BENI : Un Procureur de la République corrompu rétablit dans ses fonctions

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Pendant que Kinshasa chante l`hymne de la tolérance zéro à l`égard des corrompus et corruptibles du gouvernement Muzito, à Beni, les assassins, les corrompus, et les violeurs des droits humains fondamentaux sont rétablis dans leurs fonctions contre la volonté du peuple congolais. D’où la question : A quand la tolérance zero pour Beni-Lubero et dans tout l’Èst de la RDC ? 

3 jours de ville morte décrétées par le Président de Kyaghanda Beni du vendredi au lundi 14 Mars pour montrer aux autorités judiciaires leur mécontentement suite à le réhabilitation du procureur de la République Willy Ponzi Ngoyi qui était suspendu pendant 3 mois pour avoir fait évader le prévenu assassin Mumbere Ramazani qui avait tué un jeune taximan de la ville de Beni au Nord-Kivu, n’ont pas suffit pour contraindre les autorités compétentes de prendre en considération le ras-le bol de la population de Beni qui réclame une justice sans complaisance pour tous, et le départ du Procureur Willy PONZI NGOYI de Beni.

Pour ce faire, un document de la société civile de Beni a été déposé entre les mains du Maire de la Ville, à la Police, ANR (Agence Nationale des Renseignements) et la Monusco.

L` espoir de la population est que le Président de la République Joseph Kabila qui a fait de la Tolérance Zero son cheval de bataille, ne permettra pas qu’un procureur corrompu assume encore une fois la fonction de justicier. Sinon on se trouverait devant une tolérance zero à double vitesse.

 

Obède Bahati

Beni

©Beni-Lubero Online

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*