUR LA SECURITE DANS LE PARC DES VIRUNGA PORTEE DISSSPARUE !
 
               "Personne ne peut prétendre avoir des précisions sur la destination de cette camionnette sauf la Fédération des Entreprises du Congo FEC /Butembo", nous a déclaré le président du Comité de Soutien et d’Assistance aux Opérateurs Economiques DE Goma-Butembo COSAZOEGO M LUSHOMBO KA-BWENGE.
 
Le Général GABRIEL AMISI dit Tango Fort, alors commandant de la 8è Région militaire avait demandé aux opérateurs économiques de Butembo-Goma d’acheter deux camionnettes. Celles-ci devraient être remises entre les mains des FARDC qui s’occupent de la sécurité dans le parc des Virunga. Ces véhicules feraient des navettes régulières entre le site RUINDI et le pont MABENGA dans le parc (partie insécurisée).
 
Selon M. MOISE, président des opérateurs économiques de Butembo-Goma APOBUGO. La perception de l’argent pour l’achat de la camionnette se faisait avec les quittances de la FEC. L’APOBUGO avait donné 600 dollars, la mutuelle des lourds des véhicules avait contribué une somme de 30 US$. .Les autres associations s’étaient abstenues.
 
Selon la même source, le Général Amisi venait de remettre au major DIEUDONNE MUHIMA une camionnette ROUGE double cabine 4×4 .Les operateurs avaient le devoir de rembourser 3500 dollars qui ont servi à l’achat du dit véhicule. C’est le major JOHN KIBANGU qui était chargé du recouvrement auprès de la FEC-BUTEMBO.
La FEC a complété la somme suite aux menaces faites par l’armée. Mais son apport exact ne nous a pas été livré.
 
Après son élection à la tête de la province du Nord-Kivu, le Gouverneur de Province, Mr. JULIEN KAHONGYA, veut avoir des précisions sur la destination et l’évolution du dit véhicule. Contactés à ce sujet, Mr. MOISE et Mr. LUSHOMBO rejettent la responsabilité à la FEC-BUTEMBO. Celle-ci a refusé de nous livrer les informations sur l’évolution de la camionnette de sécurité. Dossier à suivre…
                                                                                                                              
UMBO SALAMA
Goma
Beni-Lubero Online
 
Excursion des Etudiants de l’UCG à KIRAGHO
 
Parmi les loisirs les plus prisés de nos jours et qui gardent encore leur luxe pour la détente et le confort qu’ils offrent figure le tourisme. Initialement attaché aux loisirs, le tourisme est lié à la santé mais il englobe également des activités économiques qui font de nos jours l’affaire de plusieurs personnes quant aux moyens des transports, les hôtels, les restaurants… Pour exploiter cette dimension touristique, les étudiants de l’Université Catholique du Graben organisent chaque année des randonnées touristiques dans les milieux environnants en vue de se détendre de leurs lourds travaux académiques. La journée du 15 avril a été marquée par deux sorties : une à Lubero organisée par le Café Juridique des étudiants en Droit et une autre à Kiragho dans la communauté des Pères du Sacré Coeur de Jésus, organisée par le Conseil Estudiantin de l’UCG.
.
Le départ a eu lieu aux environs de 9h à partir de l’esplanade de l’ITAV dans la destination de Kiragho où le convoi est arrivé après presque une heure de marche à bord des minibus.
Jouissant d’un accueil chaleureux des Pères et Frères, une visite guidée à été organisée sur leur grande concession où les étudiants ont visité la ferme, avec des vaches, des porcs, des poules, canards et la pisciculture.
Chapelle Kiragho ( Credit Photo Roger)
Elevage des Porcs et des dindons à Kiragho ( photo Roger)
C’est alors qu’ont commencée les activités prévues à l’ordre du jour, à savoir une conférence et un match.
La conférence, animée par Florent KAMBASU KASULA, a porté sur les Objectifs du Millénaire pour le Développement et une vue générale sur le DSRP.
Florent Kasula ( Credit Photo Roger)
Le conférencier a dû expliqué le climat de la naissance des OMD, l’effort fourni par la RD Congo dans leur réalisation jusqu’à nos jours, une vue générale sur le DSRP en présentant le profil de pauvreté urbaine et rurale en RD Congo. Nés dans le sillage de la Déclaration du Millénaire par laquelle 189 pays réaffirmaient leur engagement à œuvrer pour la promotion d’un monde meilleur pour tous à travers la promotion de la paix, de la sécurité, de la bonne gouvernance, de la démocratie, des droits de l’homme et du développement, les OMD sont constitués d’une série de 8 objectifs avec 18 cibles et 48 indicateurs. Ils sont Réduire l’extrême pauvreté et la faim; Assurer l’éducation primaire pour tous ; Promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes ; Réduire la mortalité infantile ; Améliorer la santé maternelle ; Combattre le VIH/sida, le paludisme et d’autres maladies ; Assurer un environnement durable ; Mettre en place un partenariat mondial pour le développement. Sur le plan national, la mise en œuvre de cette déclaration implique la formulation par chaque pays d’une stratégie de lutte contre la pauvreté (avec un l’adoption d’un Document de Stratégies pour la Réduction de la Pauvreté: DSRP) et son aval par le FMI et la Banque Mondiale et cela dans le cadre des programmes d’allégement de la dette extérieure, sous l’Initiative des Pays Pauvres Très Endettés (PPTE). La RDC est déjà dotée d’un DSRP et actuellement d’un DSCRP dont s’inspire d’ailleurs le programme du gouvernement congolais pour la période de 2007-2011.
Après l’exposé, un débat s’est ouvert où se sont exprimés les étudiants et les religieux. A ce propos, il faut noter l’intervention du Père Supérieur de la Communauté sur la position de l’Eglise face au SIDA et les moyens de prévention.
Supérieur de la Communauté Kiragho( Credit photo Roger)
Le débat fini, après le repas en plein air, nous avons assisté au match qui a opposé les étudiants de l’UCG aux frères du Noviciat de Kiragho, match qui s’est soldé par un score de deux buts à un en faveur des étudiants de l’UCG.
Equipe Football UCG-Butembo (Credit photo Roger)
.
Florent Kasula
UCG-Butembo
Beni-Lubero Online

.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*