akyondopolicestation00

Bilan de l’Attaque du Commissariat de Police de Kyondo : 2 morts

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Depuis 0h jusqu’à 3h du matin dans la nuit de mardi à mercredi 09 février 2011, des tirs ont été attendus dans la Cité de Kyondo, en Collective de Bashu, Territoire de Beni. Ces tirs se sont poursuivis toute la nuit, causant la terreur au sein de la population. Le Commissariat de la Police Nationale de la place venait d’être pris d’assaut par un groupe armé dont l’identité était inconnue.

 akyondopolicestation00

Aperçu Commissariat de la Police de Kyondo

Ces échanges des tirs se sont soldés par deux morts, 1 policier et un assaillant dont on a pas d’autres détails.

A en croire Mr Kilemasi Bin KISATIRO, Chef de Cité de Kyondo cité par la Coordination de la Société Civile Territoire de Beni, les assaillants ont ciblé le dépôt de l’armement du commissariat de la Police et ont réussi au cours de ce raid à emporter trois armes et plusieurs munitions y retrouvés. Des sources policières attribuent cette attaque à un groupe de Mai-Mai PARECO réfractaires au processus de brassage. Elles indiquent que ces derniers auraient pris la direction vers MAHIGHA, dans le Poste d’Etat de VAYANA à une trentaine de km de la Cité de Kyondo.

Cette situation n’a pas laissé indifférente la population qui a vidé le milieu tôt le matin pour commencer à y regagner progressivement tard dans la journée.

 akyondogorille00

                          Aperçu du Centre de la Cité de Kyondo

Réagissant à cette attaque, le Colonel Célestin NGELEKA, Porte Parole des Operations Ruwenzori annonce que la 2e Brigade-FARDC compte y déployer certaines unités pour renforcer les éléments de la police sur place en vue de sécuriser la population et leurs biens dans ce coin du Territoire National. Et qui dit que là où se trouvent les FARDC, la population est sécurisé? La Cité d’OICHA, Chef-lieu du Territoire de Beni est en ces jours une belle illustration.

Les attaques des villages et des cités de Beni-Lubero par des assaillants qui ne sont jamais arrêtés ni poursuivis et à qui sans les avoir appréhendé ou sans les voir ont colle des noms et des objectifs ressemblent à une conquête de Beni-Lubero par le CNDP. C’est dans tous les cas ce que pensent plusieurs observateurs. Les policiers comme les Fardc congolais paient les frais de ces attaques qu’on attribue sans preuve aux Mai-Mai. Si la conquête de Rutshuru s’est faite sous prétexte de poursuite aux FDLR, celle de l’Ituri sous prétexte des LRA, celle de Beni sous prétexte des ADF/NALU, celle Lubero, Kyondo, Butembo, etc. est lancée sous le prétexte de combattre les Mai-Mai, une appellation fourre-tout car le conquérant y met ce qu’il veut pour poursuivre sa conquête. Les Vrais Mai-Mai d’antan ont intégrai l’armée et la police. Qui sont donc ceux qui ont attaqué Kyondo ? Des Mai-Mai CNDP certainement! 

©Beni-Lubero Online 

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*