Bruit des Bottes à l’Est et Ouverture des BRTC à Kinshasa

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Désormais les Congolais vont se familiariser avec ces 4 lettres B. R. T. C.

Des ce Vendredi 10 Mars 2006 jusque au Jeudi 23 Mars 2006 les( BRTC) entendez Bureaux de Réception et de Traitement des Candidatures seront disponibles pour la réception des noms des postulants á la magistrature suprême et aux législatives en RDC.

Le Vendredi 10 Mars 2006 le bureau de la CEI était ouvert dés 8h30′ heure de Kinshasa et a enregistré,déja, des premiers appels à candidature sur Avenue Lukusa No 11.Notez que les présidentiables se feront enregistrer dans la capitale congolaise avec une caution non remboursable de 50.000 dollars, les députés et sénateurs en provinces avec 250 dollars.

Cette enjambée vers les élections est faite après la promulgation Jeudi 09 Mars 2006 par le Président de la République de la "Loi Electorale."Joseph Kabila a promulgué ladite loi avec un retard d’une semaine.Des sources proches de la présidence de la république justifient ce retard par la "lecture", la "re-lecture",le "contact judiciaire" du texte et…"les arrengements téchniques avec d’autres partis politiques animateurs de la transition".

Cette Loi tant attendue définie les conditions pour être candidat ,situe les 26 chef- lieux des provinces et associe les territoires et les villes qui seront des circonscriptions électorales.C’est à ces endroits reconnus juridiquement que seront ouverts les BRTC.La Loi Electorale est ainsi L’Arbitre et le conducteur de cette étape importante du processus électoral qui veille sur le traitement,le déroulement du vote"ainsi que la publication et la transmission des résultats,donne les accréditations,canalise le travail des témoins des partis politiques et des observateurs nationaux et internationaux."

Dans son communiqué de l’ouverture de l’inscription des candidatures aux élections présidentielles et législatives publié á Kinshasa,la CEI a confirmé que les premiers scrutins, á savoir l’élection présidentielle,auront lieu le 18 juin 2006(Comme Beni-Lubero OnLine l’avait pré-libellé).Cette date sera précédée de la publication de la liste définitive des candidatures aux élections présidentielles et législatives du 05 au 09 Avril 2006.La campagne électorale,elle, sera de 30 jours soit du Jeudi 18 Mai au Vendredi 16 Juin 2006.

On peut remarquer que l’apport de la communauté internationale est significative dans cet enfantement dans la douleur des élections congolaises.La promulgation de la Loi Electorale intervient deux jours apres la rencontre du président congolais avec le secrétaire général adjoint des Nations Unies pour des opérations de maintien de la paix Jean-Marie Guéhenno et une semaine avant l’arrivée á Kinshasa du patron des Nations Unies Koffi Annan.

Un bémol intervient pourtant dans la mesure.L’UDPS a protesté et veut que la date des élections soit revue pour:"ne pas sombrer dans la précipitation".Le parti d’Etienne Tshisekedi voudrait que le CIAT(Comité International d’Appui á la Transition) oblige le ministre de l’intérieur Théophile Mbemba Fundu à supprimer le nom de (l’autre)UDPS-Kibassa et que la CEI ouvre,illico, les bureaux d’enrôlement pour ses combattants.

Nous serons en fâce de la scène jusque dimanche 09 Avril,dernier jour de la publication de la liste définitive des candidatures,pour vivre la comédie des politiciens congolais qui,sans doute,ne tarisseront de fourberies pour nous faire rire ou pleurer.Avec 270 partis politiques enregistrés jusques à ce Vendredi 10 Mars 2006 au Ministère de l’Intérieur tres peu et alors très peu malgré les 50.000 dollars passeront par le chas de l’aiguille.

Magloire Paluku

Journaliste

Pays-Bas

Beni-Lubero OnLine

.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*