Beni-Lubero Online est de retour sur le net!

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

BLO n’a pas échappé au signe indien qui semble poursuivre la R.D. Congo en ce moment de son histoire! Les forces négatives qui ne veulent pas que notre pays sorte de son sous-développement se battent sur plusieurs fronts y compris les sites internet. BLO a failli tomber dans leurs panneaux ! Point n’est besoin de raconter sur la toile toutes les intimidations et menaces à peine voilées que nous avons subies dans le but de nous faire abandonner Beni-Lubero Online, qui, vous vous en doutez, fidèle à ses objectifs socioculturels dérange certains opportunistes et aventuriers politiques qui voulaient utiliser les beniluberois comme leur marchepied dans leur course au pouvoir. Ils s’étaient trompés de peuple et d’époque ! Grậce à votre soutien sans failles et au réseau international des correspondants de BLO, nous avons découvert leur sale jeu avant que le pire n’arrive. Une preuve que Nyamuhanga et Katonda ne dorment pas mais veillent sur Beni-Lubero! La lutte n’est pas finie mais une chose est sûre que la situation de BLO est désormais entre des mains expertes et aguerries. Vive Beni-Lubero Online, Vive le peuple congolais ! Ensemble soutenons Beni-Lubero Online dans sa poursuite du travail d’information pour l’éveil de conscience de notre peuple, voie obligée vers son développement intégral. L’infiltration de Beni-Lubero Online par le biais de ses maillons faibles, démontre que des loups peuvent toujours chercher à s’introduire dans notre bergerie pour menacer nos moutons et nos agneaux. Cette possibilité en appelle à la clairvoyance du berger qui doit rester éveillé ! Aider les bergers du peuple congolais à rester éveiller est la mission de Beni-Lubero Online qui est de retour sur la toile et qui compte désormais offrir un service de qualité à ses aimables lecteurs et lectrices. Vive Beni-Lubero Online !

Vincent K. Machozi, a.a.

Boston University (USA)

Beni-Lubero Online

.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*