Bless

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
B.P. 16 737
KINSHASA 1
R.D. Congo
Association Africaine de Défense des Droits de l’Homme
African Association for the Defense of Humans Rights
SECTION NORD – KIVU
 
RAPPORT CIRCONSTANCIE
 
CAS D’INSECURITE EN VILLE DE BENI
 
1. Dans la nuit du Vendredi 02 à Samedi 03 avril, Monsieur SAFARI NEVILE résidant le Quartier KANZULINZULI, Avenue MUSEMA KWELI, nº 95, dans la Commune Mulekera en ville de Beni, un taximan de profession du Parking de l’entrée du marché a été visité dans son domicile par trois hommes tous en arme dont deux vêtus en tenue militaire et un en tenue civile à 21 heures pendant qu’il revenait juste de son travail quotidien. Ces malfrats lui ont logé deux balles à la main gauche après avoir tiré une autre balle en l’aire pour taire la famille se trouvant dans la maison et les voisins.
Ils ont emporté toute sa recette journalière dont il ne sait pas estimer tout le montant ; également sa Moto de marque SENKE en couleur Bleue considérée comme son capital et 1 téléphone. Ces malfrats ont emporté 400 $ chez un papa qui habitait dans la même parcelle avec Monsieur SAFARI.
.
Par ailleurs, dans la même nuit avant ce drame, Monsieur KASKI KABINDA KASAKA, Journaliste à la Radio Télévision Graben Beni (RTGB) du DESC Lingala, résidant le Quartier BAS – CONGO a été aussi visité par les mêmes hommes il s’avérait ainsi car, sont aussi identifiés en 3 dont 2 en tenue militaire et 1 en tenue civile tous armés.
Nos enquêtes révèlent que la victime voulait se rendre à la Radio à 20 heures pour animer son émission de 22 heures. Juste devant sa parcelle, il s’est croisé avec ces malfrats qui lui ont passé à tabac et le blesser sérieusement à la tête à des coups de canaux lui administrés avec consigne de venir l’abattre si on ne le reconnaissait pas comme Journaliste chez celui-ci, ils ont emporté 1 seul téléphone avant de se volatiliser dans la nature. Les deux victimes sont admises. L’une (KASKI KABINDA KASAKA) à la Clinique Nyamwisi, nº 03 et l’autre (SAFARI) dans la salle d’urgence de l’Hôpital Général de Référence de Beni pour les soins appropriés. Pour appuyer ces 2 cas, voilà les images de 2 victimes, qui renseignent clairement les faits.
 
2. Dans la même nuit, au Quartier TAMENDE, vers 20h30’ Monsieur KAMBALE SAAMBILI Gérant de l’établissement Kal & Mango, ici ces bandits ont emporté de l’argent, téléphones après avoir menacé les occupants de la maison[1].
 
3. En date du 1 avril 2010 à NGITE ± 18 Km de la ville de Beni en Secteur Beni – Mbau les hommes en arme ont investi cette localité dans la nuit, ils ont décapité les citoyens à coup de machette ± 11 personnes ont été blessées, ils sont admis au Centre de Santé de Mavivi ;
 
4. PATIENT BANKOME CHEBEYA Alias MOTIGOMO, père de deux enfants, résidant le Quartier KALINDA, Cellule Macampagne, Commune MULEKERA en Ville de Béni, journaliste cameraman de la RTNC antenne de Beni, responsable du Studio «LE PANORAMA» sis sur Boulevard Nyamwezi. Ce dernier a été abattu de 4 balles à bout portant par 3 hommes armés parmi lesquels 1 en tenue civile et 2 en tenue militaire.
Pour brève information, la victime revenait de son lieu de travail vers 22h30` de ce Lundi, 05 avril 2010. Cependant que ces malfrats étaient déjà aux alentours de son domicile à son attente. Jusqu’à l’heure les enquêtes se poursuivent pendant que l’un de ces présumés criminels a été appréhendé par la Police dépêchée sur le lieu de drame, il est mis à la disposition de l’Auditorat Militaire de Beni pour interrogation. Voici l’image de ce meurtre crapuleux ci-dessous.
 
Ainsi fait à Beni, le 06/04/2010
 
Justin MATETE                                                                                  Justin KYATSINGE SAIBA
Chargé d’enquête                                                                                              Président


[1] Chers frères, amis et collaborateurs!
Ce vendredi, 2 avril 2010 aux environs de 20:00 au Quartier Tamende en Ville de Beni, à la résidence du Gérant de Top Vin KAL-MANGO Monsieur Gervais KAMBALE SAA-MBILI; les hommes armés habillés en tenue civile se sont éclipsés dans la parcelle avec objectif selon leur déclaration, qu’ils ont été payés et envoyés afin d’abattre le propriétaire de ladite parcelle.
Heureusement, qu’il venait de sortir pour visite à son épouse hospitalisée. Son hôte Monsieur Spraya MWANA-BWATO, Président de la Ligue Provinciale de Cyclisme du Nord-Kivu en pleine préparatifs de la première édition du Championnat Interprovincial de Cyclisme du Nord-Kivu à laquelle le Katanga et la Ville-province de Kinshasa sont invités a subit toute la colère de ces fameux hommes armés en lui infligeant des coups, le dépouiller de tout ce qu’il avait sur lui à savoir: les téléphones, une centaine de dollars alloués à l’achat des Prix pour la compétition cycliste tant attendue du 23 au 25 avril, flash disque et pas mal d’autres petits effets et parvenir même à lui déshabiller devant et aux vues des jeunes garçons de la parcelle. A leur sortie, ils ont bloqué la porte de la chambrette dans laquelle ils opéraient et où était logé Monsieur Spraya Mwana-bwato quand, les habitants du Quartier sont arrivés et l’ont ouvert après leur départ et ces derniers ont veillé dans la parcelle autour des grands feux décourageant un probable retour de ses hommes sans foi ni loi. Au nombre de 3 qu’ils étaient, l’un seulement fouillé la chambre et ses victimes et deux autres positionnés à la porte et donnaient des instructions à l’autre disant je cite; comme la personne recherchée n’est pas là, tué l’un parmi ces gens pour que celui qui nous a envoyé soit convaincu que nous nous sommes investis dans l’opération comme convenu. Avoir perdu tous ces contacts téléphoniques notamment, les numéros de ses correspondants; Monsieur Spraya MWANA-BWATO revient auprès de votre modestie et franche collaboration pour en avoir aussitôt, que vous receviez ce message et sur tous les réseaux SVP. Que le Dieu des Armés ne cesse de veiller sur ses fils.
                           Que Dieu vous bénisse.
 Mr. Spraya Mwana-Bwato ( visiteur de Butembo)
 

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*