Beni : Mort suspecte de Mr. NDOOLE, Comptable de l’Etat chargé des dépenses pour le territoire de Lubero et la ville commerciale de Butembo

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
La Province du Nord-Kivu est de nouveau sous le choc de la mort brusque et suspecte de Mr. NDOOLE, comptable public de l’Etat chargé des dépenses pour le territoire de Lubero et la ville commerciale de Butembo.  Ce haut fonctionnaire de l’Etat est décédé à Beni hier vendredi matin 2 janvier 2009. Il n’était pas malade, d’où le choc et la suspicion.
Feu NDOOLE,
Comptable Public de l'Etat chargé des dépenses
 en Territoire de Lubero et en Ville de Butembo
Parti de Butembo le mercredi 31 décembre 2008, Mr. NDOOLE était arrivé à Beni pour célébrer la Bonana 2009 avec son épouse qui travaille à Beni. Mr. NDOOLE avait passé la journée du 1er janvier 2009 dans la joie et la fête dans sa villa de NTONI. C’est avec consternation que les beniluberois ont appris la mort de ce jeune, étoile montante de l’administration provinciale du Nord-Kivu, une mort qui est survenue  comme un cheveu sur la soupe au matin du Vendredi 2 janvier 2009. La veuve, l’épouse de l’illustre disparu  est le seul témoin de cette mort inopinée. Nos efforts de la joindre pour savoir un peu plus de circonstances de la mort de Mr. NDOOLE ont été vains. En attendant la version du seul témoin, ce sont des rumeurs contradictoires qui circulent à Beni comme on pouvait s’y attendre. Si la mort est naturelle, et si toute personne doit mourir un jour, la mort de Mr. NDOOLE ne semble pas être naturelle, du moins à première vue.   Une des rumeurs qui circulent est que Mr. NDOOLE était tombé évanoui pendant qu’il recevait un appel téléphonique. Habituellement, depuis l’occupation rwandaise du Nord-Kivu, les tueurs utilisent un ami de la victime pour que ce dernier l’appelle et lui demande d’ouvrir la porte. Quand la victime ouvre la porte à son ami ou veut se rendre au lieu du rendez-vous avec son ami,  elle est abattue. Pour Mr. NDOOLE, il y a aurait eu seulement un appel et le simple fait de répondre à l’appel aurait été fatal. Selon les électroniciens, un court-circuit ou une surcharge électrique du téléphone cellulaire à la suite d’une foudre au moment de la communication peut provoquer la mort de l’usager comme dans le cas des  écouteurs d’une radio portable, d’un Ipod, etc. Mais il n’y avait pas de foudre le vendredi matin à Beni. La cause de la mort de Mr. NDOOLE demeure ainsi une question, un puzzle.  Seule une autopsie du corps et une investigation criminelle très approfondie du domicile du défunt peut lever le mystère de cette  mort de trop.
 
Les parents de Mr. NDOOLE vivent à Goma.  C’est ainsi que son corps a été conduit ce samedi matin par avion à Goma où l’enterrement aura lieu.  La douleur est grande parmi les proches de Mr. NDOOLE qui gardent  de lui des souvenirs heureux encore très frais. En effet, il y a 10 jours seulement, soit quelque jours avant la fête de Noël,  que le Comptable NDOOLE avait inauguré la villa qu’il venait de se construire à Beni au Quartier Résidentiel de NTONI où tous les Nantis et les autorités politico-administratives vivent.
Villa du Feu NDOOLE au Quartier NTONI de la Ville de Beni
NTONI est ainsi un quartier réputé sécurisé. Mais dans le Congo de Joseph Kabila, NTONI de Beni comme Macampagne de Kinshasa, des quartiers jadis sécurisés sont aujourd’hui le théâtre des meurtres politiques les plus crapuleux.  Ainsi, le congolais de Kiwanja en Territoire de Rutshuru comme celui de NTONI à Beni et de Macampagne à Kinshasa, est logé à la même enseigne.
 
Mr. NDOOLE était un cadre de l’Etat de l’administration provinciale du Nord-Kivu qui était  bien consciencieux, honnête,  humble, et travailleur. C’est ainsi qu’il avait gagné la confiance des autorités provinciales. Il a commencé a exercé la même fonction de Comptable à Goma, puis à Beni et depuis quelques mois à Butembo.
 
Après un tour du cortège funèbre de son domicile de NTONI pour l’aéroport Wageni de Beni via l’avenue principale de Beni, et la Mairie de la ville de Beni, le corps de NDOOLE a été expédié à Goma  à 9h30, heure de Beni, par un régulier de la CAS.
Prise de Corps au domicile du défunt
Cortège funèbre devant la Mairie de la Ville de Beni
Cortège funèbre sur la rue principale de la ville de Beni
Cortège funèbre au Rond Point de Beni
Aéroport National Wageni de Beni avant le vol pour Goma
.
Adieu Ndoole ! Paix à ta famille et que ton âme repose en paix !
 .
Correspondance particulière de Beni
© Beni-Lubero Online
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*